La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
Concerts

Commémoration de la Grande Guerre : la Vie musicale et rien d’autre - 13/05/2014

À l’heure où un peu partout en Europe et en France on commémore le Centenaire du premier conflit mondial du XXe siècle, de nombreux événements musicaux y sont associés. Voici ma sélection du mois : des concerts de l’Ensemble Calliopée en tournée et la sortie de 3 CD chez Hortus inaugurant une nouvelle collection : "Les Musiciens et la Grande Guerre". L’Ensemble Calliopée (en résidence au Musée de...  

Prochain rendez-vous des concerts "Convergences" : Nicolas Stavy joue Gabriel Dupont - 22/04/2014

Le 23 avril, à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, le pianiste Nicolas Stavy interprétera "Les Heures dolentes", une œuvre d’un compositeur français de la Belle Époque qui mérite d’être découvert par le public : Gabriel Dupont. Cet élève de Jules Massenet et Charles Widor, disparu prématurément, offre avec ce cycle de 14 pièces intimistes un voyage musical d’une grande beauté. On ne présente plus...  

Tonnerre, Tempêtes et autres aimables Séismes - 31/03/2014

Le 1er avril 2014 s’ouvre à la Cité de la Musique un cycle "Tempêtes et tremblements". Jusqu’au 8 avril, c’est l’occasion de vérifier qu’aléas météorologiques et catastrophes naturelles ont inspiré aux Bach, Telemann, Purcell et autre Sibelius de superbes partitions. L’ensemble Opera Fuoco dirigé par son chef David Stern et le chœur Arsys Bourgogne lanceront les premiers éclairs avec une cantate...  

L'Âge du printemps : Emmanuel Krivine dirige l’Orchestre du Conservatoire de Paris - 24/03/2014

Le chef français Emmanuel Krivine, violoniste formé au Conservatoire de Paris, dirigeait samedi 22 mars, salle Pleyel, les jeunes musiciens de l'école dans un beau programme consacré à Richard Wagner. La pratique de l’orchestre est en effet constitutive de la formation dispensée par l’institution depuis le début du XIXe siècle. L'Ouverture et la Bacchanale de "Tannhäuser" dans une interprétation...  

Nouveaux territoires de la musique contemporaine - 06/03/2014

Au Conservatoire de Paris le 13 mars 2014, le public est invité à découvrir la jeune garde de la composition musicale actuelle, avec le danois Simon Steen-Andersen et le colombien Juan Pablo Carreno, mais aussi des œuvres désormais classiques de György Lygeti et Pascal Dusapin. Et c’est encore l’Ensemble 2e2m dirigé par Pierre Roullier qui se chargera de défendre ce répertoire militant - d’autant...  

Des concerts de l'Orchestre de Paris à ne pas rater pour fêter Noël - 09/12/2013

On se souvient du "Tristan" magistral qu’a dirigé le jeune chef finlandais l’an dernier, remplaçant au pied levé Myung-Whun Chung à la tête de l’Orchestre de Radio-France (dont il va prendre la tête en 2015). C’est en habitué de l’Orchestre de Paris que Mikko Franck, déjà adoubé par toutes les...  

Le Quatuor Béla, des cordes et des accords d’aujourd’hui - 05/11/2013

La jeune formation - à découvrir absolument - poursuit sa tournée en France. On pourra l’écouter à Paris le 14 novembre au Centre culturel irlandais et à la Cité de la Musique le 18 janvier 2014 à l’occasion de la 6e Biennale des "Quatuors à cordes". Un CD consacré au compositeur György Ligeti sort également dans quelques jours. Le Quatuor Béla fait entendre sa différence depuis sa création en...  

"Dérives au Lavoir" avec les Musiciens de l’Opéra de Paris - 18/10/2013

Les Musiciens de l’orchestre de l’Opéra national de Paris s’invitent à nouveau au Lavoir Moderne Parisien dans le quartier de la Goutte d’Or le 19 octobre à 20 h pour un joli programme de musique de chambre autour de la flûte. "Dérives au Lavoir" est une résidence de musiciens de l’Opéra de Paris au Lavoir Moderne Parisien dans le XVIIIe arrondissement. Depuis février 2013, date de son premier...  

Passion et étoiles au programme de l’Orchestre de Paris - 23/09/2013

Avec l’énergie et l’enthousiasme d’un chef fêté aux BBC Proms à Londres récemment, Paavo Järvi a ouvert la saison à la tête de sa phalange parisienne réunie au grand complet. Avec le renfort du Chœur dirigé par Lionel Sow et de la Maîtrise de Paris, une grande soirée d’ouverture nous était offerte...  

La Machine à Rêves du Festival d’Ambronay - 05/09/2013

Que nous propose-t-on pour cette nouvelle édition ? Des concerts exceptionnels dans des lieux chargés d’Histoire, des cartes blanches à de jeunes ensembles, des Nuits du Rêve, des master-classes, un bal Renaissance, entre autres. Et un plateau extraordinaire d’artistes déjà grands voire légendaires...  
1 ... « 11 12 13 14 15 16 17 » ... 19






À découvrir

•Off 2019• Antioche… Contradictions contemporaines… entre confort matérialiste et exaltation romantique

L'histoire se passe au Québec. Dans "Antioche" de Sarah Berthiaume, Antigone est une adolescente un peu foutrac, qui fait un peu n'importe nawak avec son djin troué et sa toga praetexta. Normal, elle voudrait jouer Anouilh et son Antigone, et articuler parfaitement le Français standard plutôt que jouer les fièvres du samedi soir…

•Off 2019• Antioche… Contradictions contemporaines… entre confort matérialiste et exaltation romantique
… Quant à sa copine Jade, elle ne vaut pas mieux qui s'emmure dans les toiles d'Internet, universelle araigne maléfique, pendant que sa mère qui a fui la Syrie fait des listes de mots pour les mémoriser.

Dans cette terre d'exil et d'accueil, dans cette terre d'immigration qui mêle réfugiés du Proche-Orient et descendants des acadiens entourés d'Anglais, cette terre qui veut échapper au globish et se pose la question de sa présence au monde, les deux copines rêvent de fugues, vivent intensément le sentiment de la liberté ou de l'enfermement. C'est que le confort matérialiste ou l'exaltation romantique sont autant de pièges à éviter. Pour elles le retour aux origines est problématique. La pièce noue les contradictions contemporaines.

Le langage est populaire, direct et inventif. Et le spectacle évolue de la comédie populaire et farcesque au drame suspendu au dessus des têtes. Les personnages connaissent des paroxysmes et dans les allers et les retours de leurs rêves, dans leurs errances, leurs désirs de fugues se lit la construction d'une mémoire et d'une identité. Jusqu'à ce que les deux héroïnes, en bordure du danger, croisent le chemin de la fatalité et du destin. Le retour aux origines devient tentation de l'intégrisme, du terrorisme.

Jean Grapin
29/06/2019
Spectacle à la Une

•Off 2019• La dernière bande Enregistrements magnétiques… performance à donner la banane !

Quand du noir complet, le faisceau de lumière de l'ampoule tombant des cintres coiffe le crâne dégarni et blanchi de Denis Lavant, hiératique derrière un bureau métallique fatigué, les yeux aimantés par un magnétophone à bande posé devant lui et absorbant dans la nuit magnétique toute son énergie, on se dit que la magie du théâtre est un leurre qui nous ravit au double sens…

•Off 2019• La dernière bande Enregistrements magnétiques… performance à donner la banane !
Plus rien n'existe alors que ce fabuleux homme né pour le théâtre qui s'apprête devant nous à renouer avec l'univers insolite de Samuel Beckett, dont il a interprété sur cette même scène des Halles, "Cap au pire" (2017), mis en jeu par le même Jacques Osinski.

Et le (très) long silence qui s'ensuit instille, dans le droit fil du choc liminaire, une étrangeté en osmose avec l'univers du dramaturge irlandais. Puis, émergeant de sa torpeur contemplative, "il" rapproche à quelques millimètres de son œil, que l'on devine à moitié aveugle, une clé extraite du fouillis de son veston loqueteux. Si le premier tiroir ouvert contenant une bobine ne l'intéresse pas dans l'immédiat, l'autre dans lequel il plonge à nouveau sa tête lui offre… une banane ! Épluchée soigneusement, elle va être tenue en bouche avant d'être mangée. La peau jetée sur le sol, lui vaudra une glissade digne d'un Buster Keaton sorti d'un film muet.

Yves Kafka
07/07/2019
Sortie à la Une

•Off 2019• Le dernier Ogre Conte slamé et "bio-éthique" à dévorer tout cru

D'abord dire le choc artistique lié au mix d'un slam magnétique, d'une voix parlée aux résonances philosophiques, d'une musique live et de live painting se répondant l'une et l'autre, le tout réuni sur le même plateau pour créer l'univers poétique où deux histoires différentes - quoique… - se rencontrent au point de chute. Les contes partagent cela en commun, ils "parlent" au-delà de leur contenu et réservent des surprises "sans fin" qui nous mettent en appétit (d'ogre).

•Off 2019• Le dernier Ogre Conte slamé et
Ensuite, dire que l'on ne doit pas se laisser abuser par le mot conte… Comme beaucoup de contes, il n'est pas destiné aux enfants même s'il peut être vu avec intérêt par eux aussi… ne serait-ce que pour qu'ils expliquent aux adultes que leur faim de bien faire - rêve d'une vie bio et écologique à tous crins - peut s'avérer à la fin, "une vraie tuerie"…

(Il était une fois) un ogre dont i["À [son] retour [sa] douce avait dressé la table/Préparée comme jamais des mets gorgés d'odeur"]i (il parle, l'ogre, en alexandrins slamés) et qui aimait ses sept filles plus que tout au monde, les bisoutant, les cajolant et veillant à ce que rien ne leur manquât de nourriture raffinée et autres conforts domestiques. Un père de famille au-dessus de tout soupçon…

Certes, les mets gorgés d'odeurs mijotés par sa femme ogresse étaient exquis à son goût mais ogre il était, et son penchant "naturel" pour la chair fraîche humaine ne pouvait longtemps rester au garde-manger.

Yves Kafka
27/07/2019