La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Cirque & Rue

"Les Dodos" Virtuoses aux agrès comme aux guitares… pour des envolées poétiques et musicales, sensibles et rebelles !

Quel point commun peut-il y avoir entre un dodo, gros oiseau incapable de voler - et plutôt maladroit - et un acrobate ? L'inconscience naïve pour le premier, qui le conduisit à sa disparition, l'inconscience maîtrisée - avec une peur raisonnée pour la sécurité - qui le mène vers le spectaculaire et la performance virtuose pour le second... C'est en résumé l'étonnante création de la compagnie Le P'tit Cirk qui s'articule autour de la musique et de l'envol avec la guitare comme partenaire privilégié, instrument musical ou agrès des plus surprenants !



© Aristide Barraud.
© Aristide Barraud.
Fondé en mars 2004 sur les projets de Danielle Le Pierrès (Archaos, Turbulence, Cie Goudard, Rmi-Rayazone, Cirque Plume, etc.) et de Christophe Lelarge (Cirque du Soleil, Turbulence, Cie Goudard, Rmi-Rayazone, etc.)*, le P'tit Cirk est basé dès sa création à Lannion en Bretagne. Cette implantation correspond à une démarche artistique volontaire de long terme afin d'être acteur de la vie culturelle du Trégor, de partager et de transmettre leur passion, et d'aller à la rencontre d'un public qui n'a pas forcément l'occasion ou la demande de découvrir cette forme d'approche de travail envers le cirque. Le spectacle "Les Dodos" est la sixième proposition de la compagnie.

Cette dernière création (en tournée depuis trois ans) confirme, si besoin était, leur statut de compagnie majeure dans le paysage du cirque de création à l'échelle européenne… et leur ouverture permanente à différentes pistes… de cirque. Chez les membres du P'tit Cirk, le sens du collectif, le côté pur, brut et extra-ordinaire de l'exploit sont aussi importants et incontournables que le jeu d'acteur, la mise en piste, la lumière et la scénographie. La performance est là mais n'occulte en rien la trame poétique présente à chaque instant.

© Aristide Barraud.
© Aristide Barraud.
Sur les guitares, quatre garçons et une fille. Jeux acrobatiques… un premier tombe, puis deux, puis trois, etc., et on recommence. Équilibre sur une guitare à un, puis à deux… Morceau instrumental pour guitare, violon, contrebasse et caisse à percussion. Saltos simple et double, flip arrière, saut volant, main à main… Acrobaties aériennes originales ou inattendues, avec souvent la musique en élément central dans l'ensemble des numéros. Parfois point de cohésion entre ceux-ci, vecteur d'enchaînements, complémentaire et/ou aboutissement de la prouesse réalisée.

Captivante maîtrise technique sur tous les registres, au sol, au trapèze (double portique coréen), aux différents agrès, etc. Sauts variés, avec assureur/réceptionniste ou pas, à travers un double montage de guitares, reprenant le principe des sauts de cerceaux. Équilibre sur plusieurs guitares posées l'une sur l'autre une à une, l'acrobate étant en place dès la première, c'est lui que les ajoute, 2, 3, 4 puis 5. Il joue de la 6e. Puis mise en place du montage avec six guitares. Danse et main à main mixte entre Basile Forest et Alice Barraud, mélange de technicité virtuose, d'élégance, et de légèreté.

Et tout doucement, par subtiles touches musicales ou tableaux esthétiques (le câlin, le cercle, etc.), la performance - bien que toujours présente - s'efface, se fait discrète, au profit de la poésie, de la musique et d'une danse passionnée. Puis désarçonnant, singulier et espiègle, un cercle de guitare comme une piste originelle et équestre où les dodos se transforment en chevaux, pour des numéros équins, simulacres de dressage, passage étonnant réussi, bluffant à la fois de dérision et de réalisme.

"Les Dodos", Alice Barraud, Pablo Escobar, Basile Forest, Louison Lelarge et Charly Sanchez, nous offrent un cirque résolument libre, sortant des codes classiques circassiens, avec un impressionnant travail technique. Même Alice Barraud se fait porteuse… elle impressionnante dans la gestion de son corps, danseuse ou équilibriste ! Tout ce que nous présentent les artistes est empreint de beaucoup d'aisance, de virtuosité déconcertante. Ils tournoient, virevoltent dans les airs, et s'ils osent le périlleux, c'est toujours marqué d'une réelle grâce, propre aux acrobates confirmés. Et le plaisir qu'ils prennent à nous présenter leur création transparaît dans la réalisation de leurs performances, de leurs jeux.

Allez, retournez au spectacle, il est encore vivant, et il y a vraiment des créations incroyables à voir… où des artistes se donnent à 100 % !

* Tous deux ont passé huit ans au sein de la Cie Les Arts Sauts et sont cofondateurs du spectacle "Kayassine" qui connut un succès mondial.

"Les Dodos"

© Aristide Barraud.
© Aristide Barraud.
Le P'tit Cirk
Cirque sous chapiteau pour tout public.
Création collective de et avec : Alice Barraud, Pablo Escobar, Basile Forest, Louison Lelarge et Charly Sanchez.
Accompagnés à la mise en piste par : Sky de Sela, Christophe Lelarge, Danielle Le Pierrès.
Régisseur chapiteau/lumières : Maël Velly.
Technicien plateau : Marco Le Bars ou Christophe Lelarge ou Alex Olléac.
Scénographie, construction : Guillaume Roudot.
Création lumières : Dominique Maréchal.
Accompagnement pour les costumes : Anouk Cazin.
Mise en son : Philippe Ollivier.
Durée 1 h 25.
Tout public dès 6 ans.
Production Compagnie Le P'tit Cirk.

Du 7 au 20 septembre 2020.
Tous les jours à 19 h 30 sauf le dimanche à 16 h, lundi 14 et jeudi 17 à 14 h 30.
Relâches : 10, 15 et 16 septembre.
Le Monfort Théâtre, Espace chapiteau, Paris 15e, 01 56 08 33 88.
>> lemonfort.fr

Tournée
Du 16 au 19 octobre 2020 : Festival des Arts du Cirque "Second Geste", Saint-Pair-sur-Mer (50).
Du 15 novembre au 12 décembre 2020 : Parc des Chantiers, Île de Nantes, Nantes (44).

© Aristide Barraud.
© Aristide Barraud.

Gil Chauveau
Jeudi 17 Septembre 2020

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives | Avignon 2021


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.








Vidéos les plus récentes



À découvrir

•Off 2021• Le Souffleur Dans l'ombre de la création du Cyrano d'Edmond Rostand

Le 28 décembre 1897, au Théâtre de la Porte Saint-Martin, a lieu la première représentation du "Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand avec, dans le rôle-titre, le grand comédien de l'époque : Benoît Constant Coquelin. Depuis, cette pièce est l'une des plus célèbres du répertoire du théâtre français. Cyrano, Roxane sont devenus des personnages de légende, des héros, des joyeux fantômes de l'inconscient collectif. C'est l'apport qu'a eu ce texte dans la symbolique de la bravoure, de la passion, de l'abnégation. Un amour impossible de plus.

© Compagnia dell'Edulis.
Pourtant, il manque un héros à cette liste issue de cette première représentation. Il y manque un fantôme, un tout petit fantôme, mais un fantôme protecteur qui était, lui aussi, au plateau ce 28 décembre 1897. Oublié. C'est un peu normal puisque Edmond Rostand n'a pas écrit un vers pour lui. Et pourtant, lui seul dans toute la distribution avait lu, mis en bouche, voire appris, les répliques de tous les personnages de la pièce et, en particulier, celle de l'Auguste Coquelin. Il s'appelait Ildebrando Biribo'. Il était ce soir-là dans le trou en avant-scène, invisible des spectateurs, le manuscrit devant lui, le trou du souffleur.

Et c'était sa dernière performance. Coquelin, avant le début de la représentation, lui annonce qu'il n'aurait plus besoin de lui pour les suivantes. La représentation se déroule. Ildebrando Biribo' fait son office. La pièce se termine. Les acteurs quittent la scène sous les ovations. C'est un triomphe. Ils sortent de scène. Le public quitte la salle. Et l'on retrouve le souffleur mort dans son trou.

Bruno Fougniès
20/07/2021
Spectacle à la Une

•Off 2021• Sales Gosses Une approche vertigineuse et bouleversante de la maltraitance à l'école

Harcèlement, maltraitance ponctuelle ou récurrente… à l'école, à la maison, au travail, comment le traiter sur scène, comment prendre ou pas position ? Ici d'ailleurs, pas de prise de position, mais une exposition des faits, du déroulé des événements, en une manière de monologue où la comédienne Claire Cahen habite tous les personnages principaux, offrant l'accès au public à différentes appréciations du drame - victime, tyran, prof, mère - menant à une mise en perspective vertigineuse !

© Théâtre du Centaure.
Pour l'écriture de "Sales gosses", Mihaela Michailov s’est inspirée de faits réels. Une enseignante ligota une élève dans sa salle de classe, les mains derrière le dos, suite à son manque d'attention pour la leçon sur la démocratie qu'elle était en train de donner. Elle exposera ainsi l'enfant saucissonnée en exemple. Les "camarades" de cette petite-fille de onze ans, pendant la récréation, la torturons à leur tour. Elle sera retrouvée sauvagement mutilée… attachée dans les toilettes…

Dans une mise en scène que l'on perçoit nerveuse et précise, millimétrée, visant à l'efficacité, les choix de Fábio Godinho font être immédiatement lisible, mettant en quasi-training sportif la comédienne Claire Cahen et son partenaire musicien chanteur Jorge De Moura qui assure avec énergie (et talent) les multiples interventions instrumentales et/ou vocales. Metteur en scène, mais également performeur, Fábio Godinho joue clairement la carte de l'école "théâtre de la violence", de l'arène/stade où la victime est huée, vilipendée par la foule, cherchant à exprimer la performance telle que demandée sur un ring de boxe. Claire Cahen et Jorge De Moura sont à la hauteur jouant en contre ou en soutien avec le troisième acteur qu'est le décor !

Gil Chauveau
19/07/2021
Spectacle à la Une

● Avignon Off 2021 ● Acquittez-la ! par Pierrette Dupoyet

Alexandra L., femme battue depuis des années par son mari, finit par l'assassiner. Elle est passible de 20 ans de prison… Toutefois, le réquisitoire de l'Avocat Général va surprendre tout le monde…

Pierrette Dupoyet dans un précédent spectacle
Ce récit nous plonge dans la spirale que vivent des milliers de femmes violentées qui, bâillonnées par la peur, se murent dans le silence… Quand le drame éclate au grand jour, les questions pleuvent : "pourquoi n'as-tu pas quitté ton bourreau avant ? Pourquoi n'en as-tu parlé à personne ?". Questions faciles à poser, mais les réponses sont difficiles à trouver…
Et si tout commençait à la première gifle ?

Depuis 37 ans, Pierrette Dupoyet crée tous ses spectacles au Festival d'Avignon, avant d'aller les interpréter dans le monde entier (70 pays à son actif).
"Hallucinante" Nouvel Obs.
"Saisissante !" Télérama.
"Une présence" Le Monde.
"Exceptionnelle !" France-Soir.
"Une défricheuse qui ne sait vivre que dans le risque"

Création de Pierrette Dupoyet.
Auteur, interprète, metteur en scène : Pierrette Dupoyet.
Durée : 1 h 15.

● Avignon Off 2021 ●
Du 7 au 31 Juillet 2021.
Tous les jours à 11 h 50 .
Théâtre Buffon, 18, rue Buffon, Avignon.
Réservations: 04 90 27 36 89.

>> pierrette-dupoyet.com
>> theatre-buffon.fr

Annonce
31/05/2021