La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
À l'affiche

● Avignon Off 2018 ● "L'Exception" de Jacky Katu - 04/07/2018

La pièce "L'Exception", issue du livre de Ruth Klüger "Refus de témoigner", est un vibrant hommage à Simone Veil. Elle raconte l'expérience radicale d'une petite fille juive vivant à Vienne. Pendant la guerre, elle est déportée à Auschwitz d'où elle réussit à s'enfuir avec sa mère. Toute la force de ce récit est de nous faire entendre et voir la volonté irrésistible de cette petite fille "...  

● Avignon Off 2018 ● "Qui suis-je ?" de Jacky Katu - 04/07/2018

Marie, née Michel, s'est toujours sentie femme, au fond de lui, au fond d'elle… Rejeté enfant par son père qui le trouve trop efféminé et par sa mère qui ne l'a jamais désiré, Michel/Marie grandit entre injonctions de virilité et paroles de rejet. Adulte, Marie/Michel nous entraîne dans le tourbillon de sa métamorphose, de séances de coaching en tables d'opérations. Un monde où se croisent...  

● Avignon Off 2018 ● "inTarsi" par la Compagnie de Cirque "eia" - 03/07/2018

Des petits praticables, un trampoline, une bascule et quatre hommes. Quatre acrobates qui s'observent, se jaugent, se cognent, se portent, se lancent et nous transportent dans leur farandole métaphorique : les rencontres, les rivalités, les exploits, les ratages, les prises de pouvoir, la séduction, les manipulations, toutes ces situations que l'on retrouve dans nos relations humaines. Avec une...  

● Avignon Off 2018 ● "Ploùm" par le Théâtre en Flammes - 28/06/2018

Un Baby-show dans un igloo. Une féerie polaire pour les tout-petits et les moins petits. Ploùm, le bébé pingouin sort de son œuf. La douce musique de la voix qui le berçait à disparu. Il est tout seul dans un univers tout blanc. Il se demande qui il est et d’où il vient. Une seule certitude : il a une maman. "Accroché" au cercle polaire comme à un fil, Ploùm parcourt la banquise à la recherche de...  

● Avignon Off 2018 ● "Ka-You" par le Théâtre en Flammes - 28/06/2018

Une comédie musicale pour tête dure qui Rock'n Roule ! Après "Ô Mama Ô", "Ploùm", et "Tempo", voici "Ka-You", le nouveau spectacle musical du Théâtre en Flammes (création 2018). Voilà l'occasion pour les enfants d'assister à leur premier concert rock, aux couleurs sixties et seventies, avec de la guitare électrique, de la disto, de la basse qui groove, un orgue psychédélique et une batterie de...  

● Avignon Off 2018 ● "Un juif pour l'exemple" par Thierry Piguet - 27/06/2018

1942. Payerne, petite bourgade de Suisse. Un groupuscule nazi entraîné par un pasteur protestant décide de faire un exemple. Tuer un Juif ! Un acte d'une cruauté sans commune mesure, d'une stupidité incompréhensible. Au pays de la Croix-Rouge, des hommes en ont assassiné un autre au nom d'une idéologie brunâtre. Le roman de Jacques Chessex (prix Goncourt, grand prix de l'Académie française)...  

● Avignon Off 2018 ● "Vous reprendrez bien un peu de Brassens ?" par Mardjane Chemirani et René Brion - 27/06/2018

Brassens chanté par une femme ? Quelle drôle d'idée ! Ce duo complice et surprenant va vous faire plonger tête première et sans copie, dans l'univers singulier de Georges. Installez vous et laissez vous embarquer à bord de ces chansons "patrimoines". Mardjane et René ne se connaît pas d'hier mais leurs trajectoires artistiques ne s'étant pas croisées, c'est peut-être le destin qui a décidé de les...  

● Avignon Off 2018 ● "Illusions nocturnes" de Pascal Lacoste - 25/06/2018

Paris, 1939. Un artiste visionnaire revenu de Broadway rachète une ancienne imprimerie pour y créer le cabaret du siècle. Pétri d'ambitions, mais sans ressources financières, il s'entoure comme il peut d'une serveuse, ancienne prostituée, d'un éclairagiste poète, d'un peintre révolutionnaire et d'une jeune polonaise, chanteuse de métro, engagée pour assurer le spectacle. Tous ces êtres cassés...  

● Avignon Off 2018 ● "La Famille : Chacun la sienne !" par Enzo Enzo et Laurent Viel - 19/06/2018

Cocon protecteur, lieu de ressource ou champ de batailles ? Et vous, comment êtes-vous dans la vôtre ? Ex-chouchou ? Fils du facteur ? Tiers de cousin ? Adolescent à retardement ? Divorcé attendri ? Sœur jalouse ? Aïeul déjanté ? Venez vous réjouir de la nôtre, brillamment décrite dans un spectacle musical tour à tour drôle, grinçant et émouvant. Sous le regard de Gérard Morel à la mise en scène,...  

● Avignon Off 2018 ● "Tu me fais tourner la tête" par la Cie Mattatoio Sospeso - 14/06/2018

Spectacle visuel, aérien et poétique ; et qui a, en filigrane, Chagall comme matière. Création inspirée de ses peintures des "Amants en vol", conçues pour effleurer la poésie de l'amour et l'importance du rêve. La dernière nuit de Marc Chagall : un homme cherche éternellement à repeindre sa femme Bella dans "La Promenade", mais il ne peut pas, elle n'est plus là. Alors, dans ses rêves, il tente...  
1 2 3 4 5 » ... 18

Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.


PUB

PUB

PUB

PUB


Publicité



À découvrir

Festival au village : "Des coulisses à la scène"

C'est un village sur la route entre Niort et la Rochelle. Objet d'une halte pour le délassement des jambes, le temps d'un égaiement des enfants, d'une course à la supérette. Brioux est un village ordinaire de ceux que l'on traverse sous le soleil sur la route des vacances. Que l'on mésestime…

Festival au village :
Et c'est bien dommage car les habitants qui savent qu'il n'est de richesses que d'hommes,(comme disait Jean Bodin à la Renaissance) vivent comme un Bonheur à préparer, à organiser d'une année sur l'autre un festival bref mais constant dans la durée. Derrière les murs, sous les toits. Sous un chapiteau, sur la place, dans les granges. C'est la 30e édition du festival au village et Jean Pierre Bodin (autre Bodin), de la Compagnie La Mouline en est le directeur artistique.

Né en 1988... tout , tout petit avec sa poignée de bénévoles, le festival a fêté ses 10 ans au son des violons de Bratsch. ses 20 ans avec un livre témoin, ses 25 ans avec 25 artistes et 150 bénévoles qui se sont applaudis mutuellement.

Pour ses 30 ans il sera précédé d'un prologue démesuré. Trente artistes et les bénévoles passeront 30 heures ensemble du samedi 7 juillet à 17 h au dimanche 8 juillet 23 h avec, en vrac, spectacle de cirque, théâtre, chanson, apéro-concert, illuminations de Carabosse, grand bal... Pour l'amateur de marathon est prévu un dortoir à la belle étoile, avec lits et couvertures.

Jean Grapin
28/06/2018
Spectacle à la Une

•Avignon Off 2018• "Barbara amoureuse"… Ah qu'il est doux le temps des amours

Caroline Montier chante "Barbara amoureuse", L'Atypik Théâtre, Avignon

Chanter l'amour comme une femme, chanter l'amour de toutes les femmes, et interpréter celle qui sut tant aimer les hommes ainsi que son public. Dans une belle et élégante simplicité, Caroline Montier nous offre quelques joyaux mélodiques et poétiques de la grande Barbara, éternelle amoureuse.

•Avignon Off 2018•
Parti-pris judicieux, Caroline Montier a puisé dans le répertoire de jeunesse de la dame en noir, époque L’Écluse, Bobino (en première partie de Félix Marten en 61 et de Brassens en 64, puis en vedette en 65), et des premiers Olympia… Période Barbara jeune, tendre, passionnée ou orageuse amante. Une femme qui, à ses débuts, fut tout aussi timide et réservée que mutine et fougueuse, aimant tant l'amour que les hommes qui souvent l'ont comblée.

De titres connus ("Dis, quand reviendras-tu", 1ère version 1962 ou "La Solitude", 1965) à ceux qui le sont moins ("Pierre", 1964 ou "Gare de Lyon", 1964), Caroline Montier a construit un récital sur ces aventures qui ont jalonné sa vie, mais ici avec un choix de chansons enregistrées par Barbara entre 1962 et 1968, avec une prédilection pour des compositions de 64 ("Toi l'homme", "Je ne sais pas dire", "Septembre"…) ou de 68 ("Du bout des lèvres", "Amoureuse", "Le Testament", "Tu sais"…).

Dans cette exploration originale, Caroline Montier fait le choix d'aller croquer un rayon de soleil dans les amours de Barbara, apportant, avec subtilité et talent, une touche de grâce à l'ensemble.

Gil Chauveau
22/06/2018
Sortie à la Une

"Dévaste-moi"… Persuasion et précision artistique… Pour une nouvelle façon de percevoir un spectacle

"Dévaste-moi", International Visual Theatre, Paris

Airs célèbres d'opéra, chansons rock, romances populaires. Dans son dernier spectacle "Dévaste moi"*, Emmanuelle Laborit chante et danse, livre des confidences à son public, elle fait le show. Avec ses musicos, (ses boys), tout le tralala et ses effets, les surtitrages qui ponctuent avec humour le tour de chant.

Elle met en place avec le soutien de Johanny Bert (qui met en scène) une forme éclectique de théâtre-danse et de music-hall mêlés. Le spectacle est à bien des égards vertigineux.

C'est que, au cas présent, l'artiste ne peut parler ni entendre les sons. Les mots et le sens ne peuvent pas sortir de la bouche. Tout le spectacle est en langage des signes. Interprété, pas traduit. En chantsigne.

Ce qui donne quelque chose de déroutant d'étonnamment maîtrisé qui dépasse très largement la notion de mimodrame et oblige le spectateur qui fait parti des "entendants" à reconsidérer sa manière de percevoir un spectacle.

Car à l'inverse des repères traditionnels qui élaborent un espace scénique dans lequel le sens circule entre les deux bornes de l'indicible : celles de l'obscène et du sublime, la prestation d'Emmanuelle Laborit passe par le bout des doigts et se transmet à tout le corps sans tabous avec la seule force de la persuasion et de la précision artistique. C'est toute la personne qui exprime le poids des sensations, la raison des sentiments ainsi que les effets de style.

Jean Grapin
15/11/2017