La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
CédéDévédé

L'ONB joue son atout cœur pour les dames ! - 15/04/2014

Formation éminemment masculine, l'Orchestre National de Barbès a joué sa "Dame de cœur" pour son dernier album, mettant ainsi à l'honneur quelques amies chanteuses dans d'étonnants duos. En plus des musiciens invités que l'on retrouve souvent lors d'un nouvel opus de ce type de combo, Samira Brahmia, Tanya Michelle, Samia Diar, Emilie Dautricourt, Malouma et Lolita Saldanha se sont jointes à la...  

Un tendre Bach pour Olivier Baumont et son clavecin-luth - 29/03/2014

Le claveciniste Olivier Baumont a enregistré pour le label Loreley les "Œuvres pour clavecin-luth" de Jean-Sébastien Bach et vient d’assurer la codirection artistique d’une série de vingt concerts (consacrée au clavecin), à la Cité de la Musique, "Les Tempéraments". Le même label vient de rééditer également à cette occasion son Intégrale des œuvres de Jean-Philippe Rameau qui a fait date. Mais...  

Quatuor Debussy - Quatuor Arranoa : Le Maître et l’Élève - 25/02/2014

Le célèbre Quatuor Debussy masculin rencontre le jeune Quatuor Arranoa féminin pour le cinquième opus du projet discographique "Le Maître et l’Élève". Après la pianiste Natacha Kudritskaya*, lancée par le Festival 1001 Notes dans cette même collection, ce nouveau CD "Octuorissimo" fait la part belle au quatuor à cordes puissance 2, accompagné pour deux pièces de Osvaldo Golijov par la contrebasse...  

Zaragraf, les vagabonds du monde fantastique de la musique sans frontières - 27/01/2014

Ils sont quatre, musiciens/chanteurs du monde, atypiques, originaux et créatifs... vagabonds aériens virevoltants avec aisance, virtuosité, mais non sans fantaisie et humour, sur les traditions musicales de notre planète pour en concocter des élixirs uniques, inventifs et rafraîchissants. Ils ont réussi à marquer de leur style singulier le PMF (paysage musical français)... et sortent leur sixième...  

Des "Quintettes pour Piano et Cordes", le nec plus ultra de l’Ars Gallica - 07/01/2014

La violoniste américano-japonaise Yoé Miyazaki réunit de grands interprètes français en gravant sur CD cinq des fleurons des Quintettes pour Piano et Cordes français composés entre 1856 et 1920. Un très bel enregistrement qui fait revivre les plus connus (ceux de Saint-Saëns et de César Franck) comme des pièces méconnues (à tort) de Louis Vierne et Charles Marie Widor. Le projet de Yoé Miyazaki...  

Rebel de père en fils : des musiciens de cour dans les salons du Siècle d’or de l’opéra français - 25/11/2013

Le jeune ensemble Les Surprises, remarquable jeune formation chambriste, nous offre un CD dédié aux deux compositeurs français, les Rebel père et fils, pour un "Concert privé" tout à fait délectable. Un voyage au cœur de la danse et de l’opéra au temps des salons du XVIIIe siècle. La postérité a oublié à tort ces musiciens brillants et fêtés dans leur siècle. Jean-Fery Rebel, membre éminent d’une...  

Les Promesses de l’aube ou "The Art of the Violin" de Solenne Païdassi - 16/08/2013

La jeune violoniste française Solenne Païdassi a impressionné en gravant au printemps un premier CD de sonates françaises avec le pianiste Laurent Wagschal, "The Art of the Violin". L’aube d’une carrière exceptionnelle pour la jeune artiste, promesse confirmée dans ses derniers concerts. Un choc. Entendue au Goethe Institut en mai dernier avec son complice Laurent Wagschal, un pianiste réputé...  

Place Vendôme... Un écrin jazzy pour une élégante voix en noir et blanc - 22/05/2013

Un album en noir et blanc, au carrefour de multiples influences mais terriblement jazzy, se tissant sur le canevas d'un travelling musical prenant sa trame d'un fil de voix entre lin et soie... et se déroulant sur des orchestrations aériennes aux ambiances nocturnes "blue night"... comme une balade...  

Emmylou Harris et Rodney Crowell : On the road again - 07/05/2013

Dès que claquent les premières notes, on sait que la galette qu’on vient de glisser dans le lecteur CD - mort au MP3 ! - aura le goût de madeleine. Cette "vieille lune jaune" brille sur un paysage musical qui réveille chez l’auditeur des souvenirs aux teintes sépias, à l’image des photos qui illustrent la pochette de cet album incontournable. Si Emmylou Harris fait partie de ces musiciens qui...  

Haendel inédit ? Avec Les Lunes du Cousin Jacques ! - 30/04/2013

Les Lunes du Cousin Jacques, l'Ensemble baroque fondé en 2005 par Benoît Toïgo et Frédéric Hernandez, nous invitent à pénétrer dans le "Théâtre intime" du plus anglais des compositeurs allemands, Georg Friedrich Haendel, avec un premier CD de très bonne facture. Tout frais, tout neuf, le CD invite à jeter un regard juvénile sur la musique de chambre du seul compositeur allemand - naturalisé...  
1 ... « 2 3 4 5 6 7 8



Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.


PUB


    Aucun événement à cette date.
Publicité



À découvrir

"Kanata" : conjuguer la réalité et l'illusion, et faire apparaître, sous l'apparence et la fiction, le réel et son intimité

"Kanata", Théâtre du Soleil, Paris

Mais que sont devenus les Hurons, la Grande Forêt, les canoës ? Tous ces rêves de Canada des petits garçons et petites filles ? Quand Ariane Mnouchkine et Robert Lepage, avec les comédiens du Soleil, envisagent de monter un spectacle sur le Canada et son Histoire, personne n'imaginait l'hostilité, la violence des réactions qu'engendrerait là-bas ce projet*.

Que l'ambition affichée de montrer le sort des Amérindiens dans le monde moderne aboutirait à une contestation brutale du droit à les représenter. Face aux insultes anonymes, forcément sur Internet, venant de tous les bords, la troupe du Soleil (dont les comédiens appartiennent au monde entier) a réagi de la meilleure façon. En montant le premier épisode de "Kanata" sur la controverse. La troupe intègre, intériorise tous les tenants de la querelle.

La pièce prend pour fil conducteur un couple de jeunes Français primo immigrants naïfs qui s'installant à Vancouver, découvrent les réalités cachées sous les cartes postales. Les rues sordides, la misère, la drogue, la prostitution, les Amérindiens déchus, le crime, l'impuissance d'une police, la déforestation, la disparition des traces du passé. Un melting-pot qui n'est qu'un agrégat de souffrances travaillées pourtant par l'instinct de survie et l'espoir de s'en sortir.

Jean Grapin
07/02/2019
Spectacle à la Une

"Botéro en Orient"… tout en rondeur !

C'est un voyage où le physique et l'esthétisme ont une place prépondérante et dans laquelle les rondeurs sont revendiquées et montrées. Autour d'une création picturale qui l'a guidé, Taoufiq Izeddiou place l'identité au centre de sa création.

Le titre du spectacle est dû au fait que Taoufiq Izeddiou a été inspiré par l'œuvre autour d'Abou Ghraïb (Irak) de Fernando Botero, peintre et sculpteur colombien, où l'artiste s'était insurgé. Il avait en effet dessiné de superbes planches où la torture, l'humiliation et la violence s'étalaient. Les personnages des œuvres de Botero sont toujours des êtres ronds et épais. C'est dans ce rapport aux volumes que le chorégraphe a bâti son spectacle.

À l'entame de la représentation, le silence habille le plateau puis des ombres se détachent d'une demi-obscurité. Les déplacements sont séparés, la gestuelle des trois danseurs est propre à chacun, ceux-ci perchés sur un bloc de bois. La scénographie est déplacée tout au long du spectacle, les blocs changeant de lieu, bousculés et balancés sur scène. C'est une œuvre de construction et de reconstruction où les chorégraphies se suivent dans des thématiques où l'identité de chaque interprète est posée par rapport à son corps, rond, "volumétrique" selon les propos de Taoufiq Izeddiou.

Safidin Alouache
28/02/2019
Sortie à la Une

Roukiata Ouedraogo intègre avec une facilité déconcertante les facettes de l'art du comédien et du clown

"Je demande la route", Théâtre de l'Œuvre, Paris

Roukiata Ouedraogo présente son spectacle "Je demande la route". Difficile de ne pas lui répondre que la route est droite et belle en saluant tout le talent dont elle fait preuve sur scène.

Roukiata Ouedraogo intègre avec une facilité déconcertante les facettes de l'art du comédien et du clown
Roukiata Ouedraogo est pour ainsi dire une princesse qui, ayant découvert le secret des griots et leur art de raconter, donne corps et parole à tous les personnages qui ont marqué sa vie. Elle fait ainsi cadeau de l'humour africain et le fait savoir dans la joie de jouer.

Allant bien au-delà d'un soliloque moqueur ou sarcastique, Roukiata fait œuvre picaresque. En faisant vivre toutes ses ombres, en partant du village, quittant son enfance, sa famille : partant à la conquête du monde. Le public l'accompagne dans le rire.

Les récitations ânonnées à l'école communale, les conseils du grand frère, son arrivée en France, son grand-père ancien de la guerre, sa hantise du froid, son premier appart au dernier étage avec vue sur les chéneaux. De la bureaucrate de l'état civil aux femmes du salon de coiffure à Château-rouge, des métiers de gardienne d'enfants à celui de comédienne, tout fait conte, conte moderne, conte initiatique.

Jean Grapin
08/02/2019