La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Danse

"Retour à Berratham"… parlez-moi de danse !

"Retour à Berratham", Théâtre National de Chaillot, Paris

Angelin Preljocaj lie la Danse au Théâtre, le Corps à la Parole. Dans un spectacle qui mêle des chorégraphies aussi antinomiques les unes aux autres par leur griffe artistique, le chorégraphe nous invite dans un univers où les contraires se marient.



© Jean-Claude Carbonne.
© Jean-Claude Carbonne.
Allier le théâtre à la danse ne tombe pas sous le sens. Le premier est au corps ce que le second est à la parole. Corps et parole se mêlent, se conjuguent mais se marient difficilement. Lorsque la danse se fait, la parole s'éclipse. Preljocaj relève le défi en faisant cohabiter les deux.

Quand la danse est seule sur scène, l'atmosphère est énergique ou recueillie. Quand le théâtre s'immisce, la parole devient presque une Loi donnant une solennité au spectacle. Dans les scènes de théâtre, la parole habille la gestuelle des danseurs tout en la bousculant.

Les danses sont portées par une énergie forte et bousculée ou par un rythme lent et "ramassé". Une chorégraphie laisse voir les membres inférieurs et supérieurs des danseurs faisant balancier avec leur abdomen. Là, les mouvements deviennent amples et très découpés. Les membres supérieurs s'étendent, s'étirent avec le corps des danseurs planté sur leur pied gauche avec un pied droit faisant des allers-retours au-dessus de celui-ci.

© Jean-Claude Carbonne.
© Jean-Claude Carbonne.
Dans une autre chorégraphie, le temps semble s'écouler tout doucement. Les mouvements sont au ralenti, les jambes se lèvent, pointant le bout de leurs pieds. Cela respire la symphonie corporelle et les danseuses sont disposées comme des nénuphars qui flotteraient sur une eau glissante.

Ainsi, Preljocaj fait du Temps, un écoulement continu ou en rupture, ralenti ou rapide. La parole est toujours claire, forte et il n'y a pas de dialogue. Le silence accompagne souvent les chorégraphies. Et la gestuelle des corps est aussi ample que contenue, courbe que droite.

C'est une danse théâtralisée où la parole accompagne les corps faisant d'eux comme une caisse de résonance où l'organique rejoint le vocal. C'est le théâtre qui se marie à la danse. Deux univers se dépossèdent, pour le premier de la souveraineté de sa parole et pour le second de son corps, pour se réunir dans une même communion. Comme un Occident des corps qui s'allie à l'Orient de la parole.

En ces temps de troubles, de peurs et de raccourcis politiques, c'est un bien beau programme artistique !

"Retour à Berratham"

© Jean-Claude Carbonne.
© Jean-Claude Carbonne.
Chorégraphie et mise en scène : Angelin Preljocaj.
Texte : Laurent Mauvignier.
Scénographie : Adel Abdessemed.
Avec : Virginie Caussin, Laurent Cazanave, Aurélien Charrier, Fabrizio Clemente, Baptiste Coissieu, Margaux Coucharrière, Emma Gustafsson, Verity Jacobsen, Caroline Jaubert, Emilie Lalande, Barbara Sarreau, Niels Schneider, Liam Warren, Nicolas Zemmour.
Lumières : Cécile Giovansili-Vissière.
Création sonore : 79D, assisté de Didier Muntaner.
Musique additionnelle : Georg Friedrich Haendel, Fatima Miranda, Abigail Mead.
Costumes : Sophie Ghellert.
Réalisation des costumes : Margarita Ospina.
Assistant adjoint à la direction artistique : Youri Aharon Van den Bosch.
Choréologie : Dany Lévêque.
Direction : Nicolas Saïd.
Direction technique : Luc Corazza.
Régie générale et son : Martin Lecarme.
Régie lumières : Sébastien Dué, Jean-Sébastien Nehr.
Electricien : Julian Rousselot.
Régie plateau : Khalil Bessaa
Régie costumes : Martine Hayer
Fabrication décors : Atelier du Petit Chantier, Atelier CHD Art-Production (voitures).
Durée : 1 h 35.

Du 29 septembre au 23 octobre 2015.
Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20 h 30, jeudi à 19 h 30, samedi 10 octobre à 17 h, dimanche à 15 h 30.
Théâtre National de Chaillot, Salle Jean Vilar, Paris 16e, 01 53 65 30 00.
>> theatre-chaillot.fr

© Jean-Claude Carbonne.
© Jean-Claude Carbonne.

Safidin Alouache
Vendredi 9 Octobre 2015

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

L'îlot de la Chapelle Saint-Michel, lieu emblématique du Lac de Serre-Ponçon et des Hautes-Alpes, une scène culturelle !

Ce projet, mené par l'association He le'ale'a qui initie des actions culturelles d'envergure tout au long de l'année dans les Hautes-Alpes, se déroulera le 13 et le 20 août. La première date sera dédiée à la danse et au blues. Un événement à vivre sur l'eau sous le regard protecteur du Grand Morgon et de son pic trônant à 2324 m.

L'îlot de la Chapelle Saint-Michel, lieu emblématique du Lac de Serre-Ponçon et des Hautes-Alpes, une scène culturelle !
He le'ale'a n'en est pas à sa première expérience pour ce qui est d'inviter les pratiques artistiques et les artistes de renom dans des lieux insolites. Il y a eu récemment la deuxième édition de "Musique au Sommet" des concerts de musiques actuelles (swing, jazz, rock, soul, folk, etc.) dans un village de 300 habitants, Prunières, en dehors des lieux touristiques… une scène comme suspendue entre les crêtes du domaine skiable de la station de Réallon et le Lac de Serre-Ponçon pour 3 concerts à des altitudes différentes…

Et, aujourd'hui, l'îlot Saint-Michel qui s'inscrit dans ces propositions alliant cadre exceptionnel, valorisation du patrimoine - qu'il soit bâti ou environnemental - et excellence artistique. L'îlot deviendra ainsi une scène naturelle qui se prêtera à partir de 19 h à un Drive-in Boat accueillant des artistes de la musique et de la danse.

Une distanciation de fait, à l'heure du COVID, pour un coucher de soleil inoubliable. Le 13 août, c'est l'artiste international de blues, Cisco Herzhaftet qui sera sur scène et jouera les morceaux de son nouvel albu. En première partie, la Compagnie Isabelle Mazuel, de Briançon, présentera un spectacle de danse contemporaine intitulée "Fauteuil d'extérieur". Le 20 août, la couleur musicale sera Pop-Jazz.

Gil Chauveau
06/08/2020
Spectacle à la Une

La Semaine Acadienne fête son quinzième anniversaire

C'est du 8 au 15 août 2020 que se déroulera cette nouvelle édition avec la présence sur scène de Natasha St-Pier, du groupe de rock Mes souliers sont rouges, du Trio Sortilège, du Morand Cajun Band, de Pascal Periz (ex-chanteur du groupe Pow Wow), entre autres.

La Semaine Acadienne fête son quinzième anniversaire
Créée en 2006 pour rendre hommage aux soldats Acadiens ayant débarqué en 1944 sur la Côte de Nacre, la Semaine Acadienne est aujourd'hui un festival qui perpétue ces commémorations mais surtout s'est révélé être l'une des manifestations phares consacrées à la musique traditionnelle et d'aujourd'hui de l'Acadie, avec des artistes venant des deux rives de l'Atlantique.

Malgré un contexte difficile dû à la crise du Covid-19, a Semaine Acadienne revient pour souffler ses quinze bougies avec de grands artistes mais également avec ateliers, animations, conférences, projections de documentaires, cérémonies commémoratives en hommage aux soldats Acadiens, bal country, randonnée pédestre sur les traces des soldats canadiens, défilé de voitures anciennes. Tous les incontournables du festival seront bien au rendez-vous.

Gil Chauveau
04/08/2020
Sortie à la Une

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival "Parade(s)" à Nanterre

Le festival "Parade(s)", qui devait avoir lieu la première semaine de juin, a dû être annulé suite à la crise sanitaire… Mais la ville, l'équipe du festival "Parade(s)" et Les Noctambules - école de cirque et lieu de fabrique des Arènes de Nanterre - ont décidé de programmer en juillet et en août des propositions circassiennes dans les quartiers.

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival
Ainsi, durant tout l’été, 10 échappées seront accueillies dans le cadre des Terrasses d'été imaginées par la ville de Nanterre dans chaque quartier. Une programmation des arts du cirque et de la rue qui mêle spectacles de danse, numéros de cirque (tissu, trapèze, mât chinois, etc.), impromptus spectaculaires et poétiques, ateliers de jonglage et de sérigraphie… mais aussi espace détente avec transats, jeux d'eau et animations.

Les artistes invités, (en alternance) :
Léonardo Montresor, Christopher Lopresti et Lou Carnicelli, Thomas Trichet, Hervé Dez Martinez et Boris Lafitte (Cie FFF), Iorhanne Da Cunha et Anahi de las Cuevas (Cie l'un Passe), Rocco Le Flem (Cie Iziago), Déborah Mantione (Cie Trat), Laura Terrancle (Cie Femme Canon), Yumi Rigout (Cie Furinkaï), Antoine Helou, Ilaria De Novellis, Atelier de la Banane…
Coordination artistique : Satchie Noro.

Gratuit et ouvert à tous.
De 15 h à 19 h, en continu.

Gil Chauveau
06/07/2020