La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
CédéDévédé

Alan Corbel… Un lyrisme romantique à l'élégance aérienne… - 03/12/2016

Un Rennais à Rennes... À peine son dernier EP "That City" sorti en octobre, promesse d'un nouvel album prévu pour mars 2017, qu'Alan Corbel se retrouvait ce soir sur la scène du Kenland dans le cadre des "Bars en trans". Il y présentait ses dernières compositions avec sa nouvelle formation rock pour un set aux inspirations folks et aux textes empreints d'une douce mélancolie. Après avoir étudié...  

Brian S. Cassidy, explorateur infatigable sur les chemins indie folk - 20/11/2016

Pour son premier album, Brian S. Cassidy nous fait découvrir, dans un style musical alliant pop, folk et country, les routes des États-Unis dans une atmosphère où sa voix, grave et sensuelle à la fois, nous transporte dans un univers où la guitare est reine et le son, roi. Il a tout fait sur cet album. Son premier. De la première note à la dernière, en les ayant composées, jouées, chantées et...  

Wallace… un premier album, entre folk et style manouche - 16/11/2016

Pour son premier album, R1 Wallace réussit à imposer son style fait d'une simplicité musicale efficace. Autour de guitares folk et manouche, sa voix, au timbre grave, s'accompagne également de violon, mêlant ainsi des univers croisés. R1 Wallace, de son vrai nom Erwan Naour (cofondateur du groupe "Les Hurlements d'Léo"), nous offre un premier album de bel acabit. Il est accompagné par Bertille...  

De l'Argentine à la Bretagne, Barbara Luna ose tous les métissages - 03/11/2016

Chanteuse aux multiples facettes, mariant avec talent les rythmes dansants, marque de fabrique des artistes argentins, aux racines musicales amérindiennes et africaines, Barbara Luna, auteure et compositrice, étonne par l'énergie de ses créations acoustiques. Elle présente son nouvel album "Hijos del sol" ce vendredi 4 novembre au Pan Piper à Paris. Née à Roque Pérez près de Buenos Aires, Barbara...  

Cécile Hercule… Entre histoires de belles rencontres et une certaine "bonne conscience" - 27/10/2016

Elle fut le temps d'une tournée les claviers de miCkey[3d]*, aux côtés de Mickaël Furnon (époque "La Grande Évasion), puis se lança en solo et sortit son premier album en 2010, "La tête à l'envers". Six ans plus tard, la voici de retour avec un deuxième opus, "Bonne Conscience"… Bonne nouvelle aussi ! Elle aime les aventures musicales et les bons rendez-vous. De ses premières amours pour le...  

Renaissance du label K617 avec l'Ensemble Elyma et sortie d'un nouvel opus de l'Ensemble Desmarest chez B Records - 06/06/2016

Alors que le label K617 renaît sous le nom de K617-Chemins du Baroque, avec son précieux catalogue de 250 titres, l'Ensemble Desmarest propose de son côté un enregistrement à la beauté du diamant noir chez B Records, "Il Pianto della Madonna". Deux somptueuses invitations au voyage. La renaissance d'un label : K617-Chemins du Baroque. Après trois ans de silence, le label mythique des amateurs de...  

"French Resonance", l'École Française par excellence - 28/04/2016

La violoniste Elsa Grether et le pianiste François Dumont ont gravé un CD consacré à deux sonates de Gabriel Pierné et Louis Vierne, respectivement les opus 36 et 23. Avec ce programme au raffinement extrême salué par la critique, les deux compositeurs injustement méconnus du grand public sont remarquablement servis par deux musiciens au sommet de leur art. Elsa Grether nous raconte l'origine...  

Lou Casa… Une nouvelle résonance, étonnamment actuelle, pour les chansons de Barbara - 17/02/2018

Il n'est jamais aisé de s'approprier et d'interpréter des chansons créées, portées, sublimées par des artistes tels que Barbara. Mais là où beaucoup échouèrent, Lou Casa et son chanteur Marc Casa relèvent le défi avec brio et donne une lecture étonnante, poignante et incroyablement juste de six morceaux choisis de la Dame en noir. Lou Casa, c'est deux frères, l'un au chant (Marc), l'autre au...  

Emmanuelle Swiercz, subtile Ondine en "Nocturnes" - 08/01/2016

Un nouvel enregistrement des "Nocturnes" de Frédéric Chopin par la jeune pianiste Emmanuelle Swiercz est sorti en automne. Elle nous propose un surprenant voyage au cœur de la psyché du plus français des compositeurs polonais en restituant tout le mystère et la poésie de ces miniatures à l'écriture finement ouvragée. Refusant le concert mais fréquentant volontiers les salons de la Monarchie de...  

Thibault Cauvin et sa guitare-monde - 07/12/2015

Le jeune guitariste français Thibault Cauvin vient de graver son dernier opus chez Sony enregistré en trois jours en avril 2015. Éclectique et brillant, ce CD sobrement titré du nom de l'artiste devrait enfin l'imposer au grand public en France tandis qu'on se l'arrache depuis longtemps sur toutes les scènes du monde. C'est un double CD que vient de publier Sony qui a signé depuis quelques années...  
1 2 3 4 5 » ... 9






À découvrir

•Off 2019• Antioche… Contradictions contemporaines… entre confort matérialiste et exaltation romantique

L'histoire se passe au Québec. Dans "Antioche" de Sarah Berthiaume, Antigone est une adolescente un peu foutrac, qui fait un peu n'importe nawak avec son djin troué et sa toga praetexta. Normal, elle voudrait jouer Anouilh et son Antigone, et articuler parfaitement le Français standard plutôt que jouer les fièvres du samedi soir…

•Off 2019• Antioche… Contradictions contemporaines… entre confort matérialiste et exaltation romantique
… Quant à sa copine Jade, elle ne vaut pas mieux qui s'emmure dans les toiles d'Internet, universelle araigne maléfique, pendant que sa mère qui a fui la Syrie fait des listes de mots pour les mémoriser.

Dans cette terre d'exil et d'accueil, dans cette terre d'immigration qui mêle réfugiés du Proche-Orient et descendants des acadiens entourés d'Anglais, cette terre qui veut échapper au globish et se pose la question de sa présence au monde, les deux copines rêvent de fugues, vivent intensément le sentiment de la liberté ou de l'enfermement. C'est que le confort matérialiste ou l'exaltation romantique sont autant de pièges à éviter. Pour elles le retour aux origines est problématique. La pièce noue les contradictions contemporaines.

Le langage est populaire, direct et inventif. Et le spectacle évolue de la comédie populaire et farcesque au drame suspendu au dessus des têtes. Les personnages connaissent des paroxysmes et dans les allers et les retours de leurs rêves, dans leurs errances, leurs désirs de fugues se lit la construction d'une mémoire et d'une identité. Jusqu'à ce que les deux héroïnes, en bordure du danger, croisent le chemin de la fatalité et du destin. Le retour aux origines devient tentation de l'intégrisme, du terrorisme.

Jean Grapin
29/06/2019
Spectacle à la Une

•Off 2019• La dernière bande Enregistrements magnétiques… performance à donner la banane !

Quand du noir complet, le faisceau de lumière de l'ampoule tombant des cintres coiffe le crâne dégarni et blanchi de Denis Lavant, hiératique derrière un bureau métallique fatigué, les yeux aimantés par un magnétophone à bande posé devant lui et absorbant dans la nuit magnétique toute son énergie, on se dit que la magie du théâtre est un leurre qui nous ravit au double sens…

•Off 2019• La dernière bande Enregistrements magnétiques… performance à donner la banane !
Plus rien n'existe alors que ce fabuleux homme né pour le théâtre qui s'apprête devant nous à renouer avec l'univers insolite de Samuel Beckett, dont il a interprété sur cette même scène des Halles, "Cap au pire" (2017), mis en jeu par le même Jacques Osinski.

Et le (très) long silence qui s'ensuit instille, dans le droit fil du choc liminaire, une étrangeté en osmose avec l'univers du dramaturge irlandais. Puis, émergeant de sa torpeur contemplative, "il" rapproche à quelques millimètres de son œil, que l'on devine à moitié aveugle, une clé extraite du fouillis de son veston loqueteux. Si le premier tiroir ouvert contenant une bobine ne l'intéresse pas dans l'immédiat, l'autre dans lequel il plonge à nouveau sa tête lui offre… une banane ! Épluchée soigneusement, elle va être tenue en bouche avant d'être mangée. La peau jetée sur le sol, lui vaudra une glissade digne d'un Buster Keaton sorti d'un film muet.

Yves Kafka
07/07/2019
Sortie à la Une

•Off 2019• Le dernier Ogre Conte slamé et "bio-éthique" à dévorer tout cru

D'abord dire le choc artistique lié au mix d'un slam magnétique, d'une voix parlée aux résonances philosophiques, d'une musique live et de live painting se répondant l'une et l'autre, le tout réuni sur le même plateau pour créer l'univers poétique où deux histoires différentes - quoique… - se rencontrent au point de chute. Les contes partagent cela en commun, ils "parlent" au-delà de leur contenu et réservent des surprises "sans fin" qui nous mettent en appétit (d'ogre).

•Off 2019• Le dernier Ogre Conte slamé et
Ensuite, dire que l'on ne doit pas se laisser abuser par le mot conte… Comme beaucoup de contes, il n'est pas destiné aux enfants même s'il peut être vu avec intérêt par eux aussi… ne serait-ce que pour qu'ils expliquent aux adultes que leur faim de bien faire - rêve d'une vie bio et écologique à tous crins - peut s'avérer à la fin, "une vraie tuerie"…

(Il était une fois) un ogre dont i["À [son] retour [sa] douce avait dressé la table/Préparée comme jamais des mets gorgés d'odeur"]i (il parle, l'ogre, en alexandrins slamés) et qui aimait ses sept filles plus que tout au monde, les bisoutant, les cajolant et veillant à ce que rien ne leur manquât de nourriture raffinée et autres conforts domestiques. Un père de famille au-dessus de tout soupçon…

Certes, les mets gorgés d'odeurs mijotés par sa femme ogresse étaient exquis à son goût mais ogre il était, et son penchant "naturel" pour la chair fraîche humaine ne pouvait longtemps rester au garde-manger.

Yves Kafka
27/07/2019