La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
Archives

Maurane… "Le Boogie du bagout" et le swing à fleur de peau - 18/05/2018

Suite et fin de l'interview que nous avions réalisé à l'occasion de son passage aux Francofolies de La Rochelle, le 13 juillet 1990, pour "La fête à... Maurane", qui fut suivie ce soir-là - en toute logique - d'une "fête à... Nougaro". Cette soirée festive marquait la reconnaissance définitive de son incroyable talent vocal et de sa capacité à produire des spectacles toniques, humoristiques,...  

Maurane, "Du prélude de Bach" au "Carnet de Mô" pour un dernier "Morceau en forme de Nougarose" - 17/05/2018

Il y a dix jours, Maurane quittait définitivement la scène, nous laissant orphelin d'une des plus belles voix de la chanson francophone et du jazz. Excellente musicienne et chanteuse possédant une voix à la tessiture ample, s'associant bien aux sonorités jazzy, tout en gardant l'aisance d'un registre chantant, elle aimait, tout comme Nougaro qu'elle admirait, aller d'un univers musical à l'autre....  

Mimi Barthélémy... La Reine du Conte (suite et fin) - 28/05/2013

"Conter, c'est se raconter"... Quand l'oralité s'imprime sur le papier, elle devient aussi notre mémoire, souvenirs de nos rencontres, de celles où l'on se raconte... Et Mimi était généreuse dans ce domaine, de cette générosité souriante qui ouvre les cœurs... Le conte est avant tout la mémoire de la culture mais aussi des hommes et de leur vie... À travers ses mots, la mémoire est vivante, Mimi...  

Mimi Barthélémy... La Reine du Conte - 28/05/2013

Mimi Barthélémy est parti pour le pays de l'envers du décor le 27 avril 2013. Fin 2012, elle avait créé son nouveau spectacle "Kouté chanté" lors d'une résidence de création au théâtre Antoine Vitez d'Ivry-sur-Seine. Ambassadrice du conte, elle n'a jamais cessé de perpétuer le riche patrimoine oral d'Haïti, en l'enrichissant d'une grande créativité. En 92, elle connaît un grand succès avec "La...  

Kent... Année 90 : "À nos amours" et un titre phare "J'aime un pays" (suite et fin) - 25/04/2013

En 1990, Kent a à son actif quatre albums avec Starshooter et quatre en solo avec la parution de "À nos amours". Pour ce dernier, il s'attache le concours de Jacques Bastello qu'il a rencontré quelques années plus tôt. Cette collaboration donnera notamment "J'aime un pays", le titre qui sortira définitivement Kent du brouillard dans lequel il naviguait à l'époque. Aujourd'hui, Kent est devenu un...  

Kent... Année 90 : "À nos amours" et un titre phare "J'aime un pays" - 24/04/2013

Le 4 mars 2013, le nouveau CD de Kent, "Le temps des âmes", est dans les bacs. Vingt-trois ans plus tôt, l'ex-rocker prend une nouvelle place dans la chanson française. Jusqu'à la sortie de son quatrième album solo "A nos amours" début 1990, Kent reste toujours, aux yeux du public et de la profession, un ex-Starshooter. C'est le premier titre de cet opus, "J'aime un pays", qui va enfin le...  

Le Chaînon Manquant... Un outil de liaison (suite) - 06/09/2012

Au programme de cette première édition du Chainon Manquant... quatre "locomotives" : Paul Personne, Le Quatuor (déjà lui !), Chanson Plus Bifluorée et les Flying Pickets... Qui porteront les vrais révélations de ce festival naissant. Parmi celles-ci, c'est sans doute "la" clown Gardi Hutter qui marquera le plus le public tourangeau. Mais il fallait compter aussi sur La Framboise Frivole, Yannick...  

Le Chaînon Manquant... Un outil de liaison - 06/09/2012

L'année 1991 est riche d'événements. Elle sera marquée notamment par le retour sur scène et sur CD de François Béranger. C'est aussi l'année de création du festival Le Chainon Manquant. Initié par le réseau Orques-idées - dont les créateurs sont, entre autres, Pierre Soler, Joël Breton et Martine Lésineau -, Il se veut la première vitrine de la jeune création du spectacle vivant toutes...  

Hubert-Félix Thiéfaine, Chroniques d'un bluesman au rock sentimental (suite et fin) - 05/03/2012

Pour finir cet entretien, Hubert-Félix Thiéfaine nous parle évidemment de la scène - à l'époque, il pouvait déjà comptabiliser, sur une tournée, 12 à 15 dates par mois - mais aussi du fait que certaines de ses chansons sont étudiées en cours de français. En complément de cette interview, l'encadré "Rock News" permet de se remémorer quelques actualités de la scène rock de ce début d'année 91.  

Hubert-Félix Thiéfaine, Chroniques d'un bluesman au rock sentimental - 05/03/2012

En 1990, Hubert-Félix Thiéfaine sort son neuvième album, "Chroniques bluesymentales", le premier enregistré aux États-Unis (produit par Barry Reynolds). Douze ans se sont passés depuis le devenu mythique "Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir...". Et déjà presque vingt ans de scène puisqu'il débuta dans les cabarets et MJC au début des années soixante-dix. C'est dans...  
1 2 3

Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

Nice Classic Live - Académie internationale d'Été de Nice

Du 30 juillet au 15 août 2020, la troisième édition du Nice Classic Live consacrée aux répertoires classique et jazz sous la direction artistique de Marie-Josèphe Jude se tiendra dans le Jardin des Arènes de Cimiez.

Nice Classic Live - Académie internationale d'Été de Nice
Le concert d'ouverture du 30 juillet "Métamorphoses", en écho à l'exposition au musée Matisse, propose un concert de pianos avec les "Métamorphosis" de Philippe Glass, puis la transcription pour deux pianos et huit mains des neuf symphonies de Beethoven. On y applaudira Claire Désert, Valentina Igoshina, Marie-Josèphe Jude, Michel Béroff, Florent Boffard. À 21 h 30 un concert de jazz sera donné par Pierre Bertrand et la Caja Negra Sextet.

Le jour suivant, Beethoven sera encore à l'honneur avec Olivier Charlier et Marc Coppey ainsi que les pianos de Michel Béroff et Emmanuel Strosser et, à 21 h 30, Jean-Philippe Collard et Patrick Pouvre d'Arvor offriront un concert lecture "L'âme de Chopin". Beaucoup d'autres compositeurs encore, jusqu'au 15 août. Citons Poulenc Tchaikovsky, Barber, Stravinsky, Éric Satie Mozart, Purcell, Ravel, Gershwin et beaucoup d'autres pour le plaisir de réentendre de la musique vivante en live avec les meilleurs artistes du moment.

Christine Ducq
18/07/2020
Spectacle à la Une

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival "Parade(s)" à Nanterre

Le festival "Parade(s)", qui devait avoir lieu la première semaine de juin, a dû être annulé suite à la crise sanitaire… Mais la ville, l'équipe du festival "Parade(s)" et Les Noctambules - école de cirque et lieu de fabrique des Arènes de Nanterre - ont décidé de programmer en juillet et en août des propositions circassiennes dans les quartiers.

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival
Ainsi, durant tout l’été, 10 échappées seront accueillies dans le cadre des Terrasses d'été imaginées par la ville de Nanterre dans chaque quartier. Une programmation des arts du cirque et de la rue qui mêle spectacles de danse, numéros de cirque (tissu, trapèze, mât chinois, etc.), impromptus spectaculaires et poétiques, ateliers de jonglage et de sérigraphie… mais aussi espace détente avec transats, jeux d'eau et animations.

Les artistes invités, (en alternance) :
Léonardo Montresor, Christopher Lopresti et Lou Carnicelli, Thomas Trichet, Hervé Dez Martinez et Boris Lafitte (Cie FFF), Iorhanne Da Cunha et Anahi de las Cuevas (Cie l'un Passe), Rocco Le Flem (Cie Iziago), Déborah Mantione (Cie Trat), Laura Terrancle (Cie Femme Canon), Yumi Rigout (Cie Furinkaï), Antoine Helou, Ilaria De Novellis, Atelier de la Banane…
Coordination artistique : Satchie Noro.

Gratuit et ouvert à tous.
De 15 h à 19 h, en continu.

Gil Chauveau
06/07/2020
Sortie à la Une

"Nos films" Faire vibrer le cinéma, même absent, au cœur de nos rêves

Cendre Chassanne, femme de théâtre amoureuse de cinéma, rend hommage au 7e art. À sa manière. En mettant en scène "Nos films" sur un plateau de théâtre quasi vide. Le spectateur est face à un acteur seul sur le plateau éclairé chichement. Un micro et, au lointain, quelques légendes filmiques peu visibles.

Il n'y a pas de ces images animées en contrepoint du jeu. De celles qui fascinent et dispersent l'attention. Ce qui est rare de nos jours… L'acteur se trouve dans la situation commune du spectateur qui, à la sortie de la séance de cinéma, conserve la vivacité de son émotion, son plaisir. Comme un trop-plein de sensations à transmettre.

Sur scène, l'acteur se trouve au point focal, au point neutre, face au public, mis en position de raconter. Sommé en quelque sorte de raconter. La représentation proposée par Cendre Chassanne est celle de la prise de parole. Après coup, après la représentation. Comme si celle-ci devait être réitérée pour mieux exister. Des fragments, des bribes, comme extraites de la projection.

Le projet de Cendre Chassanne prévoit neuf films portés par neuf comédiens en trois trilogies successives qui seront achevées en 2020. La première porte sur la "nouvelle vague" - François Truffaut, Jacques Doillon, Agnès Varda. Trois monologues distincts. Trois témoignages. Trois comédiens différents. Trois pépites théâtrales.

Jean Grapin
21/07/2020