La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
CédéDévédé

"Lovescapes", les paysages amoureux selon Johan Farjot et David Tepfer - 17/01/2022

Deuxième opus du pianiste et compositeur Johan Farjot après "Childhood", ces paysages sonores (d'amour) ou "Lovescapes" déploient leur prestige intimiste et rêveur sur des poèmes du romancier américain David Tepfer. À retrouver au concert le 19 janvier au Bal Blomet. L'Amour aux temps du choléra ? C'est presque cela : c'est durant le confinement en mars et avril 2020 que s'est enregistré Salle...  

O Sidera, un appel sidérant de beauté au divin et au Cosmos - 30/12/2021

L'Ensemble Irini, un jeune ensemble aux chanteurs emmenés par Lila Hajosi, livre un superbe album, O Sidera (Ô Cieux), composé des "Prophetiae Sibyllarum" et de Pièces de Constantinople de Roland de Lassus. L'ensemble vocal Irini (c'est-à-dire "la Paix" en grec) fondé en 2014 par la mezzo Lila Hajosi présente ici un programme rare pour quintet vocal a cappella : l'occasion de découvrir deux...  

Grands motets… Grands moments ! - 21/09/2021

Après trois siècles d'oubli, deux œuvres de Valette de Montigny prennent vie et forme grâce à Rolandas Muleika et l'ensemble Antiphona qui nous font redécouvrir deux joyaux de la musique baroque avec son genre et ses instruments spécifiques. Comme l'écrit le compositeur et théoricien Sébastien de Brossard (1650-1725) : "ce Valette est un des plus excellents génies que nous ayons et sa musique est...  

SuperEgo, le nouvel héros cachalot et rigolo des enfants imaginé par David Delabrosse - 28/05/2021

Après "Ego le cachalot" en 2013 et "Ego le cachalot et les p'tits bulots" en 2016, le cétacé préféré des enfants revient en super héros muni d'une cape, d'un masque et d'un slip ! Né en 2010 sous la plume de David Delabrosse, pour les textes et la musique, et sous le coup de crayon de Marina Jolivet pour le dessin, le cachalot "bien dans sa peau avec ses deux tonnes et son petit cerveau" devient...  

Tous en Chœur avec Napoléon ! - 27/05/2021

Les Lunaisiens nous offrent un nouveau CD absolument passionnant, "Sainte-Hélène, La légende napoléonienne" sorti fin avril. Arnaud Marzorati et ses Lunaisiens arpentent avec talent et éclectisme le beau pays de la chanson française de toutes les époques et de tous les genres. Après une incursion chez Boris Vian, les voilà enrôlés avec feu sous l'étendard napoléonien. En effet, ils nous racontent...  

Intégrale des Messes de Josquin, "l'Européen", volume 9 - 24/04/2021

Ce mois-ci, paraît l'avant-dernier volume de l'Intégrale des Messes de Josquin Desprez enregistré en l'Église de Javols (Lozère) par l'Ensemble Métamorphoses. Initiée et produite par Maurice Bourbon, cette fresque monumentale confirme la variété d'inspiration du génie novateur picard, grand maître européen de la polyphonie vocale de la première Renaissance. Elles ne se comptent que sur les doigts...  

"Chants de l'aube et du soir", la belle harmonie - 12/04/2021

Cyril Achard et Melody Louledjian ont superbement œuvré ensemble, lui à la guitare et à la composition, elle au chant pour ce CD. Le résultat est là, poétique et délicat. Ces "Chants de l'aube et du soir" se dégustent finement, sur des textes de Fabrice Hadjadj. C'est la belle couverture du CD qui d'abord interpelle, qui donne une envie folle. Et ce titre aussi, qui réveille l'imaginaire. Ce sont...  

Un répertoire rare, la musique polyphonique des Pays-Bas ou "Les Fragments hollandais" - 22/03/2021

En février est paru sous le label MUSO un enregistrement des plus originaux consacré à la musique polyphonique néerlandaise du début du XVe siècle. L'excellent ensemble Diskantores dirigé par le ténor Niels Berentsen nous offre ces rares "Hollandse Fragmenten" en langues française et néerlandaise. Autrement dit un voyage musical passionnant aux Pays-Bas, ce carrefour culturel incontournable au...  

Le singulier challenge artistique de Lynda Lemay - 12/03/2021

1 111 jours pour imaginer, écrire, composer, enregistrer 11 albums de 11 chansons… C'est le pari artistique, fou, inédit et original que l'artiste québécoise Lynda Lemay souhaite relever avec fougue et enthousiasme. La réalisation de ce challenge incroyable a débuté avec la sortie le 11 11 2020 des deux premiers opus… Et c'est aujourd'hui que paraissent les versions physiques et numériques des...  

Liszt, Schumann et Schönberg par Le Trio Karénine - 09/03/2021

Le dernier opus du Trio Karénine nous fait découvrir trois transcriptions rares de la "Vallée d'Obermann", des "Six Pièces en forme de canon" et de "La Nuit transfigurée" pour le violon, le violoncelle et le piano. Force est de constater que le pari est réussi et le voyage proposé passionnant dans l'aire romantique germanique de la seconde partie du XIXe siècle. Le pari des Karénine dans cet...  
1 2 3 4 5 » ... 12



Partenariat



À découvrir

"Underground" Éloge du risque amoureux

L'amour comme les angelots n'a pas de sexe. Même les amours les plus charnels, les plus dévastateurs, les plus profonds, les plus troublants. Oui, c'est étrange d'énoncer cela. Mais c'est ici le propos central d'"Underground". Underground, le métro en anglais, et plus symboliquement ici, telle l'image des entrailles sinueuses et enfouies de l'être intime, là où dorment les désirs cachés, indiscrets, inavouables, mais surtout les désirs inconnus et les peurs.

"Underground" explore cette faille des êtres humains, que l'ordre établi, la conscience et la puissance de l'éducation morale dissimulent pour que les normes sociales dominent. La jeune femme, interprétée avec une sensibilité troublante par Clémentine Bernard, seule sur scène, semble pourtant extrêmement classique, anodine, assise dans sa rame de métro. Mais c'est son discours intérieur qu'elle nous partage alors, une voix grâce à laquelle elle va nous emporter vers l'histoire qui l'attend et l'émotion qui va faire résonner son corps, de sa peau jusqu'au plus profond de son être.

Le début du texte la saisit au moment de sa rupture avec l'homme convenable et convenu que la vie lui destinait. Une vie normale, faite de projets d'enfants et de vacances, faite d'un quotidien bien balisé, d'un ordinaire applaudi par tous : familles, amis, rencontres. Une ouverture qui semble comme le début d'un exil obligé. Elle a perdu ce conventionnel qui l'habillait comme une armure. Elle est égarée dans ce métro comme dans un dédale sans issue.

Bruno Fougniès
11/01/2022
Spectacle à la Une

Piquer en plein cœur au théâtre La Flèche, Paris, Jeudi 6 Janvier, 21 heures…

Comment démarrer cette chronique ? Par une citation ? "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", Lamartine. Oui ! Qu'en dirait Laurent Orry ?

© Fabien Montes.
Ah ! Oui. Laurent Orry, c'est l'acteur impeccable vêtu d'un vieux manteau usé et poussiéreux qui, pendant 1 h 15, déploie toute sa force, son énergie mais surtout sa palette d'émotions au service de ce délicieux texte écrit par Alessandro Baricco : "Novecento".

Il interprète Tim Tooney, trompettiste, qui pendant plusieurs années jouera aux côtés de son grand ami Novecento, pianiste génial et hallucinant dont les notes dépasseront même l'océan !

Novecento est donc le héros. C'est dans un carton à chaussures déposé sur le piano de la salle de bal d'un paquebot que Novecento commence sa vie, recueilli par un homme d'équipage… et c'est là que démarre l'histoire.

Et ! Quand Novencento rencontre Tim Tooney, comme une tempête en pleine mer, la secousse est grande, les oreilles agitées et le regard fixe pour ne rien manquer de ce spectacle de vague… à l'âme…

Si ! Car le cœur de Tim Tooney est lourd de peine quand il repense à son ami disparu qui jamais n'avait de son vécu touché la terre ferme. Novecento, sa vie, c'était le paquebot, la mer, les visages des voyageurs entre l'Europe et l'Amérique qui l'inspiraient et ont fait de lui un virtuose mais aussi un homme perdu au milieu de l'océan qui n'a jamais su d'où il venait, qui il était et, de la terre ferme, en a développé une vraie névrose.

Isabelle Lauriou
10/01/2022
Spectacle à la Une

"Fragments" d'Hannah Arendt Du 5 au 8 février 2022 à l'Espace Rachi

Bérengère Warluzel et Charles Berling nous invitent, à travers les mots d'Hannah Arendt, à aimer cette faculté inhérente à la nature humaine : penser. Non, penser n'est pas réservé à une élite, bien au contraire. Penser peut être une aventure joyeuse pour chacun, en plus d'être une jubilation et un enthousiasme qui se partagent.

© Vincent Berenger/Châteauvallon-Liberté - Scène Nationale.
"L'essentiel pour moi, c'est de comprendre : je dois comprendre", dit Hannah Arendt. Au fil de ses textes philosophiques et politiques, mais aussi, et c'est moins connu, ses escapades poétiques, Hannah Arendt a construit une œuvre singulière et inclassable. Bérengère Warluzel y a plongé, en a choisi ces Fragments qui résonnent particulièrement aujourd'hui.

Une table, des chaises, les notes d'un piano… ce n'est pas une biographie, mais un parcours ludique, une traversée partagée et qui ouvre l'accès à la liberté de penser pour soi-même autant qu'à une volonté de comprendre en tant que citoyen et citoyenne dans le monde que nous habitons.

Celle qui voulait avant tout "penser sans entraves" s'adresse à nous et nous invite à penser avec elle.

"La pensée (…), conçue comme un besoin naturel de la vie (…) n'est pas la prérogative d'une minorité, mais une faculté constamment présente en chacun de nous."
François Rodinson.

Annonce
14/01/2022