Quantcast
La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Festivals

Festival "Femmes ordinaires extraordinaires" Journées du Matrimoine passé, présent et bien vivant

Durant neuf jours, la compagnie Pièces Montées va mettre les créatrices à l'honneur lors de la cinquième édition de son festival installé aux portes du XXe arrondissement, dans les quartiers Python-Duvernois, Porte de Bagnolet et Saint-Blaise. Parcours d'histoire(s) et d'art vivant, cette manifestation propose 23 évènements en entrée libre et pour tous les publics.



"Vraies-fausses visites guidées des quartiers" par la Cie Pièces Montées © P. Morfin.
"Vraies-fausses visites guidées des quartiers" par la Cie Pièces Montées © P. Morfin.
En bordure de la ville-lumière, entre la Porte de Bagnolet et la Porte de Montreuil, ce sont les petites et grandes histoires de femmes d'aujourd'hui et d'hier, au cœur de quartiers populaires qui seront abordées. Un bouquet de différentes animations pour l'égalité, la mixité, la solidarité, la diversité et la culture (dans le respect des règles sanitaires en vigueur pour garantir votre sécurité).

De quoi s'agit-il plus précisément ? Au programme on retrouvera des visites guidées, des expositions, des projections, des spectacles, un tournage participatif, et des ateliers créatifs pour des découvertes, des surprises, et des initiations dédiées à l'héritage culturel des femmes, contemporain et local, mais aussi passé et universel. Une libération d'images, de mots et de gestes, un espace suspendu qui invite hommes et femmes, petits et grands à la réflexion, aux partages, aux rires et aux explorations. Le tout totalement gratuit.

En quel honneur ? Dans le sillage des Journées du Matrimoine, une initiative de l'association H/F Île-de-France pour l'égalité femme-homme dans les arts et la culture, visant à revaloriser l'héritage artistique et historique des créatrices. Pour plus d'explications, n'hésitez pas à vous référer à l'adresse suivante >> lematrimoine.fr

Christine Le Goff, "La Reine de Saba" © DR.
Christine Le Goff, "La Reine de Saba" © DR.
Dans quelles conditions sanitaires ? Les spectacles, lectures et expositions se tiendront pour l'essentiel en plein air grâce à l'arrivée d'un nouveau partenaire cette année : le réseau Jardivingt. Cette asso (association du Passage des Soupirs) regroupe 41 jardins partagés dans le XXe arrondissement. De plus, les organisateurs veilleront à ne proposer que des jauges intimes, en respectant les distances, afin que les spectateurs se sentent le plus en sûreté possible pour profiter au mieux de l'expérience artistique.

Dans les évènements que nous avons retenus (mais les autres sont tout aussi intéressants !) :

●"Aux bords de la ville" par la Cie Pièces Montées. Lecture musicale d’un roman graphique grand format. Exposition du 1er au 30 septembre, spectacles les 12 et 13 septembre à 16 h.
Le roman graphique "Aux bords de la ville", qui raconte l’histoire de "la zone" de l’Ancien régime à nos jours, sera exposé sur les grilles d'enceinte des anciens terrains de tennis de la cité Python-Duvernois. M. et Mme Nénesse vous en feront une visite guidée théâtrale et musicale de 40 minutes les 12 et 13 septembre.

"Aux bords de la ville" par la Cie Pièces Montées © DR.
"Aux bords de la ville" par la Cie Pièces Montées © DR.
●"Biopic femmes en 7 majeur" par la compagnie Le Malika. Théâtre-danse, le 12 septembre à 17 h 30.
Spectacle choral tout public (à partir de 8 ans) à déroulement aléatoire par tirage au sort basé sur les parcours de plusieurs grandes figures féminines de l'histoire. "Biopic" est un jeu proposé aux spectateurs qui va permettre de voir se dérouler en plusieurs épisodes la vie de femmes ayant marqué l'histoire. Chaque représentation est différente.

●"Mina et Loy", Pascale Caemerbeke, WA compagnie. Concert-causerie les 13 et 20 septembre à 17 h.
Mina Loy est une artiste multiple qui s’est exprimée par la peinture et la poésie, avec une liberté de penser et d'agir ; elle a défendu une forme de féminisme original dans son "Manifeste du féminisme" publié en 1914. Faire découvrir des combattantes du passé et raconter leur histoire, c’est donner à rêver et à penser, offrir des pistes pour mener sa vie.

●"Zone Vive, Films d'habitants(es)" le 19 septembre de 15 h à 19 h (séances de 20 à 30 minutes).
L’association Zone Vive propose une projection de films courts présentant des portraits d'habitantes et d'habitants des Portes du XXe et de la proche banlieue. Ces séances sont suivies d’un temps de rencontre et d'échange.

Zone Vive, Films d'habitants(es) © DR.
Zone Vive, Films d'habitants(es) © DR.
●"Wangari Muta Maathaï, figure de l'écologie", La Fabrique documentaire. Conférence documentaire le 19 septembre à 15 h.
Cette conférence documentaire sera animée par Marine Cerceau, Auriane Legendre et Benjamin Bibas, de La Fabrique documentaire. À partir de documents issus des archives de l'INA et de la BBC, les intervenants reviendront sur le parcours militant et politique de la première femme africaine lauréate du Prix Nobel de la Paix. À l’issue de l’heure de présentation, un échange sera organisé avec le public.

●"Un vers à soi", Amal Allaoui. Concert baroque le 19 septembre à 17 h.
"Un vers à soi" propose une exploration des œuvres des chanteuses, poétesses et compositrices du XVIIe au XXIe siècle. Amal Allaoui, chant et déclamation. Marie-Suzanne de Loye, viole de gambe et arrangements. En co-programmation avec le Comité Métallos.

5e édition du Festival "Femmes ordinaires extraordinaires"
Du 12 au 20 septembre 2020.
Organisé par la Cie Pièces Montées,
3, rue Louis Ganne, Paris 20e.
Renseignements : 01 43 61 83 25.
communication@cie-piecesmontees.com
>> Compagnie Pièces Montées

Gil Chauveau
Samedi 12 Septembre 2020

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.






    Aucun événement à cette date.



À découvrir

Huit pièces de théâtre d'Agatha Christie éditées chez L'Œil du Prince

L'œuvre théâtrale d'Agatha Christie est très peu connue en France, ses pièces n'ayant quasiment jamais été publiées en français. C'est chose partiellement réparée avec la publication de huit textes - constituant une partie de son œuvre dramatique -, entre 2018 et 2020, aux Éditions L'Œil du Prince* dont deux, "Reconstitution" et "Le Point de rupture", le 12 novembre dernier.

En adaptant elle-même ses romans, Agatha Christie se révèle en dramaturge précise, maîtrisant parfaitement la tension dramatique du huis clos. Sa plume de romancière perce à travers des didascalies fournies, qui permettent de traverser les pièces comme des récits. On a pu le voir l'année dernière à La Pépinière Théâtre avec "La Souricière" mise en scène par Ladislas Chollat.

Ici, pour ces huit parutions, la traduction a été assurée par Gérald Sibleyras, auteur de quelques beaux succès dont "Un Petit Jeu sans conséquence" (co-écrit avec Jean Dell) et Sylvie Perez, journaliste et essayiste.

Gérald Sibleyras est l'auteur de nombreuses pièces : "Le Vent des peupliers", "La Danse de l'albatros", etc. Nommé quatre fois aux Molières comme meilleur auteur, il a gagné le Laurence Olivier Award de la meilleure comédie à Londres en 2006 pour l'adaptation du "Vent des peupliers". Il a reçu en 2010 le Molière de l'adaptateur pour "Les 39 marches". Gérald Sibleyras est également l'adaptateur de la pièce à succès "Des fleurs pour Algernon".

Gil Chauveau
27/11/2020
Spectacle à la Une

Lou Casa CD "Barbara & Brel" À nouveau un souffle singulier et virtuose passe sur l'œuvre de Barbara et de Brel

Ils sont peu nombreux ceux qui ont une réelle vision d'interprétation d'œuvres d'artistes "monuments" tels Brel, Barbara, Brassens, Piaf et bien d'autres. Lou Casa fait partie de ces rares virtuoses qui arrivent à imprimer leur signature sans effacer le filigrane du monstre sacré interprété. Après une relecture lumineuse en 2016 de quelques chansons de Barbara, voici le profond et solaire "Barbara & Brel".

© Alicia Gardes.
Comme dans son précédent opus "À ce jour" (consacré à Barbara), Marc Casa est habité par ses choix, donnant un souffle original et unique à chaque titre choisi. Évitant musicalement l'écueil des orchestrations "datées" en optant systématiquement pour des sonorités contemporaines, chaque chanson est synonyme d'une grande richesse et variété instrumentales. Le timbre de la voix est prenant et fait montre à chaque fois d'une émouvante et artistique sincérité.

On retrouve dans cet album une réelle intensité pour chaque interprétation, une profondeur dans la tessiture, dans les tonalités exprimées dont on sent qu'elles puisent tant dans l'âme créatrice des illustres auteurs que dans les recoins intimes, les chemins de vie personnelle de Marc Casa, pour y mettre, dans une manière discrète et maîtrisée, emplie de sincérité, un peu de sa propre histoire.

"Nous mettons en écho des chansons de Barbara et Brel qui ont abordé les mêmes thèmes mais de manières différentes. L'idée est juste d'utiliser leur matière, leur art, tout en gardant une distance, en s'affranchissant de ce qu'ils sont, de ce qu'ils représentent aujourd'hui dans la culture populaire, dans la culture en général… qui est énorme !"

Gil Chauveau
03/12/2020
Sortie à la Une

Vingt-huit personnalités du monde culturel et intellectuel déposent une demande au Conseil d'État : leur droit fondamental à la culture

© DR.
L'ensemble des acteurs du théâtre, cinéma, cirque, privés, publics, compagnies, organismes publics, syndicats, associations… seront présents ou représentés lundi matin devant le Conseil d'État pour demander au gouvernement la réouverture des lieux de Culture.

À l'occasion de cette audience, 28 personnalités du monde culturel et intellectuel se sont jointes hier à la procédure en déposant une demande pour invoquer, en tant que citoyen, leur droit fondamental d'accès à la culture.

Ils souhaitent que le Conseil d'État se saisisse de ce moment historique et consacre le droit à la Culture comme une liberté fondamentale en France.

Mireille Delmas Marty, Edgar Morin, Isabelle Adjani, Karin Viard, Juliette Binoche, Jean Nouvel, David Dufresne, Jean-Michel Ribes, Virigine Efira, Rokhaya Diallo, Charles Berling, Pauline Bureau, Philippe Torreton, Julie Gayet, Rebecca Zlotowski, François Morel, Nadège Beausson-Diagne, Nancy Huston, Bulle Ogier, Bernard Latarjet, Laurence Lascary, Patrick Aeberhard, Marcial Di Fonzo Bo, Anna Mouglalis, José-Manuel Gonçalves, Zahia Ziouani, Anny Duperey, Paul B. Preciado.

Cabinet en charge du dossier :
Cabinet Bourdon & Associés – Avocats, 01 42 60 32 60.
contact@bourdon-associes.com

Communiqué de presse du 20 décembre 2020.

La Rédaction
20/12/2020