La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Festivals

Du 4/06 au 25/06/2011, Festival L'Humour en Capitales, Paris

Paris fait sa comédie et écrit l'humour en capitales. Nouveau nom pour le festival parisien qui prend par la même occasion le pluriel et un objectif de déploiement international. Mais la recette qui a fait le succès de cette manifestation depuis quatre ans n'a pas changé. Carte blanche a des artistes de renom et découvertes des talents de demain sont toujours au menu.



Du 4/06 au 25/06/2011, Festival L'Humour en Capitales, Paris
Fort de quatre années de succès, le festival Paris fait sa comédie s’offre un relooking complet : nouvelle signature, nouvelles dates, nouveau logo, nouveau format. Mais l’essentiel est conservé : l’humour, la création et la découverte. En 2011, "Paris fait sa comédie" devient le Festival "L’Humour en Capitales" et présente une nouvelle édition riche en nouveautés.

De l’Olympia au Grand Rex en passant par le Théâtre Déjazet et le Comedy Club, le festival reste fidèle à ses habitudes en ouvrant sa programmation à toutes les familles du rire et en proposant des spectacles spécialement écrits pour l’occasion, ce qui est en fait notamment son originalité. Cette année encore, l’Humour en Capitales donnera Carte Blanche à de grands noms du rire qui s’entoureront de leurs coups de cœur et de leurs complices de toujours pour proposer des shows exclusifs et inédits.

Christophe Robin, Directeur Général de L’Humour en Capitales souligne : "Nous sommes très heureux de tous ces changements, en adéquation avec l’évolution du festival. Jusqu’à la création de Paris fait sa comédie, la capitale n’avait pas de grand rendez-vous du rire. Nous avons souhaité combler ce manque de la plus belle façon : en proposant des tremplins aux nouveaux talents de l’humour et des spectacles inédits autour des plus grands humoristes du moment. Cette année, nous sommes très fiers de conserver le même concept de festival et de l’étendre sur un mois.".

Carte Blanche à Jamel, 4 et 5 juin à 20 h 30, au Grand Rex

Du 4/06 au 25/06/2011, Festival L'Humour en Capitales, Paris
Attention, événement ! Jamel, actuellement en tournée avec son one man show, marquera
exceptionnellement une pause pour créer un spectacle inédit dans le cadre des Cartes Blanches de L’Humour en Capitales. Le festival laisse donc les clefs du Grand Rex à Jamel pour un show exceptionnel.
Metteur en scène, maître de cérémonie, interprète, auteur, directeur artistique, Jamel a Carte Blanche pour jouer tous les rôles de ce spectacle 100 % inédit. Pour l’occasion, il sera accompagné de guests incroyables, coups de cœur et complices de toujours pour un show qui s’annonce explosif.
Avec : Jamel, Omar et Fred, Stromae, Redouanne Harjane, Malik Bentalha, Jean François Cayrey, Elie Semoun, Kev Adams, Stephane Bak, Martin Matte, etc.

Gala Humour du Monde, 6 Juin à 20 h 30, au Théâtre Déjazet

Pour sa 5e édition, le festival invite une nouvelle fois ses amis du festival "Grand Rire" de Québec pour le gala Humour du Monde. Une déferlante d’artistes talentueux venus tout droit du Canada ont répondu présents pour un show exclusif exceptionnellement présenté par Cauet. Sylvain Parent Bedard, président du festival Grand Rire de Québec se réjouit de cette collaboration : "Nous sommes très fiers des relations solides que nous avons bâties avec Paris depuis maintenant 4 ans. Encore une fois cette année, ce sera vraiment la crème des humoristes québécois que les Français auront la chance de voir lors de la soirée Humour du monde."
Stand-Up, sketchs, chansons, les artistes venus du Nord démontreront une fois de plus au public parisien que l’humour se rit des frontières.
Avec : Cauet, Martin Matte, Mario Jean, Marc Boilard, Daniel Lemire, Chick’n’swell, Dominic Paquet, Cathy Gauthier et Luc Senay, etc.

Les Nouveaux Talents du Rire, 8 Juin à 20 h 30, au Théâtre Déjazet

Du 4/06 au 25/06/2011, Festival L'Humour en Capitales, Paris
Kev Adams, Gaspard Proust, Ben, Tony Saint-Laurent ont tous un point commun : ils ont été découverts lors des castings "Nouveaux talents" du festival L’Humour en Capitales. Comme chaque année, celui-ci présente une sélection de 8 nouveaux talents de l’humour, tous exceptionnellement talentueux et prêts à conquérir un public curieux aux côtés d’un parrain d’exception en la personne de Laurent Ruquier !
Voilà une occasion de venir applaudir la relève du rire, sur la scène du Théâtre Déjazet, prête à vous éblouir et surtout, vous faire rire !
Avec : Laurent Ruquier, Alexandre Barbe, James Chadier, Farid Chamekh, Waly Dia, Cyril Etesse, Kyan Khojandi, Sebastian Marx et Julie Villers.

Le plus de cette opération ? Découvrir gratuitement les showcases des candidats dans la toute nouvelle salle du Pranzo Gymnase.
Au programme : mercredi 15 juin à 20 h : Cyril Etesse ; jeudi 16 juin à 19 h : Julie Villers ; jeudi 16 juin à 20 h : Waly Dia ; samedi 18 juin à 20 h : Alexandre Barbe ; mercredi 22 juin à 19 h : James Chadier ; mercredi 22 juin à 20 h : Farid Chamekh.

Messmer, jeudi 9 juin à 20 h et 21 h 45, au Comedy Club

"Pour sa 5e édition, le Festival invite sur scène Messmer, le fascinateur qui hypnotise et magnétise depuis plus de 20 ans le public Outre-Atlantique."
Pour ses premiers pas sur la scène française, Messmer invite le public dans son univers burlesque où le transfert d’énergie, le magnétisme et la suggestion sont au rendez-vous. Depuis toujours, l’homme se questionne sur le réel pouvoir de son subconscient. Mais contrairement à tous, Messmer le maîtrise et nous offre ainsi une heure de spectacle dont le public est le héro. Souvent drôle, parfois touchant, le pouvoir qu’exerce Messmer sur son auditoire est mystérieux et fascinant.
Une performance alliant enchantement et émotions fortes, mystère et fous rires... comme seul Messmer en détient le secret !
Entrée libre (dans la limite des places disponibles), réservation indispensable par mail à info@lecomedyclub.fr

Carte Blanche à Anne Roumanoff, 23, 24 et 25 juin à 20 h 30, à l’Olympia

Du 4/06 au 25/06/2011, Festival L'Humour en Capitales, Paris
Depuis 5 ans, Anne Roumanoff est une fidèle du festival pour lequel elle a fait une création exclusive à chacune des éditions.
Cette année encore, l’humoriste préférée des français endosse son costume de sociologue tendre et gouailleuse et mobilise sa troupe d’un soir pour un show étonnant et débordant d’énergie.
De chansons d’humour en parodies inoubliables, de vaudeville en duos improbables, de mots d’esprit en chorégraphies survitaminées, Anne et ses complices rivaliseront de talent et d’espièglerie pour un spectacle qui s’annonce ébouriffant !
Avec : Anne Roumanoff, Elie Semoun, Arthur (uniquement les 24 et 25), Pascal Legitimus (uniquement les 24 et 25 ), Jean Marie Bigard, Michèle Bernier, Véronic Dicaire (uniquement les 23 et 25), Kev Adams, Foudil Kaïbou, Jérome Commandeur, Dany Mauro, Arnaud Ducret, Michel Vivacqua, Claudia Tagbo, les DDM, etc.

Les coups de cœur du festival à découvrir au Comedy Club

Du 4/06 au 25/06/2011, Festival L'Humour en Capitales, Paris
Les lauréats 2010 des Nouveaux Talents du Rire, Chris et Tony Saint Laurent, et les Coups de Cœur 2011 de l’équipe du festival présenteront leur show en intégralité au Comedy Club.

Jeudi 16 juin à 20 h. Tony Saint-Laurent.
Tony Saint Laurent c’est un sens du décalage et de l’auto-dérision, mais avant tout : un sex-symbol... enfin... c’est sa mère qui le dit ! Prenez un mixeur, mettez : son ex Virginie, les fautes de grammaire de Pascal le grand frère, son épicier de quartier "chez Ali", les filles qui dansent devant des miroirs en boîte de nuit, son appart au 6e étage sans ascenseur et sans escalier, les nains et naines d’Île-de-France, ses demandes d’amies Facebook rejetées... Mélangez le tout et vous obtiendrez un Show !

Vendredi 17 Juin à 20 h, Chris, "Le monde de Chris(e)".
Le premier Stand Up assis donc c’est un Sit Down. Après le Monde du Silence, la Guerre des Mondes, le Monde selon Garp et le Meilleur des Mondes, voici Le Monde de Chris(e). Ça n’a rien à voir, à part le fait qu’il y ait le mot monde dedans. Le Monde de Chris(e), c’est un monde exaspérant et bancal, violent et tendre, c’est vieux comme le monde de maintenant. Chris est méchant et aigri... C’est normal, il est petit et c’est un raté !

Samedi 18 et dimanche 19 juin à 20 h, Sebastian Marx, "Un New Yorkais à Paris".
Du stand-up en français à l’américaine ! Un New Yorkais... son rêve : devenir Français ! Sa mission : surmonter les clichés injustifiés (et justifiés), maîtriser l’art du "voilà quoi", esquiver la bureaucratie française et apprendre à apprécier le foie gras...
Bienvenue sur le chemin semé d’embûches de la "Francisation" ! Influencé par Woody Allen, Jerry Seinfeld et Mel Brooks, Sebastian partage son humour : varié comme le paysage américain, improbable comme un film d’Hollywood, candide comme une pom-pom girl.

Programme complet et infos complémentaires :
humourencapitales.com
Tél. : 01 46 10 10 00.

Gil Chauveau
Dimanche 5 Juin 2011

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.









À découvrir

"La petite fille de monsieur Linh" Tenter de donner une raison à la vie… à l'exil

Après déjà plusieurs années d'exploitation et de succès, Sylvie Dorliat reprend le très touchant conte de Philippe Claudel, "La petite fille de monsieur Linh", qu'elle a adapté pour la scène et qu'elle interprète. Une bonne occasion de découvrir ou de revoir ce spectacle lumineux et délicat parlant avec humanité tant de l'exil, de la mort, de la folie que de l'amitié et de l'espoir d'une nouvelle vie.

De la guerre, de la fuite, de l'exil peut naître la folie. Lorsque l'on a vu sa famille, tous ceux que l'on aime se faire tuer, quand on a tout perdu, perdre la raison peut devenir un refuge, un acte de survie, une tentative désespérée de renaissance en s'inventant une nouvelle histoire…

Guerre, mort, fuite inéluctable pour un espoir de survie, triviale association caractérisant chaque jour toujours plus notre monde… Bateau, exil, nouvelle contrée inconnue, centre d'hébergement, accueil pour vieil homme et petite fille. Pays nouveau, pays sans odeur, sans les odeurs colorées et épicées de son Asie natale, peut-être le Vietnam ou le Cambodge.

Tout commença un matin où son fils, sa belle-fille et sa petite fille s'étaient rendus dans les rizières. Cette année-là, la guerre faisait rage. Ils sont tués durant leur travail. Tao Linh récupère sa petite fille, Sang diû (Matin doux) 10 mois - elle a les yeux de son père (son fils), dit-il - et entreprend une épuisante traversée, à l'horizon une terre occidentale. Apprivoiser ce nouveau pays, ces gens inconnus, cette promiscuité dans ce centre d'accueil pour émigrés. Puis, au bout d'un moment, se résoudre, se décider à sortir pour découvrir cette ville qui l'accueille.

Dans un parc, assis sur un banc, et l'arrivée de monsieur Bark. Premier contact, et les prémices d'une nouvelle amitié. Ils parlent de leur femme (mortes). Parle de la guerre, celle à laquelle a participé Bark dans le pays de Linh. Bark l'invite au restaurant, lui offre un cadeau, une robe pour la petite. Tao Linh va être déplacé mais dans la même ville. Se retrouve dans une chambre… Enfermement…

Gil Chauveau
09/09/2020
Spectacle à la Une

"Les Dodos" Virtuoses aux agrès comme aux guitares… pour des envolées poétiques et musicales, sensibles et rebelles !

Quel point commun peut-il y avoir entre un dodo, gros oiseau incapable de voler - et plutôt maladroit - et un acrobate ? L'inconscience naïve pour le premier, qui le conduisit à sa disparition, l'inconscience maîtrisée - avec une peur raisonnée pour la sécurité - qui le mène vers le spectaculaire et la performance virtuose pour le second... C'est en résumé l'étonnante création de la compagnie Le P'tit Cirk qui s'articule autour de la musique et de l'envol avec la guitare comme partenaire privilégié, instrument musical ou agrès des plus surprenants !

Fondé en mars 2004 sur les projets de Danielle Le Pierrès (Archaos, Turbulence, Cie Goudard, Rmi-Rayazone, Cirque Plume, etc.) et de Christophe Lelarge (Cirque du Soleil, Turbulence, Cie Goudard, Rmi-Rayazone, etc.)*, le P'tit Cirk est basé dès sa création à Lannion en Bretagne. Cette implantation correspond à une démarche artistique volontaire de long terme afin d'être acteur de la vie culturelle du Trégor, de partager et de transmettre leur passion, et d'aller à la rencontre d'un public qui n'a pas forcément l'occasion ou la demande de découvrir cette forme d'approche de travail envers le cirque. Le spectacle "Les Dodos" est la sixième proposition de la compagnie.

Cette dernière création (en tournée depuis trois ans) confirme, si besoin était, leur statut de compagnie majeure dans le paysage du cirque de création à l'échelle européenne… et leur ouverture permanente à différentes pistes… de cirque. Chez les membres du P'tit Cirk, le sens du collectif, le côté pur, brut et extra-ordinaire de l'exploit sont aussi importants et incontournables que le jeu d'acteur, la mise en piste, la lumière et la scénographie. La performance est là mais n'occulte en rien la trame poétique présente à chaque instant.

Gil Chauveau
17/09/2020
Sortie à la Une

"Cabaret Louise" Cabaret foutraque et jouissif pour s'indigner encore et toujours !

Grandes ignorées de nos scolarités boutonneuses, la Commune et l'une de ses figures majeures, Louise Michel, sont tirées du passé et ici convoquées à une célébration festive et effrontée, bâtie sur des fondations soixante-huitardes bienfaisantes, où se réunissent de manière intempestive, ou pas, Rimbaud, Hugo, Léo et Théophile Ferré, Louise Attaque, Johnny Hallyday, Jules Ferry et Adolphe Thiers, etc., prenant vie grâce aux joyeux jeux virtuoses de Charlotte Zotto et Régis Vlachos.

En une forme de cabaret drolatique, foutraque, jouissif et impertinent, est rendu hommage à la révolte, à l'espérance d'une toujours future révolution, au souvenir de celles qui ont eu lieu - sans malheureusement toujours beaucoup d'efficience -, à celles et ceux - communards ou soixante-huitards - qui les imaginèrent sur le terreau de folles utopies. Régis Vlachos nous offre à nouveau un insolent et hilarant éloge d'une nouvelle rébellion à inventer, nous incitant, dans le respect de nos libertés individuelles, à nous indigner encore et toujours.

Cet hommage audacieux et - forcément - libertaire est associé subtilement, dans un intelligent second plan et en un judicieux contrepoint, à nos désespérantes actualités. Et, tour de force réussi, est généré, en complément inattendu et croustillant, une approche de mise en abyme conjugale du couple tentant de représenter le spectacle tout en l'interrompant de tempétueuses disputes, de tentatives de réconciliation… ou de négociation de définitive séparation... Instillant ainsi dans tous les tiroirs narratifs, une revendication féminine et féministe émanant historiquement de Louise Michel et, dans une contemporanéité militante, celle de la femme d'aujourd'hui que sont les comédiennes Charlotte Zotto et Johanna Garnier.

Gil Chauveau
31/08/2020