La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Cirque & Rue

FAB 2019 We Can Be Heroes… "Panique Olympique" et "Blue Tired Heroes" : deux performances dont vous êtes le héros

Le Festival des Arts de Bordeaux Métropole offre une grande palette de spectacles internationaux - Belgique, Italie, Espagne, Cameroun, Maroc, Australie, Suisse, Burkina Faso, Portugal, Brésil, Allemagne, Royaume-Uni, Grèce - mixés à ceux de compagnies émergentes issues de la Nouvelle-Aquitaine. Autre originalité prisée, celle de faire appel à des volontaires enthousiastes pour créer des performances insolites. Le thème retenu pour sa 4e édition - We can be heroes - s'y prêtait à ravir…



"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
"Panique Olympique/Seconde !" est devenu un OVI (sic) dans le paysage artistique de la Nouvelle-Aquitaine depuis que, pour sa première édition l'an dernier, le Miroir d'Eau de Bordeaux et ses quais de Garonne ont vu déferler des centaines de "danseuses et danseurs" de tout âge à la recherche d'un Paradis perdu (FAB 2018 - Le Paradis est à (re)conquérir). Ces hordes, drivées par Agnès Pelletier, chorégraphe à l'inventivité chevillée au corps, investissent l'espace public pour décupler ensuite leur activisme débordant dans d'autres contrées de la Région (Libourne, Cognac, Niort, Poitiers), "conquises" à cette (ré)création.

Et le phénomène n'est pas prêt de cesser : il va se reproduire, une demi-heure durant, gros chaque année de ses expériences précédentes, pour atteindre son apogée en 2024 lors du rendez-vous mythique des JO de Paris. Ici, c'est le prestigieux Cours de l'Intendance de Bordeaux, bordé de ses commerces de luxe, qui se voit transformé en piste de danse sauvage où des amateurs (étymologie : "qui aiment") de mouvements contemporains se lancent éperdument dans une chorégraphie époustouflante "à la gloire" du consumérisme très mode.

"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
Sur des musiques allant de "bad guy", de la musicienne américaine alternative Billie Eilish, aux accents bouleversants de "Die Winterreise" de Franz Schubert, en passant par la partition musicale très ancrée jazz sixties des "Demoiselles de Rochefort" de Michel Legrand, les impétueux interprètes se lancent à corps perdu dans un parcours endiablé où des sacs en papier kraft contenant de précieux achats (jamais dévoilés, comme peuvent l'être les obscurs objets du désir se dérobant à toute possession…) deviennent leurs accessoires élus.

Le résultat est bluffant jusqu'au tableau final où Agnès Pelletier et Christian Lanes, en éternel tutu rose et portant haut la flamme olympique, remontent en slalomant le Cours de l'Intendance jonché des corps des généreux danseuses et danseurs ayant succombé à leur frénésie délirante d'achats. Magnifique "à tout point de vue", ce show dansé de haute qualité artistique vaut autant par l'implication de ses participants gagnés au plaisir de cette œuvre en devenir, que par la précision de la partition musicale et chorégraphiée, le tout au service d'un sens filigrané : la mise en cause joyeuse du luxe, facteur de fièvre acheteuse.

"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
"Blue Tired Heroes" rassemble une brochette d'une dizaine de super-héros (habitants de Bordeaux Métropole) recrutés sur des critères explicites : à défaut d'avoir vu le jour en 1934 comme Superman, leur modèle emblématique, être né quelques poignées d'années plus tard et en porter allègrement les stigmates… Massimo Furlan, performer, scénographe, chorégraphe et metteur en scène, impressionné par la star des comics, s'amusait enfant à être ce super-héros, "volant" dans sa chambre, serviette nouée autour du cou et pyjama enfilé.

Les rêves de l'enfance ont ceci de touchant - lorsqu'ils se réalisent à l'âge adulte - c'est qu'ils se mâtinent de l'ironie bienveillante du temps qui passe. Ainsi, le Suisse-Italien a-t-il imaginé que ce personnage doué de pouvoirs surnaturels n'avait rien perdu de son attraction, mais que, année après année, il avait pris ("forcément"…) quelques rides, gagné quelques rondeurs, perdu quelques cheveux blanchis sous le harnais. Et s'il ne faisait plus montre des superpouvoirs que l'on lui accordait (soit dit, un peu facilement…), il en avait conquis un autre (indiscutable) : celui d'être humain, simplement humain, complètement humain…

"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
Ceints dans des pyjamas en lycra bleu, seyants à souhait de manière à mettre en valeur les moindres bourrelets et autres adipeuses excroissances, en chaussettes ajustées, slip et capes rouges du meilleur effet, la dizaine d'avatars du super-héros - fatigués certes par le poids des ans, mais l'œil toujours au-dessus de la ligne d'horizon - arpentent en ordre impeccable les principaux quartiers de la ville, ébahie sinon éblouie par tant de sérénité impassible.

Les réactions du public valent - elles aussi - leur pesant d'or… Incarnations bien en chair (!) de fantasmes toujours vivants, ces super-héros décomplexés intriguent, questionnent, amusent… We can be Heroes ! CQFD. Ce sera décidément le mot emblématique du festival.

Le FAB s'est déroulé du 4 au 20 octobre 2019.
>> fab.festivalbordeaux.com

"Panique Olympique/Seconde !"

"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
Conception et chorégraphe : Agnès Pelletier.
Assistant : Christian Lanes.
Avec : 150 (+/-) danseuses et danseurs et/ou non danseuses et non danseurs néo-aquitains venu(e)s de toute part.
Durée : 20 minutes.
Cie Volubilis.

S'est déroulé le dimanche 13 octobre 2019 dans le cadre du FAB sur le Cours de l'Intendance à Bordeaux (33).

Tournée 2020
Samedi 15 février 2020 : Festival Dis, à quoi tu danses ?, Libourne (33).
samedi 21 mars 2020 : Festival Mars Planète Danse, Cognac (16).
samedi 4 avril 2020 : Festival À Corps, Poitiers (86).

"Blue Tired Heroes"

"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
Mise en scène : Massimo Furlan.
Production : Jérôme Pique.
Dramaturgie : Claire de Ribaupierre.
Costumes : Severine Besson.
Avec : une dizaine d'habitants "recrutés" sur Bordeaux Métropole.
Durée : 1 h 30.
Cie Numero23Prod.

A été vu les vendredi 11 et samedi 12 octobre 2019, à l'occasion du FAB, dans les quartiers Mériadeck, Saint-Pierre, Saint-Michel et Bastide.

Prochaine date
25 et 26 avril 2020 : Comédie de Genève, Genève (Suisse).

Yves Kafka
Lundi 4 Novembre 2019

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives | Avignon 2021


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.








Vidéos les plus récentes



À découvrir

•Off 2021• Le Souffleur Dans l'ombre de la création du Cyrano d'Edmond Rostand

Le 28 décembre 1897, au Théâtre de la Porte Saint-Martin, a lieu la première représentation du "Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand avec, dans le rôle-titre, le grand comédien de l'époque : Benoît Constant Coquelin. Depuis, cette pièce est l'une des plus célèbres du répertoire du théâtre français. Cyrano, Roxane sont devenus des personnages de légende, des héros, des joyeux fantômes de l'inconscient collectif. C'est l'apport qu'a eu ce texte dans la symbolique de la bravoure, de la passion, de l'abnégation. Un amour impossible de plus.

© Compagnia dell'Edulis.
Pourtant, il manque un héros à cette liste issue de cette première représentation. Il y manque un fantôme, un tout petit fantôme, mais un fantôme protecteur qui était, lui aussi, au plateau ce 28 décembre 1897. Oublié. C'est un peu normal puisque Edmond Rostand n'a pas écrit un vers pour lui. Et pourtant, lui seul dans toute la distribution avait lu, mis en bouche, voire appris, les répliques de tous les personnages de la pièce et, en particulier, celle de l'Auguste Coquelin. Il s'appelait Ildebrando Biribo'. Il était ce soir-là dans le trou en avant-scène, invisible des spectateurs, le manuscrit devant lui, le trou du souffleur.

Et c'était sa dernière performance. Coquelin, avant le début de la représentation, lui annonce qu'il n'aurait plus besoin de lui pour les suivantes. La représentation se déroule. Ildebrando Biribo' fait son office. La pièce se termine. Les acteurs quittent la scène sous les ovations. C'est un triomphe. Ils sortent de scène. Le public quitte la salle. Et l'on retrouve le souffleur mort dans son trou.

Bruno Fougniès
20/07/2021
Spectacle à la Une

•Off 2021• Sales Gosses Une approche vertigineuse et bouleversante de la maltraitance à l'école

Harcèlement, maltraitance ponctuelle ou récurrente… à l'école, à la maison, au travail, comment le traiter sur scène, comment prendre ou pas position ? Ici d'ailleurs, pas de prise de position, mais une exposition des faits, du déroulé des événements, en une manière de monologue où la comédienne Claire Cahen habite tous les personnages principaux, offrant l'accès au public à différentes appréciations du drame - victime, tyran, prof, mère - menant à une mise en perspective vertigineuse !

© Théâtre du Centaure.
Pour l'écriture de "Sales gosses", Mihaela Michailov s’est inspirée de faits réels. Une enseignante ligota une élève dans sa salle de classe, les mains derrière le dos, suite à son manque d'attention pour la leçon sur la démocratie qu'elle était en train de donner. Elle exposera ainsi l'enfant saucissonnée en exemple. Les "camarades" de cette petite-fille de onze ans, pendant la récréation, la torturons à leur tour. Elle sera retrouvée sauvagement mutilée… attachée dans les toilettes…

Dans une mise en scène que l'on perçoit nerveuse et précise, millimétrée, visant à l'efficacité, les choix de Fábio Godinho font être immédiatement lisible, mettant en quasi-training sportif la comédienne Claire Cahen et son partenaire musicien chanteur Jorge De Moura qui assure avec énergie (et talent) les multiples interventions instrumentales et/ou vocales. Metteur en scène, mais également performeur, Fábio Godinho joue clairement la carte de l'école "théâtre de la violence", de l'arène/stade où la victime est huée, vilipendée par la foule, cherchant à exprimer la performance telle que demandée sur un ring de boxe. Claire Cahen et Jorge De Moura sont à la hauteur jouant en contre ou en soutien avec le troisième acteur qu'est le décor !

Gil Chauveau
19/07/2021
Spectacle à la Une

● Avignon Off 2021 ● Acquittez-la ! par Pierrette Dupoyet

Alexandra L., femme battue depuis des années par son mari, finit par l'assassiner. Elle est passible de 20 ans de prison… Toutefois, le réquisitoire de l'Avocat Général va surprendre tout le monde…

Pierrette Dupoyet dans un précédent spectacle
Ce récit nous plonge dans la spirale que vivent des milliers de femmes violentées qui, bâillonnées par la peur, se murent dans le silence… Quand le drame éclate au grand jour, les questions pleuvent : "pourquoi n'as-tu pas quitté ton bourreau avant ? Pourquoi n'en as-tu parlé à personne ?". Questions faciles à poser, mais les réponses sont difficiles à trouver…
Et si tout commençait à la première gifle ?

Depuis 37 ans, Pierrette Dupoyet crée tous ses spectacles au Festival d'Avignon, avant d'aller les interpréter dans le monde entier (70 pays à son actif).
"Hallucinante" Nouvel Obs.
"Saisissante !" Télérama.
"Une présence" Le Monde.
"Exceptionnelle !" France-Soir.
"Une défricheuse qui ne sait vivre que dans le risque"

Création de Pierrette Dupoyet.
Auteur, interprète, metteur en scène : Pierrette Dupoyet.
Durée : 1 h 15.

● Avignon Off 2021 ●
Du 7 au 31 Juillet 2021.
Tous les jours à 11 h 50 .
Théâtre Buffon, 18, rue Buffon, Avignon.
Réservations: 04 90 27 36 89.

>> pierrette-dupoyet.com
>> theatre-buffon.fr

Annonce
31/05/2021