La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
À l'affiche

● Avignon Off 2021 ● Boxing Shadows Par la Cie Isabelle Starkier - Star Théâtre - 03/07/2021

Une jeune migrante gagne sa vie en volant dans le métro. Un homme d'une soixantaine d'années se fait dérober son portefeuille. Ils habitent le même immeuble. Rencontre entre une jeunesse fragilisée en proie à une révolte sans but et un ancien boxeur devenu bibliothécaire en proie à la solitude et à l'ennui. Histoire d'une transmission : il lui apprend à transformer sa rage grâce à l'apprentissage...  

● Avignon Off 2021 ● Rhinocéros D'après Eugène Ionesco - 29/06/2021

"Rhinocéros" alerte sur les dangers de l'uniformisation et du totalitarisme. Dans un cirque, alors qu'un logicien-trapéziste disserte sur le syllogisme : "Tous les chats sont mortels, Socrate est mortel, donc Socrate est un chat", les humains se métamorphosent en bêtes puissantes et bornées, au mépris de l'humanité. Une fable d'une singularité hypnotisante. Au sortir de la guerre, Ionesco compose...  

● Avignon Off 2021 ● Mais je suis un ours ! D'après Frank Tashlin - 29/06/2021

Un jour, un ours s'endort dans une caverne pour l'hiver. Au printemps, quand il se réveille, une usine est construite juste au-dessus. Il ne reconnaît rien. Plus de forêt, plus d'herbes, et plus de fleurs ! Personne n'accepte de croire qu'il est un ours et on le met au travail à l'usine… et c'est ainsi que l'Ours ne sait plus qui il est… Une fable écologique qui dit l'absurdité de travail à la...  

● Avignon Off 2021 ● Je veux voir Mioussov D'après Valentin Kataïev - 28/06/2021

Un vaudeville soviétique burlesque et délirant. Dans la maison de "repos", Les Tournesols, des pensionnaires "hors-sol", courent dans tous les sens à la recherche du pauvre Mioussov venu se reposer le temps d'un week-end. Tout le monde se fait passer pour ce qu'il n'est pas. Entre Feydeau et Kafka, Alfred Jarry et les Marx Brothers. Incontrôlables et virevoltants, ils veulent tous… voir Mioussov...  

● Avignon Off 2021 ● Elle(s) Texte et mise en scène de Patrick Dray - 26/06/2021

Angela Davis, Olympe de Gouges, Nina Simone, Simone Veil, Myriam Makeba, Françoise Giroud, Simone de Beauvoir, Franca Viola, Georges Sand, Colette, Marie Curie, Hedy Lamarr, Louise Michel, Marguerite Duras, Nellie Bly, Christiane Taubira, Suzanne Buisson… et beaucoup d'autres encore ont ouvert la voie. Toutes ces femmes en une seule. Un seule en scène pour parler d'Elle(s). Sept ans aujourd'hui,...  

● Avignon Off 2021 ● Hommes Par la Compagnie du Soleil Noir - 23/06/2021

Qu'est-ce qu'un homme ? Un dominant viril et déterminé comme on en voit partout à la télé ? Ou une pluralité d'individus avec des doutes, des interrogations, des craintes, qui doivent sans cesse se comparer à cet idéal de virilité auquel ils ne ressemblent pas ? "Hommes" est un seul en scène drôle et tendre qui présente sept personnages masculins à différents âges : un petit garçon qui ne...  

● Avignon Off 2021 ● Darwin Factory Par David Levet - 23/06/2021

Chroniques simiennes pleines d'humanité. Librement inspiré par l'univers de Franz Kafka, "Darwin Factory" vous propose un voyage décalé, entre bestialité et humanité, à travers la curieuse destinée d'un singe qui choisit volontairement d'évoluer vers le genre humain pour échapper à la captivité dans laquelle les hommes l'ont plongé. Mais cela en valait-il la peine ? Darwin Factory offre la...  

● Avignon Off 2021 ● (Toujours) Deux Par David Delabrosse - 22/06/2021

Entre fiction et récit autobiographique, "(Toujours) Deux" est un concert mêlant chansons, vidéos, et apartés avec le public… à la croisée de la musique, du récit et du mapping vidéo. Ce récit musical aborde le thème de la dualité et de la réminiscence à travers la relation d'enfance entre deux frères jumeaux, celle de leurs parents ou d'un couple séparé. Cette dualité s'incarne sur scène grâce...  

● Avignon Off 2021 ● Comment Virginie D. a sauvé ma vie De et par Corinne Merle - 21/06/2021

Performance ! Un texte percutant incarné par l’autrice du texte, avec des extraits de King Kong Théorie de Virginie Despentes. Une petite fille, une mère, une grand-mère, une femme libre, racontent avec humour et rage son histoire avec les hommes. Des moments de vie portés par des personnages féminins qui ont subi le viol, le harcèlement de rue, la surcharge mentale. C’est décapant, émouvant,...  

● Avignon Off 2021 ● Accusé·e Par la Cie La Baronnerie - 17/06/2021

Une pièce d'une grande puissance émotionnelle. Une pièce coup de poing, malheureusement d'actualité, qui va placer le spectateur au cœur d'un procès en assises pour viol où la victime va se sentir devenir l'accusée. Louise Leduc est violée sous l'emprise de la drogue par Gaspard Valeur. Suite à ce drame qui déchire sa vie, plongez dans l'intimité du procès en assises de son violeur, mais procès...  
1 2 3 4 5 » ... 22

Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.








Vidéos les plus récentes



À découvrir

•Off 2021• Le Souffleur Dans l'ombre de la création du Cyrano d'Edmond Rostand

Le 28 décembre 1897, au Théâtre de la Porte Saint-Martin, a lieu la première représentation du "Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand avec, dans le rôle-titre, le grand comédien de l'époque : Benoît Constant Coquelin. Depuis, cette pièce est l'une des plus célèbres du répertoire du théâtre français. Cyrano, Roxane sont devenus des personnages de légende, des héros, des joyeux fantômes de l'inconscient collectif. C'est l'apport qu'a eu ce texte dans la symbolique de la bravoure, de la passion, de l'abnégation. Un amour impossible de plus.

© Compagnia dell'Edulis.
Pourtant, il manque un héros à cette liste issue de cette première représentation. Il y manque un fantôme, un tout petit fantôme, mais un fantôme protecteur qui était, lui aussi, au plateau ce 28 décembre 1897. Oublié. C'est un peu normal puisque Edmond Rostand n'a pas écrit un vers pour lui. Et pourtant, lui seul dans toute la distribution avait lu, mis en bouche, voire appris, les répliques de tous les personnages de la pièce et, en particulier, celle de l'Auguste Coquelin. Il s'appelait Ildebrando Biribo'. Il était ce soir-là dans le trou en avant-scène, invisible des spectateurs, le manuscrit devant lui, le trou du souffleur.

Et c'était sa dernière performance. Coquelin, avant le début de la représentation, lui annonce qu'il n'aurait plus besoin de lui pour les suivantes. La représentation se déroule. Ildebrando Biribo' fait son office. La pièce se termine. Les acteurs quittent la scène sous les ovations. C'est un triomphe. Ils sortent de scène. Le public quitte la salle. Et l'on retrouve le souffleur mort dans son trou.

Bruno Fougniès
20/07/2021
Spectacle à la Une

•Off 2021• Sales Gosses Une approche vertigineuse et bouleversante de la maltraitance à l'école

Harcèlement, maltraitance ponctuelle ou récurrente… à l'école, à la maison, au travail, comment le traiter sur scène, comment prendre ou pas position ? Ici d'ailleurs, pas de prise de position, mais une exposition des faits, du déroulé des événements, en une manière de monologue où la comédienne Claire Cahen habite tous les personnages principaux, offrant l'accès au public à différentes appréciations du drame - victime, tyran, prof, mère - menant à une mise en perspective vertigineuse !

© Théâtre du Centaure.
Pour l'écriture de "Sales gosses", Mihaela Michailov s’est inspirée de faits réels. Une enseignante ligota une élève dans sa salle de classe, les mains derrière le dos, suite à son manque d'attention pour la leçon sur la démocratie qu'elle était en train de donner. Elle exposera ainsi l'enfant saucissonnée en exemple. Les "camarades" de cette petite-fille de onze ans, pendant la récréation, la torturons à leur tour. Elle sera retrouvée sauvagement mutilée… attachée dans les toilettes…

Dans une mise en scène que l'on perçoit nerveuse et précise, millimétrée, visant à l'efficacité, les choix de Fábio Godinho font être immédiatement lisible, mettant en quasi-training sportif la comédienne Claire Cahen et son partenaire musicien chanteur Jorge De Moura qui assure avec énergie (et talent) les multiples interventions instrumentales et/ou vocales. Metteur en scène, mais également performeur, Fábio Godinho joue clairement la carte de l'école "théâtre de la violence", de l'arène/stade où la victime est huée, vilipendée par la foule, cherchant à exprimer la performance telle que demandée sur un ring de boxe. Claire Cahen et Jorge De Moura sont à la hauteur jouant en contre ou en soutien avec le troisième acteur qu'est le décor !

Gil Chauveau
19/07/2021
Spectacle à la Une

● Avignon Off 2021 ● Acquittez-la ! par Pierrette Dupoyet

Alexandra L., femme battue depuis des années par son mari, finit par l'assassiner. Elle est passible de 20 ans de prison… Toutefois, le réquisitoire de l'Avocat Général va surprendre tout le monde…

Pierrette Dupoyet dans un précédent spectacle
Ce récit nous plonge dans la spirale que vivent des milliers de femmes violentées qui, bâillonnées par la peur, se murent dans le silence… Quand le drame éclate au grand jour, les questions pleuvent : "pourquoi n'as-tu pas quitté ton bourreau avant ? Pourquoi n'en as-tu parlé à personne ?". Questions faciles à poser, mais les réponses sont difficiles à trouver…
Et si tout commençait à la première gifle ?

Depuis 37 ans, Pierrette Dupoyet crée tous ses spectacles au Festival d'Avignon, avant d'aller les interpréter dans le monde entier (70 pays à son actif).
"Hallucinante" Nouvel Obs.
"Saisissante !" Télérama.
"Une présence" Le Monde.
"Exceptionnelle !" France-Soir.
"Une défricheuse qui ne sait vivre que dans le risque"

Création de Pierrette Dupoyet.
Auteur, interprète, metteur en scène : Pierrette Dupoyet.
Durée : 1 h 15.

● Avignon Off 2021 ●
Du 7 au 31 Juillet 2021.
Tous les jours à 11 h 50 .
Théâtre Buffon, 18, rue Buffon, Avignon.
Réservations: 04 90 27 36 89.

>> pierrette-dupoyet.com
>> theatre-buffon.fr

Annonce
31/05/2021