La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Lyrique

"A Flowering Tree", un opéra de notre temps au théâtre du Châtelet

Le Théâtre du Châtelet poursuit sa présentation de l’œuvre du plus grand compositeur américain vivant, John Adams, après "Nixon in China" et "I was looking at the ceiling…"*. Jean-Luc Choplin a confié cette nouvelle production au réalisateur indien Vishal Bhardwaj. "A Flowering Tree" est le fruit de la troisième collaboration entre le compositeur et le défricheur Peter Sellars. Première le 5 mai.



© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.
© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.
Qui a dit que l’opéra c’était vieux jeu ? Quelqu’un qui ne connaîtrait pas les œuvres de John Adams avec ses sujets passionnants et sa géniale musique (tonale) ! Par exemple, le ténor qui envahit la scène mitraillette au poing dans "The Death of Klinghoffer" ? C’est un terroriste palestinien. L’opéra met en scène avec une extrême intelligence l’épisode du détournement de "l'Achille Lauro" qui fit les gros titres en 1985. Déployant une vision particulièrement équilibrée de l’Histoire et des partis en présence, John Adams et sa librettiste Alice Goodman redonnent au genre lyrique toute sa nécessité vitale, politique et esthétique.

Même chose pour leur première collaboration dans "Nixon in China", œuvre créée déjà à la demande du metteur en scène Peter Sellars en 1987 et dont la production au Châtelet il y a deux ans était une totale réussite (Je lance un appel par la même occasion : quelle scène nous offrira une création en France de "The Death of Klinghoffer" ? Please !).

© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.
© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.
Avec ses partitions mêlant les références les plus variées, du jazz à la musique répétitive et les influences les plus riches de Richard Wagner à Aaron Copland, l’œuvre appelle aussi les contributions artistiques les plus novatrices qui soient. Ainsi ce sont de jeunes artistes indiens qui ont été cette fois sollicités au Châtelet pour "A Flowering Tree" inspiré d’un conte indien populaire.

Cet apologue tout pétri de magie narrant les péripéties d’une jeune fille se transformant en arbre fleuri, d’un prince et de sa méchante sœur - créé à Vienne en 2006 pour fêter la naissance de Mozart - est sans aucun doute l’événement de ce printemps. Vous hésitez encore ? Un réalisateur de Bollywood fou de Shakespeare, un chorégraphe indien vivant en Europe, des chanteurs solides, l’évocation de notre village global… Et la musique de John Adams ! Allez, on y court, fleurs dans les cheveux.

* "I was looking at the ceiling and I saw the sky" est le titre complet de cet opéra qui retrace les circonstances du tremblement de terre de 1994 à Los Angeles.

© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.
© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.
Théâtre du Châtelet, 01 40 28 28 40.
1 place du Châtelet 75001.
>> chatelet-theatre.com

"A Flowering Tree" (2006).
Opéra en deux actes.
Musique : John Adams.
Livret en anglais et en espagnol : John Adams et Peter Sellars.
Surtitré en français.

Jean-Yves Ossonce, direction musicale.
Vishal Bharwaj, mise en scène.

© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.
© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.
Sudesh Adhana, scénographie et chorégraphie.
Gunjan Arora, Rahul Jain, costumes.
Renaud Corler, lumières.

Paulina Pfeiffer, Kumudha.
David Curry, le Prince.
Franco Pomponi, le narrateur.

Orchestre symphonique Région Centre Tours.
Chœur du Châtelet.

© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.
© Marie-Noëlle Robert/Théâtre du Châtelet.

Christine Ducq
Jeudi 1 Mai 2014

Nouveau commentaire :

Concerts | Lyrique


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

L'îlot de la Chapelle Saint-Michel, lieu emblématique du Lac de Serre-Ponçon et des Hautes-Alpes, une scène culturelle !

Ce projet, mené par l'association He le'ale'a qui initie des actions culturelles d'envergure tout au long de l'année dans les Hautes-Alpes, se déroulera le 13 et le 20 août. La première date sera dédiée à la danse et au blues. Un événement à vivre sur l'eau sous le regard protecteur du Grand Morgon et de son pic trônant à 2324 m.

L'îlot de la Chapelle Saint-Michel, lieu emblématique du Lac de Serre-Ponçon et des Hautes-Alpes, une scène culturelle !
He le'ale'a n'en est pas à sa première expérience pour ce qui est d'inviter les pratiques artistiques et les artistes de renom dans des lieux insolites. Il y a eu récemment la deuxième édition de "Musique au Sommet" des concerts de musiques actuelles (swing, jazz, rock, soul, folk, etc.) dans un village de 300 habitants, Prunières, en dehors des lieux touristiques… une scène comme suspendue entre les crêtes du domaine skiable de la station de Réallon et le Lac de Serre-Ponçon pour 3 concerts à des altitudes différentes…

Et, aujourd'hui, l'îlot Saint-Michel qui s'inscrit dans ces propositions alliant cadre exceptionnel, valorisation du patrimoine - qu'il soit bâti ou environnemental - et excellence artistique. L'îlot deviendra ainsi une scène naturelle qui se prêtera à partir de 19 h à un Drive-in Boat accueillant des artistes de la musique et de la danse.

Une distanciation de fait, à l'heure du COVID, pour un coucher de soleil inoubliable. Le 13 août, c'est l'artiste international de blues, Cisco Herzhaftet qui sera sur scène et jouera les morceaux de son nouvel albu. En première partie, la Compagnie Isabelle Mazuel, de Briançon, présentera un spectacle de danse contemporaine intitulée "Fauteuil d'extérieur". Le 20 août, la couleur musicale sera Pop-Jazz.

Gil Chauveau
06/08/2020
Spectacle à la Une

La Semaine Acadienne fête son quinzième anniversaire

C'est du 8 au 15 août 2020 que se déroulera cette nouvelle édition avec la présence sur scène de Natasha St-Pier, du groupe de rock Mes souliers sont rouges, du Trio Sortilège, du Morand Cajun Band, de Pascal Periz (ex-chanteur du groupe Pow Wow), entre autres.

La Semaine Acadienne fête son quinzième anniversaire
Créée en 2006 pour rendre hommage aux soldats Acadiens ayant débarqué en 1944 sur la Côte de Nacre, la Semaine Acadienne est aujourd'hui un festival qui perpétue ces commémorations mais surtout s'est révélé être l'une des manifestations phares consacrées à la musique traditionnelle et d'aujourd'hui de l'Acadie, avec des artistes venant des deux rives de l'Atlantique.

Malgré un contexte difficile dû à la crise du Covid-19, a Semaine Acadienne revient pour souffler ses quinze bougies avec de grands artistes mais également avec ateliers, animations, conférences, projections de documentaires, cérémonies commémoratives en hommage aux soldats Acadiens, bal country, randonnée pédestre sur les traces des soldats canadiens, défilé de voitures anciennes. Tous les incontournables du festival seront bien au rendez-vous.

Gil Chauveau
04/08/2020
Sortie à la Une

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival "Parade(s)" à Nanterre

Le festival "Parade(s)", qui devait avoir lieu la première semaine de juin, a dû être annulé suite à la crise sanitaire… Mais la ville, l'équipe du festival "Parade(s)" et Les Noctambules - école de cirque et lieu de fabrique des Arènes de Nanterre - ont décidé de programmer en juillet et en août des propositions circassiennes dans les quartiers.

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival
Ainsi, durant tout l’été, 10 échappées seront accueillies dans le cadre des Terrasses d'été imaginées par la ville de Nanterre dans chaque quartier. Une programmation des arts du cirque et de la rue qui mêle spectacles de danse, numéros de cirque (tissu, trapèze, mât chinois, etc.), impromptus spectaculaires et poétiques, ateliers de jonglage et de sérigraphie… mais aussi espace détente avec transats, jeux d'eau et animations.

Les artistes invités, (en alternance) :
Léonardo Montresor, Christopher Lopresti et Lou Carnicelli, Thomas Trichet, Hervé Dez Martinez et Boris Lafitte (Cie FFF), Iorhanne Da Cunha et Anahi de las Cuevas (Cie l'un Passe), Rocco Le Flem (Cie Iziago), Déborah Mantione (Cie Trat), Laura Terrancle (Cie Femme Canon), Yumi Rigout (Cie Furinkaï), Antoine Helou, Ilaria De Novellis, Atelier de la Banane…
Coordination artistique : Satchie Noro.

Gratuit et ouvert à tous.
De 15 h à 19 h, en continu.

Gil Chauveau
06/07/2020