La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
À l'affiche

● Avignon Off 2019 ● BARRéE ! par Clémence Peyron - 15/06/2019

Clémence est vétérinaire. Ou comédienne. Ou pole-danceuse. D'ailleurs, est-ce qu'on écrit pole-danCeuse ou pole-danSeuse ? Elle ne sait pas, elle ne sait plus trop, en fait. Est-ce qu'on peut être tout à la fois, dans cette société qui aime tant nous faire tenir dans des petites cases toutes faites ? Enfin, le principal, c'est d'assumer ! Ou pas… Drôle, pétillante, dynamique, décapante,...  

● Avignon Off 2019 ● L'Incroyable Histoire des Jouets Spectacle musical de Didier Biosca - 15/06/2019

Le toy's story à la française… Dans l'arrière-boutique d'un magasin de jouets, Arlequin, Nounours et "Choukette" la poupée de chiffon… Prennent vie ! Que va-t-il se passer ? Venez le découvrir ! Qui n'a jamais rêvé de donner vie à ses jouets ?  Un spectacle musical, débordant d'énergie vous entraîne en chanson dans leurs aventures touchantes et farfelues alliant rire, émotion et complicité…...  

● Avignon Off 2019 ● Deux Fois Rien par la Compagnie Volte Face - 13/06/2019

"Deux Fois Rien", c'est un voyage entre les lignes où l'on rit, où l'on pleure et où l'on s'indigne. Ce sont des mots qui s'accrochent au cœur et vous serrent les entrailles à vous tirer les larmes. Et puis l'instant d'après, sans vous en apercevoir, vous riez aux éclats. Un voyage qui suit la courbe de vos émotions et s'arrête là où la vie s'égare. Un "spectacle" (selon le comédien-auteur) ou un...  

● Avignon Off 2019 ● Petits Plaisirs Œnologiques par la Compagnie Peut-être… - 12/06/2019

Un spectacle savoureux à consommer… sans modération ! Mariage du vin et de la chanson française, Petits Plaisirs Œnologiques est une histoire familiale.
 Oncle tenancier d'un petit bistrot parisien, grand-mère espiègle, père joyeusement écorché, chacun vient à sa façon chanter le vin, avec sa sensibilité. Drôles et émouvants, ces différents portraits familiaux sont autant de petites histoires qui...  

● Avignon Off 2019 ● Petits Plaisirs par la Compagnie Peut-être… - 12/06/2019

Dans un univers "cabaresque", Petits Plaisirs rassemble des chansons de Frehel, Brel, Juliette, Vian et bien d'autres ! Pour les servir : un piano et une voix. Un mystérieux personnage vous attend aux portes de ce voyage dans la chanson française des années trente à nos jours : vieux garçon matricide, soubrette, danseur corse… il enfile sous vos yeux différentes peaux au fil des tableaux. Ce...  

● Avignon Off 2019 ● Les Princesses et la Lune par la Compagnie Lyrika Lab - 10/06/2019

Il était une fois trois sœurs, princesses d'un lointain royaume. Cassandre, la benjamine, se languissait d'amour pour le prince du royaume voisin : un homme orgueilleux et méchant, qui en aime une autre. Pour aider Cassandre, ses sœurs Aurore et Charlotte décident de créer un philtre qui donnera au prince la pureté d'un amour bienveillant. Malheureusement, les sœurs se trompent dans la formule et...  

● Avignon Off 2019 ● Ma famille par la Compagnie Bouquet de Chardons - 09/06/2019

C’est l'histoire d'une famille. Une famille ordinaire dans un monde qui pourrait être banal, si on ne s’y posait pas de drôles de questions : un enfant avec une tête étrange a-t-il plus de valeur qu'un chat ? Vendre sa petite sœur pour s'offrir une place de cinéma est-il plus acceptable que vendre son père parce qu'il est franchement pénible ? Un texte sobre, drôle et direct, qui évoque une...  

● Avignon Off 2019 ● Elle… Émoi par Not' Compagnie - 05/06/2019

Assis dans son fauteuil, un musicien remonte le fil de sa carrière dans la fosse d'orchestre de l'Opéra de Paris. Dans une mise en scène aussi esthétique que poétique, jouant subtilement sur la confusion entre Elle (sa trompette) et Elle (la vie, l'être aimé…), pratiquant l'art de la métaphore et des digressions musicales, le personnage nous entraine dans une introspection tout en pudeur et...  

● Avignon Off 2019 ● Pierre de patience par la Compagnie L’Échappée - 05/06/2019

Dans Kaboul bombardée, une jeune femme veille son mari, un héros de la guerre, plongé dans le coma. Face à ce corps inerte d’un mari qui n’a pas su l'aimer, impuissante et solitaire, elle libère peu à peu une parole, qui, par-delà les peines et les injustices, ose s’aventurer jusqu’à l’affirmation de soi et l’incandescence du désir. La voix de cette femme va ainsi explorer des espaces interdits...  

● Avignon Off 2019 ● Lettre d'une inconnue par la Compagnie Rêve d'un soir - 04/06/2019

Stefan Zweig peint ici l'amour sous sa forme la plus absolue et la plus terrible. L'histoire évoque les tourments d'une jeune femme prise de passion pour un voisin fortuné depuis l'âge de ses treize ans. Puis, la jeune fille devient femme et son amour croît avec elle. Elle n'aura de cesse de cultiver une passion dévastatrice. Dans une longue lettre testamentaire adressée à l'être aimé, cette...  
1 2 3 4 5 » ... 22



Partenariat



À découvrir

"Underground" Éloge du risque amoureux

L'amour comme les angelots n'a pas de sexe. Même les amours les plus charnels, les plus dévastateurs, les plus profonds, les plus troublants. Oui, c'est étrange d'énoncer cela. Mais c'est ici le propos central d'"Underground". Underground, le métro en anglais, et plus symboliquement ici, telle l'image des entrailles sinueuses et enfouies de l'être intime, là où dorment les désirs cachés, indiscrets, inavouables, mais surtout les désirs inconnus et les peurs.

"Underground" explore cette faille des êtres humains, que l'ordre établi, la conscience et la puissance de l'éducation morale dissimulent pour que les normes sociales dominent. La jeune femme, interprétée avec une sensibilité troublante par Clémentine Bernard, seule sur scène, semble pourtant extrêmement classique, anodine, assise dans sa rame de métro. Mais c'est son discours intérieur qu'elle nous partage alors, une voix grâce à laquelle elle va nous emporter vers l'histoire qui l'attend et l'émotion qui va faire résonner son corps, de sa peau jusqu'au plus profond de son être.

Le début du texte la saisit au moment de sa rupture avec l'homme convenable et convenu que la vie lui destinait. Une vie normale, faite de projets d'enfants et de vacances, faite d'un quotidien bien balisé, d'un ordinaire applaudi par tous : familles, amis, rencontres. Une ouverture qui semble comme le début d'un exil obligé. Elle a perdu ce conventionnel qui l'habillait comme une armure. Elle est égarée dans ce métro comme dans un dédale sans issue.

Bruno Fougniès
11/01/2022
Spectacle à la Une

Piquer en plein cœur au théâtre La Flèche, Paris, Jeudi 6 Janvier, 21 heures…

Comment démarrer cette chronique ? Par une citation ? "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", Lamartine. Oui ! Qu'en dirait Laurent Orry ?

© Fabien Montes.
Ah ! Oui. Laurent Orry, c'est l'acteur impeccable vêtu d'un vieux manteau usé et poussiéreux qui, pendant 1 h 15, déploie toute sa force, son énergie mais surtout sa palette d'émotions au service de ce délicieux texte écrit par Alessandro Baricco : "Novecento".

Il interprète Tim Tooney, trompettiste, qui pendant plusieurs années jouera aux côtés de son grand ami Novecento, pianiste génial et hallucinant dont les notes dépasseront même l'océan !

Novecento est donc le héros. C'est dans un carton à chaussures déposé sur le piano de la salle de bal d'un paquebot que Novecento commence sa vie, recueilli par un homme d'équipage… et c'est là que démarre l'histoire.

Et ! Quand Novencento rencontre Tim Tooney, comme une tempête en pleine mer, la secousse est grande, les oreilles agitées et le regard fixe pour ne rien manquer de ce spectacle de vague… à l'âme…

Si ! Car le cœur de Tim Tooney est lourd de peine quand il repense à son ami disparu qui jamais n'avait de son vécu touché la terre ferme. Novecento, sa vie, c'était le paquebot, la mer, les visages des voyageurs entre l'Europe et l'Amérique qui l'inspiraient et ont fait de lui un virtuose mais aussi un homme perdu au milieu de l'océan qui n'a jamais su d'où il venait, qui il était et, de la terre ferme, en a développé une vraie névrose.

Isabelle Lauriou
10/01/2022
Spectacle à la Une

"Fragments" d'Hannah Arendt Du 5 au 8 février 2022 à l'Espace Rachi

Bérengère Warluzel et Charles Berling nous invitent, à travers les mots d'Hannah Arendt, à aimer cette faculté inhérente à la nature humaine : penser. Non, penser n'est pas réservé à une élite, bien au contraire. Penser peut être une aventure joyeuse pour chacun, en plus d'être une jubilation et un enthousiasme qui se partagent.

© Vincent Berenger/Châteauvallon-Liberté - Scène Nationale.
"L'essentiel pour moi, c'est de comprendre : je dois comprendre", dit Hannah Arendt. Au fil de ses textes philosophiques et politiques, mais aussi, et c'est moins connu, ses escapades poétiques, Hannah Arendt a construit une œuvre singulière et inclassable. Bérengère Warluzel y a plongé, en a choisi ces Fragments qui résonnent particulièrement aujourd'hui.

Une table, des chaises, les notes d'un piano… ce n'est pas une biographie, mais un parcours ludique, une traversée partagée et qui ouvre l'accès à la liberté de penser pour soi-même autant qu'à une volonté de comprendre en tant que citoyen et citoyenne dans le monde que nous habitons.

Celle qui voulait avant tout "penser sans entraves" s'adresse à nous et nous invite à penser avec elle.

"La pensée (…), conçue comme un besoin naturel de la vie (…) n'est pas la prérogative d'une minorité, mais une faculté constamment présente en chacun de nous."
François Rodinson.

Annonce
14/01/2022