La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Cirque & Rue

FAB 2019 We Can Be Heroes… "Panique Olympique" et "Blue Tired Heroes" : deux performances dont vous êtes le héros

Le Festival des Arts de Bordeaux Métropole offre une grande palette de spectacles internationaux - Belgique, Italie, Espagne, Cameroun, Maroc, Australie, Suisse, Burkina Faso, Portugal, Brésil, Allemagne, Royaume-Uni, Grèce - mixés à ceux de compagnies émergentes issues de la Nouvelle-Aquitaine. Autre originalité prisée, celle de faire appel à des volontaires enthousiastes pour créer des performances insolites. Le thème retenu pour sa 4e édition - We can be heroes - s'y prêtait à ravir…



"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
"Panique Olympique/Seconde !" est devenu un OVI (sic) dans le paysage artistique de la Nouvelle-Aquitaine depuis que, pour sa première édition l'an dernier, le Miroir d'Eau de Bordeaux et ses quais de Garonne ont vu déferler des centaines de "danseuses et danseurs" de tout âge à la recherche d'un Paradis perdu (FAB 2018 - Le Paradis est à (re)conquérir). Ces hordes, drivées par Agnès Pelletier, chorégraphe à l'inventivité chevillée au corps, investissent l'espace public pour décupler ensuite leur activisme débordant dans d'autres contrées de la Région (Libourne, Cognac, Niort, Poitiers), "conquises" à cette (ré)création.

Et le phénomène n'est pas prêt de cesser : il va se reproduire, une demi-heure durant, gros chaque année de ses expériences précédentes, pour atteindre son apogée en 2024 lors du rendez-vous mythique des JO de Paris. Ici, c'est le prestigieux Cours de l'Intendance de Bordeaux, bordé de ses commerces de luxe, qui se voit transformé en piste de danse sauvage où des amateurs (étymologie : "qui aiment") de mouvements contemporains se lancent éperdument dans une chorégraphie époustouflante "à la gloire" du consumérisme très mode.

"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
Sur des musiques allant de "bad guy", de la musicienne américaine alternative Billie Eilish, aux accents bouleversants de "Die Winterreise" de Franz Schubert, en passant par la partition musicale très ancrée jazz sixties des "Demoiselles de Rochefort" de Michel Legrand, les impétueux interprètes se lancent à corps perdu dans un parcours endiablé où des sacs en papier kraft contenant de précieux achats (jamais dévoilés, comme peuvent l'être les obscurs objets du désir se dérobant à toute possession…) deviennent leurs accessoires élus.

Le résultat est bluffant jusqu'au tableau final où Agnès Pelletier et Christian Lanes, en éternel tutu rose et portant haut la flamme olympique, remontent en slalomant le Cours de l'Intendance jonché des corps des généreux danseuses et danseurs ayant succombé à leur frénésie délirante d'achats. Magnifique "à tout point de vue", ce show dansé de haute qualité artistique vaut autant par l'implication de ses participants gagnés au plaisir de cette œuvre en devenir, que par la précision de la partition musicale et chorégraphiée, le tout au service d'un sens filigrané : la mise en cause joyeuse du luxe, facteur de fièvre acheteuse.

"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
"Blue Tired Heroes" rassemble une brochette d'une dizaine de super-héros (habitants de Bordeaux Métropole) recrutés sur des critères explicites : à défaut d'avoir vu le jour en 1934 comme Superman, leur modèle emblématique, être né quelques poignées d'années plus tard et en porter allègrement les stigmates… Massimo Furlan, performer, scénographe, chorégraphe et metteur en scène, impressionné par la star des comics, s'amusait enfant à être ce super-héros, "volant" dans sa chambre, serviette nouée autour du cou et pyjama enfilé.

Les rêves de l'enfance ont ceci de touchant - lorsqu'ils se réalisent à l'âge adulte - c'est qu'ils se mâtinent de l'ironie bienveillante du temps qui passe. Ainsi, le Suisse-Italien a-t-il imaginé que ce personnage doué de pouvoirs surnaturels n'avait rien perdu de son attraction, mais que, année après année, il avait pris ("forcément"…) quelques rides, gagné quelques rondeurs, perdu quelques cheveux blanchis sous le harnais. Et s'il ne faisait plus montre des superpouvoirs que l'on lui accordait (soit dit, un peu facilement…), il en avait conquis un autre (indiscutable) : celui d'être humain, simplement humain, complètement humain…

"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
Ceints dans des pyjamas en lycra bleu, seyants à souhait de manière à mettre en valeur les moindres bourrelets et autres adipeuses excroissances, en chaussettes ajustées, slip et capes rouges du meilleur effet, la dizaine d'avatars du super-héros - fatigués certes par le poids des ans, mais l'œil toujours au-dessus de la ligne d'horizon - arpentent en ordre impeccable les principaux quartiers de la ville, ébahie sinon éblouie par tant de sérénité impassible.

Les réactions du public valent - elles aussi - leur pesant d'or… Incarnations bien en chair (!) de fantasmes toujours vivants, ces super-héros décomplexés intriguent, questionnent, amusent… We can be Heroes ! CQFD. Ce sera décidément le mot emblématique du festival.

Le FAB s'est déroulé du 4 au 20 octobre 2019.
>> fab.festivalbordeaux.com

"Panique Olympique/Seconde !"

"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
"Panique Olympique/Seconde !" © Pierre Planchenault.
Conception et chorégraphe : Agnès Pelletier.
Assistant : Christian Lanes.
Avec : 150 (+/-) danseuses et danseurs et/ou non danseuses et non danseurs néo-aquitains venu(e)s de toute part.
Durée : 20 minutes.
Cie Volubilis.

S'est déroulé le dimanche 13 octobre 2019 dans le cadre du FAB sur le Cours de l'Intendance à Bordeaux (33).

Tournée 2020
Samedi 15 février 2020 : Festival Dis, à quoi tu danses ?, Libourne (33).
samedi 21 mars 2020 : Festival Mars Planète Danse, Cognac (16).
samedi 4 avril 2020 : Festival À Corps, Poitiers (86).

"Blue Tired Heroes"

"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
"Blue Tired Heroes" © Pierre Planchenault.
Mise en scène : Massimo Furlan.
Production : Jérôme Pique.
Dramaturgie : Claire de Ribaupierre.
Costumes : Severine Besson.
Avec : une dizaine d'habitants "recrutés" sur Bordeaux Métropole.
Durée : 1 h 30.
Cie Numero23Prod.

A été vu les vendredi 11 et samedi 12 octobre 2019, à l'occasion du FAB, dans les quartiers Mériadeck, Saint-Pierre, Saint-Michel et Bastide.

Prochaine date
25 et 26 avril 2020 : Comédie de Genève, Genève (Suisse).

Yves Kafka
Lundi 4 Novembre 2019

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

Nice Classic Live - Académie internationale d'Été de Nice

Du 30 juillet au 15 août 2020, la troisième édition du Nice Classic Live consacrée aux répertoires classique et jazz sous la direction artistique de Marie-Josèphe Jude se tiendra dans le Jardin des Arènes de Cimiez.

Nice Classic Live - Académie internationale d'Été de Nice
Le concert d'ouverture du 30 juillet "Métamorphoses", en écho à l'exposition au musée Matisse, propose un concert de pianos avec les "Métamorphosis" de Philippe Glass, puis la transcription pour deux pianos et huit mains des neuf symphonies de Beethoven. On y applaudira Claire Désert, Valentina Igoshina, Marie-Josèphe Jude, Michel Béroff, Florent Boffard. À 21 h 30 un concert de jazz sera donné par Pierre Bertrand et la Caja Negra Sextet.

Le jour suivant, Beethoven sera encore à l'honneur avec Olivier Charlier et Marc Coppey ainsi que les pianos de Michel Béroff et Emmanuel Strosser et, à 21 h 30, Jean-Philippe Collard et Patrick Pouvre d'Arvor offriront un concert lecture "L'âme de Chopin". Beaucoup d'autres compositeurs encore, jusqu'au 15 août. Citons Poulenc Tchaikovsky, Barber, Stravinsky, Éric Satie Mozart, Purcell, Ravel, Gershwin et beaucoup d'autres pour le plaisir de réentendre de la musique vivante en live avec les meilleurs artistes du moment.

Christine Ducq
18/07/2020
Spectacle à la Une

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival "Parade(s)" à Nanterre

Le festival "Parade(s)", qui devait avoir lieu la première semaine de juin, a dû être annulé suite à la crise sanitaire… Mais la ville, l'équipe du festival "Parade(s)" et Les Noctambules - école de cirque et lieu de fabrique des Arènes de Nanterre - ont décidé de programmer en juillet et en août des propositions circassiennes dans les quartiers.

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival
Ainsi, durant tout l’été, 10 échappées seront accueillies dans le cadre des Terrasses d'été imaginées par la ville de Nanterre dans chaque quartier. Une programmation des arts du cirque et de la rue qui mêle spectacles de danse, numéros de cirque (tissu, trapèze, mât chinois, etc.), impromptus spectaculaires et poétiques, ateliers de jonglage et de sérigraphie… mais aussi espace détente avec transats, jeux d'eau et animations.

Les artistes invités, (en alternance) :
Léonardo Montresor, Christopher Lopresti et Lou Carnicelli, Thomas Trichet, Hervé Dez Martinez et Boris Lafitte (Cie FFF), Iorhanne Da Cunha et Anahi de las Cuevas (Cie l'un Passe), Rocco Le Flem (Cie Iziago), Déborah Mantione (Cie Trat), Laura Terrancle (Cie Femme Canon), Yumi Rigout (Cie Furinkaï), Antoine Helou, Ilaria De Novellis, Atelier de la Banane…
Coordination artistique : Satchie Noro.

Gratuit et ouvert à tous.
De 15 h à 19 h, en continu.

Gil Chauveau
06/07/2020
Sortie à la Une

"Nos films" Faire vibrer le cinéma, même absent, au cœur de nos rêves

Cendre Chassanne, femme de théâtre amoureuse de cinéma, rend hommage au 7e art. À sa manière. En mettant en scène "Nos films" sur un plateau de théâtre quasi vide. Le spectateur est face à un acteur seul sur le plateau éclairé chichement. Un micro et, au lointain, quelques légendes filmiques peu visibles.

Il n'y a pas de ces images animées en contrepoint du jeu. De celles qui fascinent et dispersent l'attention. Ce qui est rare de nos jours… L'acteur se trouve dans la situation commune du spectateur qui, à la sortie de la séance de cinéma, conserve la vivacité de son émotion, son plaisir. Comme un trop-plein de sensations à transmettre.

Sur scène, l'acteur se trouve au point focal, au point neutre, face au public, mis en position de raconter. Sommé en quelque sorte de raconter. La représentation proposée par Cendre Chassanne est celle de la prise de parole. Après coup, après la représentation. Comme si celle-ci devait être réitérée pour mieux exister. Des fragments, des bribes, comme extraites de la projection.

Le projet de Cendre Chassanne prévoit neuf films portés par neuf comédiens en trois trilogies successives qui seront achevées en 2020. La première porte sur la "nouvelle vague" - François Truffaut, Jacques Doillon, Agnès Varda. Trois monologues distincts. Trois témoignages. Trois comédiens différents. Trois pépites théâtrales.

Jean Grapin
21/07/2020