La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Humour

Avignon Off 2013 : SaNaKa, l'humour griffes et pattes de velours

"Indigné presque parfait", Café-Théâtre La Tache d'Encre, Avignon

[Reprise] La générosité et le talent sont-ils solubles dans l'humour ? Oui ! On en sort absolument convaincu après avoir vu SaNaKa sur scène. Énergique présence scénique, chaleur charismatique et munificence communicatrice, tels sont les atouts que l'ont décèlent immédiatement, dès l'apparition sur scène de ce jeune comédien humoriste qui fait actuellement ses premières armes parisiennes.



© DR.
© DR.
Prix de la Presse et Prix de l'espoir Catégorie humour (youhumour.com) lors du dernier Festival des Arts Burlesques de Saint-Étienne où nous l'avons découvert fin février, SaNaKa, jeune humoriste du cru (un de Sainté, selon l’appellation locale!) a charmé et séduit, lors de sa prestation, tant le public que les professionnels présents. Un talent pas banal où la générosité n'a rien à envier à un dynamisme effervescent et une présence scénique peu commune.

Dès son entrée en scène, la prise de contact avec le public est immédiate, jouant instantanément la proximité et le charme rieur. Première caresse... "J'aime bien ce que vous faites" à l'adresse du public. Ayant consulté les profils FB de deux ou trois spectatrices ayant réservé à l'avance, il les interpelle par les petits secrets... souvent sans importance que nous offrons à la vitrine du monde via le Web 2.0. "FaceBook, le Voici des pauvres, c'est là que l'on apprend des choses pas intéressantes sur des gens pas connus !" On est conquis par son approche dénuée de toute méchanceté mais avec un humour parfois féroce...

© DR.
© DR.
Très réactif et avec un sens de la répartie avéré, il gère les échanges avec souplesse et un humour dévastateur, allant même jusqu'à orchestrer l'arrivée de l'éternel retardataire. Les absurdités au quotidien de notre monde envahi de nouvelles technologies - rêvé par les Geeks - sont passées à la moulinette de la gestuelle et des habitudes ridicules qu'elles génèrent. La force de SaNaKa étant la situation inversée, il s'approprie nos travers et les passe au filtre de la dérision avec un sourire emprunt d'empathie pour son prochain...

Ses sketches visent plus à s'approprier les situations, les personnages, les habitudes afin de les retourner adroitement avec chaleur, humanité et générosité pour en tirer le ressort comique. C'est flagrant lorsqu'il parle des relations avec la gente féminine. Utilisant tous les clichés établis sur la femme, il détourne chacun... les renversant pour les rendre antonyme à l'adresse d'un garçon par une fille... Jouant en l’occurrence le rôle de la fille... Un petit moment de bonheur et d'humour jubilatoire.

L'une des autres particularités de SaNaKa est sa posture non consensuelle... Son écriture est parfois clairement politique - prenant ici son sens premier : qui a un rapport avec la société organisée – pour nous parler, avec humour toujours, des pauvres, de la vie sous Sarko... et surtout celle qu'on espère après, de son pote Farid (et de l'époque où SaNaKa voulait devenir arabe), des clandestins (et la croisière Clando), de son voyage à New York où il n'accédera jamais, se faisant expulser... en étant traité de "sale arabe" !

Ce qui nous étonne et nous plaît chez SaNaKa, c'est cette capacité particulière de faire passer tous les sujets, tous les personnages, même les plus caricaturaux, avec une véritable générosité, bienveillance tout en gardant une veine comique implacable... Marchant avec virtuosité sur le fil fragile de la subtile dualité "une pique, une caresse", il nous emporte dans sa dynamique du rire où la citoyenneté et l'humanité ont trouvé leur vraie place. Un jeune talent en devenir, à suivre de près... car un artiste rare est en train de se construire.

"indigné presque parfait"

De et par Sanaka.
Mise en scène : Éva Darlan.
>> sanaka.fr

Avignon Off 2013
Du 8 au 31 juillet 2013.
Tous les jours à 21 h.
Café-Théâtre La Tache d'Encre, Salle Coq, Avignon, 04 90 85 97 13.
>> latachedencre.com

Représentation exceptionnelle le vendredi 7 décembre à 20 h 15.
Théâtre du Temple, Paris 11e, 08 92 35 00 15.

Reprise à partir du 19 septembre 2012.
Tous les mercredis à 21 h 30.
Théâtre Le Bout, Paris 9e, 01 42 85 11 88.
>> lebout.fr

Vendredi 23 mars 2012 à 20 h.
Théâtre Montmartre-Galabru, Paris 18e, 01 42 23 15 85.
12 au 14 avril 2012 au festival d’humour d’Arêches.
>> Festival de l'Humour d'Arêches
Vendredi 20 avril 2012 à 20 h.
Nouveau Théâtre de Beaulieu, Saint-Étienne (42).
Samedi 26 mai 2012 à 21 h 15.
Spotlight, Lille (59), 03 66 64 78 08.

Avignon Off 2012
Spectacle du 22 au 24 juillet 2012.
Dimanche, lundi et mardi à 15 h 30.
Théâtre à l'Arrache, 32, rue du Chapeau Rouge, Avignon, 06 60 64 46 07.
>> theatrealarrache.fr

Gil Chauveau
Mercredi 21 Mars 2012

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

Bernard Adamus "C'qui nous reste du Texas"… Blues et beau

Pour son quatrième album, Bernard Adamus, avec son style blues très marqué, fricote avec le rock pour nous mener vers le grand nord sur des chansons qui se nourrissent de différents tempos aux paroles truculentes.

Bernard Adamus
Bernard Adamus, d'origine polonaise, a débarqué à ses trois ans au Québec. Depuis maintenant plus de dix ans, il trace une ligne artistique saluée par la critique avec ses albums "Brun" (2009), "No2" (2012) et "Sorel soviet so what" (2015). Du premier jusqu'au dernier LP, "C'qui nous reste du Texas", la qualité est toujours chevillée aux accords.

Avec ses dix titres, cet opus a une allure toujours foncièrement blues aux relents parfois rock. L'artiste a laissé très majoritairement son harmonica dans son étui. Sa voix, caractéristique, traînante, presque criarde, est utilisée comme effet multiplicateur de ses émotions.

Les chœurs sont discrets bien que parfois appuyés comme pour "Chipotle". Certaines compositions telle que "L'erreur" excelle dans un blues avec la contrebasse de Simon Pagé très présente, accompagnée de quelques notes de piano pour rendre un son plus clair quand celui-ci est, à dessein, légèrement étouffé par des percussions. La voix monte haut perchée au refrain où claironne un saxophone donnant un tournis musical, tel le reflet d'un état d'âme où la tristesse se berce d'incompréhension. C'est dans ces cassures de rythme que se mêlent d'autres éléments musicaux et vocaux donnant une tessiture aboutie. Le début d'une chanson peut ainsi être décharné à dessein comme celui d'un désert, d'un seul à seul avec l'artiste.

Safidin Alouache
05/05/2020
Spectacle à la Une

"I Fratelli Lehman" par la Cie Tom Corradini Teatro de Turin

Captation intégrale Ce spectacle sans paroles (ou très peu) - mais pas sans bruitages ! - devait être présenté au Théâtre Ambigu durant le festival Off d'Avignon cet été. Du fait de l'annulation, la compagnie italienne Tom Corradini Teatro de Turin vous invite à visionner cette pièce burlesque sur l'argent, la cupidité et l'amour raconté avec le langage du clown, sans interaction verbale, adapté à un public de tous âges et de toutes nationalités.

Comédie visuelle et physique interprété par deux talentueux clowns turinois (Tom Corradini et Michele Di Dedda), "I Fratelli Lehman" (The Lehman Brothers) raconte l'histoire d'un couple de banquiers et de financiers dont les capacités et les compétences les ont rendus célèbres et respectés dans tout le monde.

Apparemment, ils ont tout, des voitures rapides, de beaux secrétaires, des bureaux luxueux, un style de vie somptueux. Cependant, un jour leur fortune est anéantie en quelques minutes après un plongeon désastreux du marché boursier. Des richesses à la misère, ils doivent maintenant transformer leur échec en opportunité et gravir de nouveau la montagne du succès.

Gil Chauveau
21/04/2020
Sortie à la Une

Soigne le monde "Heal The World" de Michael Jackson par les Franglaises

Les Franglaises vous souhaitent encore et toujours un joyeux confinement en vous offrant une reprise franglisée de "Heal The World" de Michael Jackson ou "Soigne Le Monde" de Michel Fils de Jacques. Bonne écoute !

Soigne le monde
"Même confinés, les Franglaises récidivent en traduisant littéralement le très à-propos "Heal the World" de Michael Jackson : "Soigne le Monde". Enregistré et réalisé 100 % en confinement, les trente-cinq membres de la troupe donnent de la voix pour "faire de ce monde une meilleure place". "Enjoy… Euh, appréciez !"

Les Franglaises… le spectacle
Comédie musicale à la façon d'un "opéra pop" à l'américaine, le spectacle propose de traduire les plus grands succès du répertoire anglophone… histoire de vérifier, à travers un "test-aveugle", la pertinence de ces grands tubes mondiaux, des Scarabées à Reine, en passant par Michel Fils-de-Jacques et les Filles Épices… et bien plus encore…
Se prenant les pieds dans les incohérences des traductions littérales au premier degré à la manière de "google-trad", et emportés par la fiction de ces pièces musicales, les interprètes offrent une tournure explosive au spectacle qui vire au cabaret fou version Monty Python !
Durée : 1 h 45

Gil Chauveau
31/03/2020