La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Avignon 2018

•Avignon Off 2018• "Qui suis-je ?"… L'homosexualité expliquée aux enfants, en une manière délicate et illustrée !

"Qui suis-je ?", Théâtre 11 Gilgamesh, Avignon

Se découvrir, découvrir son corps, découvrir l'autre, féminin ou masculin, ses attirances, son inclinaison pour l'autre sexe, ou pour celui ou celle du même sexe… Le passage de l'enfance à l'adolescence est, entre autres, ce difficile parcours où surgit, aux tournants et carrefours des différents apprentissages, cette question : qui suis-je ?



© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
L'adaptation au théâtre du roman de Thomas Gornet* est une pure réussite. Préservant la fraîcheur et la finesse de son écriture (vrai travail de collaboration avec l'auteur), Yann Dacosta en propose une mise en scène et une direction d'acteurs sobre, réaliste et dense, esquivant la facilité que pourraient générer certains contextes "scolaires" période pré-ados. Il manie avec subtilité intensité du propos, des situations, fragilité juvénile et émotions à fleur de peau, y associant une dose d'humour et d'énergie adolescente propre à éviter - et à détruire - tous les clichés du genre.

Afin de détacher le récit d'une trop grande "dramatisation" et lui offrir une lecture ludique accessible à tous (dont tout particulièrement les jeunes), il s'est attaché la collaboration du dessinateur Hugues Barthe dont un travail de bande dessinée créé spécialement accompagne l'histoire. Projetés sur le mur du vestiaire, les dessins stylisés font naître des univers familiers - cours de collège, chambre d'ados, etc. - qui permettent une facile distanciation sans pour autant dénaturer ou faire perdre l'essence même du propos.

© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
Ce parti pris établi, les trois comédiens jouent la partition complexe des relations adolescentes avec une aisance talentueuse, ne tombant à aucun moment dans la caricature qui aurait pu leur donner une adhésion immédiate mais superficielle des spectateurs festivaliers du Off. Non, ici, l'intelligence théâtrale est au rendez-vous.

Dès les premières scènes, Côme Thieulin aborde le personnage central (Vincent) avec toute la retenue et la profondeur nécessaire pour ne pas "galvauder" des situations classiques comme celles du cours de sport, les chahuts et les brimades au vestiaire (parfois violents), les chamailleries de cours de récré, ou les évaluations des mecs ou des nanas avec qui on est sorti.

Son jeu va crescendo, de la naïveté à la maturité, de l'incompréhension de ses sentiments à la prise de conscience de cette différence que l'on doit, petit à petit, souvent envers et contre tous, assumer pour comprendre un beau jour que l'on peut, que l'on doit accepter cette manière d'aimer, que cette différenciation, mise encore parfois au piloris par ignorance ou par mépris, n'en est pas une… et ne devrait jamais en être une. Que seul l'amour compte.

Manon Thorel - dans le rôle notamment de Myriam, l'amie - et Théo Costa-Marini - Aziz, le copain arabe, Cédric, l'être aimé, Pascal… - déclinent une très belle variation des états d'âme de l'adolescence. Fidèle dans son amitié pour Vincent, peut-être même l'aime-t-elle, Myriam comprendra très vite l'homosexualité de celui-ci et restera présente à ses côtés, essayant de le guider sur le difficile chemin de l'acceptation.

© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
Parler d'un sujet aussi délicat aux enfants en mettant ainsi l'éclairage, en une manière douce et légère, dans une forme humoristique, positive et rigoureuse, sur l'éveil amoureux et sur la possibilité de sortir du schéma "classique" de l'hétérosexualité fait ici œuvre pédagogique.

C'est ici la vraie réussite de "Qui suis-je ?" car éclairer cette problématique sur la scène publique donne aux jeunes, placés dans ce moment crucial du passage de l'ère de "l'enfance" à celle tout aussi aventureuse de la "pré-adolescence", les outils essentiels pour poser des mots et des images sur leurs interrogations, sur leurs éventuelles souffrances et, surtout, leur dire qu'ils ne sont pas les seuls à se questionner sur l'émergence, sur la naissance de ce perturbant état amoureux et de ses différentes options possibles, définitives ou pas, mais qui construiront le futur être mature…

"Qui suis-je ?"

© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
Texte : Thomas Gornet.
Mise en scène : Yann Dacosta.
Dessinateur : Hugues Barthe.
Avec : Théo Costa-Marini, Côme Thieulin et Manon Thorel.
Scénographe : Grégoire Faucheux.
Lumières : Éric Guilbaud.
Vidéo : Camille Sénécal.
Costumes : Corinne Lejeune.
Compagnie Le Chat Foin.
À partir de 12 ans.
Durée : 1 h.

•Avignon Off 2018•
Du 6 au 27 juillet 2018.
Tous les jours à 14 h 40, relâche le mercredi.
Théâtre 11 Gilgamesh-Belleville, Salle 1,
11, boulevard Raspail, Avignon.
Réservation : 04 90 89 82 63.
>> 11avignon.com

Tournée 2018/2019

© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
© Arnaud Bertereau/Agence Mona.
16 octobre 2018 : Espace culturel François Mitterrand, Canteleu (76).
20 octobre 2018 : "Fest(in) on Boulevard, Bucarest, Roumanie.
12 mars 2019 : Le Rayon Vert - Scène conventionnée, Saint-Valéry-en-Caux (76).
21 et 22 mars 2019 : Le Théâtre - Scène Nationale, Saint-Nazaire (44).
6 et 7 avril 2019 : Festival PULP, La Ferme du Buisson - Scène Nationale, Marne-la-Vallée ( 77).

Gil Chauveau
Lundi 23 Juillet 2018

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.






    Aucun événement à cette date.



À découvrir

Bernard Adamus "C'qui nous reste du Texas"… Blues et beau

Pour son quatrième album, Bernard Adamus, avec son style blues très marqué, fricote avec le rock pour nous mener vers le grand nord sur des chansons qui se nourrissent de différents tempos aux paroles truculentes.

Bernard Adamus
Bernard Adamus, d'origine polonaise, a débarqué à ses trois ans au Québec. Depuis maintenant plus de dix ans, il trace une ligne artistique saluée par la critique avec ses albums "Brun" (2009), "No2" (2012) et "Sorel soviet so what" (2015). Du premier jusqu'au dernier LP, "C'qui nous reste du Texas", la qualité est toujours chevillée aux accords.

Avec ses dix titres, cet opus a une allure toujours foncièrement blues aux relents parfois rock. L'artiste a laissé très majoritairement son harmonica dans son étui. Sa voix, caractéristique, traînante, presque criarde, est utilisée comme effet multiplicateur de ses émotions.

Les chœurs sont discrets bien que parfois appuyés comme pour "Chipotle". Certaines compositions telle que "L'erreur" excelle dans un blues avec la contrebasse de Simon Pagé très présente, accompagnée de quelques notes de piano pour rendre un son plus clair quand celui-ci est, à dessein, légèrement étouffé par des percussions. La voix monte haut perchée au refrain où claironne un saxophone donnant un tournis musical, tel le reflet d'un état d'âme où la tristesse se berce d'incompréhension. C'est dans ces cassures de rythme que se mêlent d'autres éléments musicaux et vocaux donnant une tessiture aboutie. Le début d'une chanson peut ainsi être décharné à dessein comme celui d'un désert, d'un seul à seul avec l'artiste.

Safidin Alouache
05/05/2020
Spectacle à la Une

"I Fratelli Lehman" par la Cie Tom Corradini Teatro de Turin

Captation intégrale Ce spectacle sans paroles (ou très peu) - mais pas sans bruitages ! - devait être présenté au Théâtre Ambigu durant le festival Off d'Avignon cet été. Du fait de l'annulation, la compagnie italienne Tom Corradini Teatro de Turin vous invite à visionner cette pièce burlesque sur l'argent, la cupidité et l'amour raconté avec le langage du clown, sans interaction verbale, adapté à un public de tous âges et de toutes nationalités.

Comédie visuelle et physique interprété par deux talentueux clowns turinois (Tom Corradini et Michele Di Dedda), "I Fratelli Lehman" (The Lehman Brothers) raconte l'histoire d'un couple de banquiers et de financiers dont les capacités et les compétences les ont rendus célèbres et respectés dans tout le monde.

Apparemment, ils ont tout, des voitures rapides, de beaux secrétaires, des bureaux luxueux, un style de vie somptueux. Cependant, un jour leur fortune est anéantie en quelques minutes après un plongeon désastreux du marché boursier. Des richesses à la misère, ils doivent maintenant transformer leur échec en opportunité et gravir de nouveau la montagne du succès.

Gil Chauveau
21/04/2020
Sortie à la Une

Soigne le monde "Heal The World" de Michael Jackson par les Franglaises

Les Franglaises vous souhaitent encore et toujours un joyeux confinement en vous offrant une reprise franglisée de "Heal The World" de Michael Jackson ou "Soigne Le Monde" de Michel Fils de Jacques. Bonne écoute !

Soigne le monde
"Même confinés, les Franglaises récidivent en traduisant littéralement le très à-propos "Heal the World" de Michael Jackson : "Soigne le Monde". Enregistré et réalisé 100 % en confinement, les trente-cinq membres de la troupe donnent de la voix pour "faire de ce monde une meilleure place". "Enjoy… Euh, appréciez !"

Les Franglaises… le spectacle
Comédie musicale à la façon d'un "opéra pop" à l'américaine, le spectacle propose de traduire les plus grands succès du répertoire anglophone… histoire de vérifier, à travers un "test-aveugle", la pertinence de ces grands tubes mondiaux, des Scarabées à Reine, en passant par Michel Fils-de-Jacques et les Filles Épices… et bien plus encore…
Se prenant les pieds dans les incohérences des traductions littérales au premier degré à la manière de "google-trad", et emportés par la fiction de ces pièces musicales, les interprètes offrent une tournure explosive au spectacle qui vire au cabaret fou version Monty Python !
Durée : 1 h 45

Gil Chauveau
31/03/2020