La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Cirque & Rue

"Ma, aida"… Théâtre et cirque sous le sacre de l'humour

C'est du théâtre sans parole, de l'animation sans bruit, du cirque sans acrobatie avec des attitudes, des postures et des échanges sans mot autour d'une scénographie qui tient, à dessein, comme un château de cartes. Un frisson, une émotion, un rien et l'équilibre peut être rompu.



© Bozzo.
© Bozzo.
Ce sont des coins de scène dans lesquels se jouent, alternativement, des heurts, des embrassades et des coups physiques. Mais aussi des "rencontres ratées", "une mécanique des couples", "une première partie d'une deuxième partie" et une "fin". Ces différents titres, entre guillemets, surplombent le plateau à chaque scène. La fable se raconte mais ne se dit pas. On nomme, on joue sans dialogue. Ici, le corps vole la vedette au verbe, la scénographie aux répliques, les lumières aux discours.

Tout s'écroule par morceaux, comme la décomposition d'un monde où les rapports humains se lisent dans la scénographie avec ses creux, ses bosses, ses crevasses, ses planches, ses monticules, ses poids et ses ressorts. Autour de ce dédale, un couple qui s'aime sans doute, se déteste peut-être mais qui a assurément des problèmes pour se dire les choses avec des sentiments qui butent, symboliquement, sur une table ou une chaise qui s'enfoncent, une lampe ou une armoire qui oscillent, des planches qui crevassent.

Tout est symbole au travers d'actions physiques telle cette rencontre entre nos deux protagonistes, ralentie puis bloquée par des poids qui la stoppent. Tout est projeté à dessein sur des éléments qui sont le pouls de cette relation. Nous sommes à l'intersection de loupés, ratés, blocages qui font parfois, voire souvent, le nœud des communications humaines.

© Bozzo.
© Bozzo.
Nulle acrobatie, nul tronc qui se dandine. Ici, ce sont les éléments qui font le spectacle avec Camille Boitel et Sève Bernard qui, au travers de différentes séquences, dessinent une fable avec ses différents ressorts. Par le biais de tableaux avec ses luminosités crues ou opaques, toujours dans un mélange de clairs-obscurs, les scénettes se succèdent dans un déhanchement de corps où ceux-ci se percutent, tombent et se relèvent.

La relation du couple est toujours frontale, directe sans la poésie du mot. Le silence habite les échecs, donnant un sentiment de cohabitation presque par nécessité. Ce sont les ressorts de relations qui ne se cachent pas derrière leur silence. Comme ces coulisses au vu de tous.

Le spectacle met le curseur autant sur la scène, avec ses interprètes et sa scénographie, que sur ses techniciens/comédiens montrant la face cachée de celle-ci. L'humour est toujours au rendez-vous dans une incarnation exquise de lâcher-prises, d'arrêts, de tension, de force. Le corps est roi. La lumière est reine. Soit vive, soit tamisée, elle donne du relief à la fable comme un kaléidoscope qui au final peut être vu comme de la photographie ou du cinéma. Et pourtant, l'univers est circassien. Un délice gestuel où le théâtre respire par ses silences et le cirque par ses mouvements où la surprise tient toujours lieu de canne.

"Ma, aida"

© Bozzo.
© Bozzo.
Cirque/Théâtre/Danse
Écriture (chorégraphie, scénographie, lumière, son) : Camille Boitel et Sève Bernard.
Avec : Tokiko Ihara, Jun Aoki, Camille Boitel, Sève Bernard.
Invité spécial (musique) : Nahuel Menendez.
Régie son (à la création) : Yuki Suehiro.
Chef d'atelier : Vincent Gadras.
Construction : l'atelier de la Maison de la Culture de Bourges.
Construction des effets scéniques : Mok et l'ensemble de la compagnie.
Régie générale et son : Michael Schaller.
Régie lumière : Jacques Grislin.
Régie plateau : Mathieu Mironnet et Christophe Velay.
Assistant plateau : Kenzo Bernard.
Durée : 1 h 10.
À partir de 8 ans.

© Bozzo.
© Bozzo.
Du 26 février au 7 mars 2020.
Du mardi au samedi à 20 h 30.
Le CentQuatre, Paris 19e, 01 53 35 50 00.
>> 104.fr

Safidin Alouache
Jeudi 5 Mars 2020

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

L'îlot de la Chapelle Saint-Michel, lieu emblématique du Lac de Serre-Ponçon et des Hautes-Alpes, une scène culturelle !

Ce projet, mené par l'association He le'ale'a qui initie des actions culturelles d'envergure tout au long de l'année dans les Hautes-Alpes, se déroulera le 13 et le 20 août. La première date sera dédiée à la danse et au blues. Un événement à vivre sur l'eau sous le regard protecteur du Grand Morgon et de son pic trônant à 2324 m.

L'îlot de la Chapelle Saint-Michel, lieu emblématique du Lac de Serre-Ponçon et des Hautes-Alpes, une scène culturelle !
He le'ale'a n'en est pas à sa première expérience pour ce qui est d'inviter les pratiques artistiques et les artistes de renom dans des lieux insolites. Il y a eu récemment la deuxième édition de "Musique au Sommet" des concerts de musiques actuelles (swing, jazz, rock, soul, folk, etc.) dans un village de 300 habitants, Prunières, en dehors des lieux touristiques… une scène comme suspendue entre les crêtes du domaine skiable de la station de Réallon et le Lac de Serre-Ponçon pour 3 concerts à des altitudes différentes…

Et, aujourd'hui, l'îlot Saint-Michel qui s'inscrit dans ces propositions alliant cadre exceptionnel, valorisation du patrimoine - qu'il soit bâti ou environnemental - et excellence artistique. L'îlot deviendra ainsi une scène naturelle qui se prêtera à partir de 19 h à un Drive-in Boat accueillant des artistes de la musique et de la danse.

Une distanciation de fait, à l'heure du COVID, pour un coucher de soleil inoubliable. Le 13 août, c'est l'artiste international de blues, Cisco Herzhaftet qui sera sur scène et jouera les morceaux de son nouvel albu. En première partie, la Compagnie Isabelle Mazuel, de Briançon, présentera un spectacle de danse contemporaine intitulée "Fauteuil d'extérieur". Le 20 août, la couleur musicale sera Pop-Jazz.

Gil Chauveau
06/08/2020
Spectacle à la Une

La Semaine Acadienne fête son quinzième anniversaire

C'est du 8 au 15 août 2020 que se déroulera cette nouvelle édition avec la présence sur scène de Natasha St-Pier, du groupe de rock Mes souliers sont rouges, du Trio Sortilège, du Morand Cajun Band, de Pascal Periz (ex-chanteur du groupe Pow Wow), entre autres.

La Semaine Acadienne fête son quinzième anniversaire
Créée en 2006 pour rendre hommage aux soldats Acadiens ayant débarqué en 1944 sur la Côte de Nacre, la Semaine Acadienne est aujourd'hui un festival qui perpétue ces commémorations mais surtout s'est révélé être l'une des manifestations phares consacrées à la musique traditionnelle et d'aujourd'hui de l'Acadie, avec des artistes venant des deux rives de l'Atlantique.

Malgré un contexte difficile dû à la crise du Covid-19, a Semaine Acadienne revient pour souffler ses quinze bougies avec de grands artistes mais également avec ateliers, animations, conférences, projections de documentaires, cérémonies commémoratives en hommage aux soldats Acadiens, bal country, randonnée pédestre sur les traces des soldats canadiens, défilé de voitures anciennes. Tous les incontournables du festival seront bien au rendez-vous.

Gil Chauveau
04/08/2020
Sortie à la Une

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival "Parade(s)" à Nanterre

Le festival "Parade(s)", qui devait avoir lieu la première semaine de juin, a dû être annulé suite à la crise sanitaire… Mais la ville, l'équipe du festival "Parade(s)" et Les Noctambules - école de cirque et lieu de fabrique des Arènes de Nanterre - ont décidé de programmer en juillet et en août des propositions circassiennes dans les quartiers.

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival
Ainsi, durant tout l’été, 10 échappées seront accueillies dans le cadre des Terrasses d'été imaginées par la ville de Nanterre dans chaque quartier. Une programmation des arts du cirque et de la rue qui mêle spectacles de danse, numéros de cirque (tissu, trapèze, mât chinois, etc.), impromptus spectaculaires et poétiques, ateliers de jonglage et de sérigraphie… mais aussi espace détente avec transats, jeux d'eau et animations.

Les artistes invités, (en alternance) :
Léonardo Montresor, Christopher Lopresti et Lou Carnicelli, Thomas Trichet, Hervé Dez Martinez et Boris Lafitte (Cie FFF), Iorhanne Da Cunha et Anahi de las Cuevas (Cie l'un Passe), Rocco Le Flem (Cie Iziago), Déborah Mantione (Cie Trat), Laura Terrancle (Cie Femme Canon), Yumi Rigout (Cie Furinkaï), Antoine Helou, Ilaria De Novellis, Atelier de la Banane…
Coordination artistique : Satchie Noro.

Gratuit et ouvert à tous.
De 15 h à 19 h, en continu.

Gil Chauveau
06/07/2020