La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Coulisses & Cie

Mouvement national de mobilisation Rassemblements samedi 20 mars 2021… Pour une réouverture des lieux culturels

Le Syndicat National des Entreprises Artistiques et Culturelles (SYNDEAC) appelle à l'ouverture de tous les lieux culturels. Des rassemblements sont organisés les 20 et 21 mars 2021… qui pourront prendre différentes formes. L'objectif est de mobiliser une nouvelle fois les élus locaux et nationaux, les spectateurs et spectatrices, tous les citoyens et citoyennes solidaires, pour qu'ils fassent entendre leur désir de culture - que le Premier ministre n’entend toujours pas - et leur soutien aux professionnels du spectacle et de la culture en général.



Il y a un an maintenant, les lieux culturels ont fermé et tous les événements artistiques ont été annulés. Un an donc que publics et artistes n’ont plus la possibilité de se rassembler, ni au sein des théâtres, des salles de concerts, ni dans l’espace public. Il y a un an, cela était sans doute la seule chose à faire compte tenu de la gravité de la situation sanitaire. Mais depuis les choses ont évolué.

"Parce que la culture est essentielle au maintien des liens sociaux et à la lutte contre l’isolement, notamment pour celles et ceux qui sont les plus fragiles et souvent premières victimes de la crise sanitaire (jeunes, personnes âgées, étudiants), nous demandons au Gouvernement de rouvrir tous les établissements culturels sans exception et d’annoncer une date de revoyure dans un calendrier raisonnable : musées, salles de cinéma et salles de spectacle doivent être ouverts dans un même tempo. Nous n’acceptons pas de faire des distinctions entre les différents établissements qui tous s’engagent à mettre en œuvre des protocoles sanitaires rigoureux, déjà négociés et validés par le gouvernement. Nous sommes prêts à renforcer encore, si besoin, les protocoles sanitaires en lien avec les différentes collectivités et en fonction de la circulation du virus dans les territoires, et ainsi garantir les meilleures conditions d’accueil des publics et des professionnels."
>> Extrait de la Déclaration pour la réouverture de tous les établissements culturels recevant du public.

Samedi 20 mars 2021

● POLE-SUD CDCN Strasbourg
Départ à 11 h : place d'Austerlitz à Strasbourg.
Arrivée à 12 h 30 puis échanges : parvis du Théâtre National de Strasbourg

>> pole-sud.fr

● Le Sablier - Centre national de la marionnette - Théâtre Jean Vilar, Ifs, et Le Sablier, Dives-sur-Mer
Rendez-vous à 13 h, place du Théâtre de Caen.
>> le-sablier.org

Avec La Comédie de Caen - CDN de Normandie ; Le Café des images, Hérouville-Saint-Clair ; Le Big Band Café, Hérouville-Saint-Clair ; Le Centre chorégraphique national de Caen en Normandie ; Le Sablier, Centre National de la Marionnette, Ifs & Dives-sur-mer ; Le Cinéma Lux, Caen ; La Halle ô Grains, Bayeux ; La Fédération des Arts de la rue en Normandie ; Association Arts Attack ! - Le Cargö x Festival NDK, Caen ; Le Théâtre de Caen ; L'ésam Caen/Cherbourg ; L'Orchestre Régional de Normandie ; La Renaissance, Mondeville ; Le Théâtre du Champ exquis, Scène d'intérêt national art, enfance, jeunesse, Blainville-sur-Orne ; Le Bazarnaom, Caen ; Amavada, Caen ; Le Musée des Beaux-Arts de Caen ; Le Dôme, Caen ; L'Orchestre de Caen ; Le Zénith de Caen ; La Coopérative Chorégraphique - Le Sépulcre, Caen ; l'IMEC, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe ; le WIP, Colombelles ; Le festival PALMA - Caen & Mondeville ; Le Pavillon, Caen ; L'Artothèque, Espaces d'art contemporain de Caen ; Le Frac Normandie Caen ; Le LABO des ARTS ; Oblique/s ; Station Mir/Festival ]interstice[, Caen ; Territoires pionniers ; Les Ateliers intermédiaires ; Festival Déclic, La Demeurée, Saint-Contest ; et plus largement les acteurs culturels du territoire.

● Le Dancing CDCN Dijon Bourgogne - Franche-Comté
Rendez-vous à 14 h sur le Parvis du Grand Théâtre à Dijon.
>> art-danse.org

● CCAM - Scène nationale, Vandœuvre-lès-Nancy, et les acteurs culturels du Grand Nancy
À 14 h, le CCAM vous invite à venir procéder à quelques minutes de tapage diurne devant ses portes. Pour participer, il vous suffit de vous munir d'un instrument de musique, conventionnel ou improvisé.
Puis à 15 h, rassemblement dans la Cour de la Manufacture, 10 rue Baron Louis, Nancy.

>> centremalraux.com

● T2G Théâtre de Gennevilliers CDN
Les apprentis(es) de l'École Supérieure des Comédiens et comédiennes par l'Alternance (Le Studio|ESCA) occupent le T2G Théâtre de Gennevilliers depuis le lundi 15 mars, dans le mouvement national d'occupation des lieux culturels, avec le soutien unanime de l'équipe du théâtre.
Rassemblement à partir de 12 h, sur le parvis du T2G, pour un moment de dialogue et d'actions en compagnie de l'équipe du théâtre, des apprentis(es) de l'ESCA, de Patrice Gelbart, chef du restaurant Youpi au théâtre, avec la participation du Conservatoire Edgar-Varèse de Gennevilliers.

>> theatredegennevilliers.fr

● La Verrerie d'Alès Pôle National Cirque Occitanie
Rassemblement de 9 h à 12 h sur le Parvis du Cratère, Scène nationale d'Alès.
En partenariat avec le Cratère, Scène nationale d'Alès et le Festival Cinéma d'Alès - Itinérances.

>> polecirqueverrerie.com

● TNG Théâtre Nouvelle Génération CDN Lyon
Rendez-vous de 14 h à 14 h 30 pour un court moment de retrouvailles artistiques en plein air devant : Les SUBS/TNG - Vaise/Célestins - Théâtre de Lyon/Théâtre de la Renaissance - Oullins
À 15 h 30, rassemblement sur le parvis du TNP à Villeurbanne pour une Assemblée Citoyenne précédée de retrouvailles artistiques.

>> tng-lyon.fr

● Le Parvis - Scène nationale Tarbes Pyrénées, Ibos
Rendez-vous à 14 h 30 devant l'entrée du Parvis, Ibos, pour créer une file d'attente symbolique et marquer notre détermination à la réouverture de tous les lieux culturels.
De 14 h 30 à 17 h, RV au Musée des Beaux Arts Salies, Bagnères de Bigorre - Marche jusqu'à l'Alamzic.
Dimanche 21 à 14 h à la Médiathèque de Bagnères de Bigorre - Cyclo Parade organisée par le Cartel Bigourdan et le Collectif Osez le Vélo - Boucle à vélo et en musique depuis la Médiathèque jusqu'à l'Alamzic.
Dimanche 21 de 17 h à 20 h - en direct du Casino de Cauterets et sur Radio Fréquence Luz - Faites du Printemps ! avec le Collectif Décomposé : interviews, invités, lectures, performances vocales, concert "D'eux-2". Proposé par Le Collectif Décomposé, la Ville de Cauterets et la radio Fréquence Luz.
Et aussi : Lundi 22 à 13 h 30 à Anères - Manifestation organisée par Remue-Méninges.

>> parvis.net

● Le Pacifique Centre de développement chorégraphique national Grenoble - Auvergne - Rhône-Alpes
Rendez-vous à 11 h sur le parvis de la MC2.
Avec l'ensemble des lieux culturels de la métropole grenobloise.

>> lepacifique-grenoble.com

● Lieux publics Centre national & pôle européen de création pour l'espace public Marseille
Rassemblement de 11 h à 13 h sur la Canebière, à hauteur de la Place Charles de Gaulle.
>> lieuxpublics.com

● CCNT Centre chorégraphique national de Tours
Rendez-vous de 9 h 30 à 17 h 30 sur le parvis du Théâtre Olympia.
>> ccntours.com

● Scène nationale Carré-Colonnes et le FAB Saint-Médard-en-Jalles
Rendez-vous de 10 h à 13 h Place de la République à Saint-Médard-en-Jalles (33).
>> carrecolonnes.fr

● TnBA Bordeaux
Rassemblement à 14 h 30 devant le TnBA, place Pierre Renaudel.
>> tnba.org

Liste non exhaustive, alimentée en fonction des infos que nous recevons.

Gil Chauveau
Jeudi 18 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives | Avignon 2021


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.








Vidéos les plus récentes



À découvrir

Oui, nous pouvons permettre aux musiciens de pratiquer sans risque et sans mise en danger du public !

L'Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique, le syndicat CSFI (Chambre Syndicale de la Facture Instrumentale), le syndicat Les Forces Musicales, c'est-à-dire les professionnels des instruments de musique, des orchestres et opéras français sont parvenus à établir un socle de connaissances solides scientifiquement prouvées sur les enjeux et les risques sanitaires liées à la pratique musicale et vocale. Il sont désormais en état de délivrer des préconisations et de nouveaux protocoles pour permettre aux musiciens de pratiquer sans risque et sans mise en danger du public. Fanny Reyre Ménard, à la tête du pilotage du Projet PIC VIC (Protocole pour les instruments de musique face au coronavirus, Pratique instrumentale et vocale) nous en a dit plus.

Bois & cuivres © Buffet Crampon.
Fanny Reyre Ménard est Maître Artisan luthière à Nantes depuis 1988 et vice-présidente du CSFI. Elle peut, au nom de ses collègues et camarades engagés dans ce groupe interdisciplinaire de travail (depuis avril 2020), affirmer aujourd'hui qu'une pratique musicale en ces temps de coronavirus n'est pas plus dangereuse que les principaux gestes et actes de notre vie quotidienne.

Un enjeu important puisqu'on parle ni plus ni moins que de rouvrir les salles de concert et les Opéras. Il s'agit également d'encourager la reprise normale d'une pratique musicale, instrumentale et vocale grâce aux outils et connaissances obtenus après quasiment une année de recherches.

Une recherche menée et des résultats obtenus grâce à une synergie de forces tout à fait exceptionnelle ; outre les professionnels des instruments de musique, des orchestres et autres opéras, les ingénieurs Recherche et Développement de structures importantes en facture instrumentale telles que Buffet Crampon, associés à des laboratoires de recherches en biologie, des spécialistes en aérosols ou en dynamique des fluides ont rejoint dans ce but commun (en savoir plus et agir en conséquence) l'Unité des Virus Émergents de l'Institut universitaire hospitalier de Marseille. Le milieu musical à l'arrêt en mars 2020 souhaitait reprendre l'avantage, la crise sanitaire ayant laissé tout le monde provisoirement sans réponse. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Christine Ducq
31/03/2021
Spectacle à la Une

"Respire" Un conte moderne qui traverse les airs comme un souffle magique

Johanne Humblet est funambule. Avec la Compagnie Les filles du renard pâle, elle parcourt le monde pour tendre ses câbles entre les immeubles, les monuments, les grues, elle les fait grimper, se courber en spirale, plonger dans des lacs, traverser des places, des rivières. "Le fil est le lien qui relie un point à un autre, au-dessus des frontières, des barrières, il rassemble. Un lien autant symbolique que concret", explique-t-elle. Elle tisse ainsi son parcours d'équilibriste : quelques dizaines ou quelques centaines de mètres de long et seulement 12 millimètres de diamètre.

© Les filles du renard pâle.
Mais la conception que cette funambule pleine de rêve fait de ses spectacles ne s'arrête pas à l'exploit. Et même si elle évolue sans sécurité aucune, elle ne cherche pas à provoquer chez celui qui regarde le nœud qui noue le ventre à l'idée de la chute dans le vide. Cette réaction est là, quoi qu'il en soit, mais Johanne Humblet ne s'en contente pas. Elle raconte des histoires. Et elle ne les raconte pas seule.

Avec elle, mais au sol, un groupe de trois musiciens rocks va l'accompagner tout au long de sa traversée. La partie musicale du spectacle est très importante. Un rock très teinté métal, trois musiciens aux looks punky qui suivent de leurs compositions l'évolution de la funambule là-haut. Ce sont des échanges, rythmes et regards, qui orchestrent l'évolution du chaperon rouge des airs tandis qu'au sol le loup surveille. Une autre partie importante du spectacle, qui a pour objectif de se jouer la nuit, est dirigée par l'équipe lumière, des lumières élaborées qui font le lien en collant à la musique et en découpant la funambule dans le ciel.

Bruno Fougniès
23/03/2021
Spectacle à la Une

"Adeno Nuitome" Une glorification de l'amour

Lola Molina questionne pour la deuxième fois les stigmates de l'amour. Dans sa pièce précédente intitulée "Seasonal Affective Disorder" (déjà dans une mise en scène de Lélio PLotton), elle s'était intéressée à la cavale hors normes, et pas correcte du tout politiquement parlant, d'une ado de 14 ans et d'un chanteur vaguement raté de 50 piges. Dans "Adeno Huitome", le couple est moins romanesque puisqu'ils ont à peu près le même âge. Lui est régisseur lumière, Elle, écrivain. Ils vivent ensemble en joyeux citadins et suivent chacun des carrières vouées à la réussite jusqu'au jour où le cancer s'immisce dans leur histoire. C'est sur Elle que ça tombe.

© Jonathan Michel.
Une nouvelle qui bouleverse leurs projets : ils changent de vie, abandonnent la ville, achètent une maison en pleine nature. C'est là qu'elle vit dorénavant entre la rivière, les arbres en fleurs, les animaux sauvages et l'écriture. Lui revient de ses tournées dès qu'il le peut. La pièce se construit ainsi en courtes interventions de l'une ou de l'autre et de scènes à deux. Mélanges de souvenirs, de narrations et moments de vie qui nous font découvrir peu à peu l'histoire de ces deux personnages et les variations de leur amour l'un pour l'autre.

Le texte autant que la mise en scène évitent avec bonheur tout réalisme. C'est plus vers une poésie de réconciliation avec la nature que vers l'analyse des dommages de la maladie que notre attention est tournée. Lola Molina scrute avec art et tendresse les remous intimes que la présence de cette menace provoque. Elle (le personnage féminin), prise entre la solitude de cette nouvelle maison et la solitude de son travail d'écriture navigue entre nostalgie de l'adolescence et besoin d'une vitalité que l'environnement bourgeonnant de la maison lui apporte. Lui se dévoue pour l'entourer de toute son attention.

Bruno Fougniès
15/04/2021