La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
Concerts

"Une nuit transfigurée", fable moderne et pluridisciplinaire - 10/01/2022

Autour de "La nuit transfigurée" d'Arnold Schoenberg, un spectacle né de la rencontre du premier violon de l'ensemble Des Équilibres, Agnès Pyka, et du peintre David Thelim sera créé à la Ferme du Buisson mêlant étroitement danse, peinture, vidéo et musique. Comment naît un spectacle ? De la rencontre de personnalités venues de disciplines différentes et de leur désir de pénétrer dans les...  

Quatre voix dans le vent ! - 22/11/2021

Le Quatuor Anches Hantées fête ses vingt ans avec son neuvième CD, "Opéra sans diva", et une tournée dont un concert parisien le 28 novembre. Pour quatre musiciens dans le vent, vingt ans, ça se fête ! Et c'est l'histoire de deux filles et de deux garçons un peu déjantés sinon hantés (pour le quatuor la parité n'a été qu'évidence). En 2001 donc, Sarah Lefevre, Élise Marre, Nicolas Châtelain et...  

L'Esprit du piano, 12e édition du festival à Bordeaux ! - 05/11/2021

Depuis 12 ans, l'ambitieuse collaboration entre le festival Esprit du piano et l'Opéra national de Bordeaux offre un rendez-vous incontournable du piano français et mondial. Des artistes de renommée internationale sont attendus tels Lise de la Salle le 28 novembre, Elisabeth Leonskaja qui ouvre le festival le 8 novembre à 20 h avec un programme Mozart Schubert Brahms, Ivo Pogorelich qui...  

Irina Lankova en récital à Paris - 07/10/2021

La pianiste belgo-russe sera à Paris le 15 octobre Salle Gaveau pour livrer un beau programme extrait de son nouvel album "Élégie". Formée à la fameuse école Gnessine et diplômée du Conservatoire Royal de Bruxelles après ses études dans la classe d'Evgueni Moguilevski, l'artiste - ambassadrice Steinway depuis 2008 - nous fera découvrir "Élégie" la semaine prochaine à Paris. Un album pensé comme...  

L'Enchantement du Vendredi des adieux du Maestro Philippe Jordan - 06/07/2021

Des flots d'amour, d'admiration, de complicité et d'émotion entre le directeur musical Philippe Jordan, son orchestre et son public, vendredi dernier à Bastille, lors d'un superbe concert d'adieu. À réécouter à la demande sur le site de France Musique. Flots d'émotions pour une soirée de très haut niveau vendredi dernier à l'Opéra de Paris à l'occasion des adieux de Philippe Jordan à l'orchestre,...  

Paavo Järvi réussit ses débuts avec l'Orchestre de l'Opéra de Paris - 07/05/2021

Le chef estonien a pour la première fois dirigé l'Orchestre de l'Opéra de Paris lundi dernier à la Philharmonie. Une première rencontre qui a satisfait tant le chef que les musiciens, pourtant réputés difficiles. Un concert à réécouter sur le site de la Philharmonie. Lundi dernier, les auditeurs de France Musique ont pu découvrir le beau programme du concert de vingt heures choisi pour sceller la...  

Oui, nous pouvons permettre aux musiciens de pratiquer sans risque et sans mise en danger du public ! - 31/03/2021

L'Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique, le syndicat CSFI (Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale), le syndicat Les Forces Musicales, c'est-à-dire les professionnels des instruments de musique, des orchestres et opéras français sont parvenus à établir un socle de connaissances solides scientifiquement prouvées sur les enjeux et les risques sanitaires liées à la pratique...  

Concert Fiction : L'(emballant) roman d'Ernest et Célestine - 24/02/2021

Le Concert Fiction, "Le Roman d'Ernest et Célestine" de et avec Daniel Pennac enregistré au Studio 104 de la Maison de la Radio par l'Orchestre Philharmonique de Radio France, est à (ré)écouter en podcast sur les sites de France Culture et de Radio France. Ce sont les vacances. Mais où emmener nos chers enfants en concert en ces temps de pandémie et de salles fermées (hélas) ? Pas d'affolement,...  

L'Orchestre de chambre de Paris invite les Prégardien Père et Fils - 01/02/2021

Dans une très belle captation pour la chaîne Arte Concert, l'Orchestre de chambre de Paris dirigé par son nouveau directeur musical, Lars Vogt, mêle musique, chant et danse dans un beau spectacle, "Père et Fils". On y applaudit les merveilleux ténors, Christoph et Julian Prégardien. Comment faire vivre un concert sans public dans une captation pour l'écran ? Belle idée que cette production de...  

Nuit et transfiguration, un beau voyage avec l'Orchestre de l'Opéra de Paris - 27/10/2020

À la Philharmonie de Paris, l'Orchestre de l'Opéra de Paris dirigé par son directeur musical Philippe Jordan a brillé dans un sublime programme du post-romantisme germanique, la "Nuit transfigurée" d'Arnold Schönberg et "Une Symphonie alpestre" de Richard Strauss. Un concert à (ré)entendre sans faute le 8 novembre sur Radio Classique. Comment démontrer que la phalange de la "Grande Boutique" est...  
1 2 3 4 5 » ... 21



Partenariat



À découvrir

Piquer en plein cœur au théâtre La Flèche, Paris, Jeudi 6 Janvier, 21 heures…

Comment démarrer cette chronique ? Par une citation ? "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", Lamartine. Oui ! Qu'en dirait Laurent Orry ?

© Fabien Montes.
Ah ! Oui. Laurent Orry, c'est l'acteur impeccable vêtu d'un vieux manteau usé et poussiéreux qui, pendant 1 h 15, déploie toute sa force, son énergie mais surtout sa palette d'émotions au service de ce délicieux texte écrit par Alessandro Baricco : "Novecento".

Il interprète Tim Tooney, trompettiste, qui pendant plusieurs années jouera aux côtés de son grand ami Novecento, pianiste génial et hallucinant dont les notes dépasseront même l'océan !

Novecento est donc le héros. C'est dans un carton à chaussures déposé sur le piano de la salle de bal d'un paquebot que Novecento commence sa vie, recueilli par un homme d'équipage… et c'est là que démarre l'histoire.

Et ! Quand Novencento rencontre Tim Tooney, comme une tempête en pleine mer, la secousse est grande, les oreilles agitées et le regard fixe pour ne rien manquer de ce spectacle de vague… à l'âme…

Si ! Car le cœur de Tim Tooney est lourd de peine quand il repense à son ami disparu qui jamais n'avait de son vécu touché la terre ferme. Novecento, sa vie, c'était le paquebot, la mer, les visages des voyageurs entre l'Europe et l'Amérique qui l'inspiraient et ont fait de lui un virtuose mais aussi un homme perdu au milieu de l'océan qui n'a jamais su d'où il venait, qui il était et, de la terre ferme, en a développé une vraie névrose.

Isabelle Lauriou
10/01/2022
Spectacle à la Une

"Je vous écris dans le noir" Tragédie d'une femme libre, moderne… en quête de l'impossible amour

Même quand elle est emportée dans les vents de l'amour, Pauline Dubuisson n'échappe pas à son destin… Un destin aux accents de tragédie grecque, comme une filiation à la malédiction des Atrides… Adolescente charnelle et donc collabo "involontaire" durant l'occupation, tondue et violée à 15 ans, meurtrière passionnelle à 24 ans, son passé finira toujours par la rattraper. Entre souhaits d'indépendance, de liberté et désirs de sincérité, de volonté d'aveux voués à l'amour… elle perdra tout espoir de vivre une passion amoureuse "normale" et se suicidera à 36 ans.

© Roland Baduel.
Sensuelle et solaire Essaouira (appelée alors Mogador)… en fond sonore, une entêtante mélopée. En second plan, des voix de femmes parlant en arabe. Pauline est devenue Andrée (son deuxième prénom). Elle est interne dans cet hôpital marocain où elle est arrivée en 1962. Elle rencontre Jean Lafourcade, un ingénieur pétrolier de six ans plus jeune qui souhaite l'épouser. À nouveau l'amour. Mais le souvenir de Félix, qu'elle a tué, est toujours là. Flash-back : Dunkerque, Seconde Guerre mondiale. Apprentissage des plaisirs de la vie et du sexe avec un médecin-chef allemand.

Elle dira la vérité à Félix sur son passé : son statut de femme "tondue" à la libération et violée. Rupture suivie ensuite de fausses retrouvailles… Ils couchent ensemble, font l'amour mais, le lendemain matin, celui-ci la traite comme une prostituée. Elle le tue en tirant au hasard… ou pas. En prison, elle s'évadera par la lecture. Libérée au bout de six ans pour bonne conduite. C'est après la sortie du film d'Henri-Georges Clouzot, "La Vérité" avec Brigitte Bardot (1960), qu'elle fuira en 1962 à Essaouira. Séquence finale, le destin tragique déroule son dénouement… elle donne à Jean ses cahiers où sont contenus les drames de sa vie… Rupture, nouvel abandon… elle se suicide le 22 septembre 1963 à 36 ans.

Gil Chauveau
25/01/2022
Spectacle à la Une

"Fragments" d'Hannah Arendt Du 5 au 8 février 2022 à l'Espace Rachi

Bérengère Warluzel et Charles Berling nous invitent, à travers les mots d'Hannah Arendt, à aimer cette faculté inhérente à la nature humaine : penser. Non, penser n'est pas réservé à une élite, bien au contraire. Penser peut être une aventure joyeuse pour chacun, en plus d'être une jubilation et un enthousiasme qui se partagent.

© Vincent Berenger/Châteauvallon-Liberté - Scène Nationale.
"L'essentiel pour moi, c'est de comprendre : je dois comprendre", dit Hannah Arendt. Au fil de ses textes philosophiques et politiques, mais aussi, et c'est moins connu, ses escapades poétiques, Hannah Arendt a construit une œuvre singulière et inclassable. Bérengère Warluzel y a plongé, en a choisi ces Fragments qui résonnent particulièrement aujourd'hui.

Une table, des chaises, les notes d'un piano… ce n'est pas une biographie, mais un parcours ludique, une traversée partagée et qui ouvre l'accès à la liberté de penser pour soi-même autant qu'à une volonté de comprendre en tant que citoyen et citoyenne dans le monde que nous habitons.

Celle qui voulait avant tout "penser sans entraves" s'adresse à nous et nous invite à penser avec elle.

"La pensée (…), conçue comme un besoin naturel de la vie (…) n'est pas la prérogative d'une minorité, mais une faculté constamment présente en chacun de nous."
François Rodinson.

Annonce
14/01/2022