La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Festivals

14/06 au 18/06/2011, Chahuts, Festival des arts de la parole, Bordeaux, Gironde

Entre tchatche et conte, slam, lecture, théâtre, poésie et chanson, le festival Chahuts mélange depuis vingt ans les genres et les gens. Chahuts, c’est une semaine autour des arts de la parole : des artistes qui portent leur propre parole, qui en ont la responsabilité. Avec plus de 30 propositions artistiques sur 20 lieux partenaires, Chahuts proposera 40 représentations et 20 moments insolites, le tout orchestré par une équipe de 80 bénévoles. Et pour 2011, date anniversaire, quelques surprises compléteront la programmation pour le plus grand plaisir des festivaliers qui répondent chaque année présent et qui ont forgé la réussite de cette manifestation.



14/06 au 18/06/2011, Chahuts, Festival des arts de la parole, Bordeaux, Gironde
La particularité de Chahuts est de sortir des sentiers battus, évitant le catalogue "programmation type dupliquée à l'infini", en choisissant des spectacles inventifs, inscrits dans une ligne artistique cohérente et ayant une véritable résonance. Ici, il s'agit de défendre un point de vue : le fait que les spectateurs se fassent eux-mêmes une opinion sur les propositions initiées par l'équipe artistique. Comme le souligne Caroline Melon, directrice artistique : "(Ce sont) des projets généralement sans décors, qui provoquent des images mentales en permettant à chaque spectateur de se créer son propre univers grâce à son histoire, ses expériences. (...) L’utopie de Chahuts, c’est l’ensemble, la responsabilité individuelle, la légitimité de chacun et de tous, la prise de parole assumée, l’écoute curieuse, ouverte et bienveillante. Depuis ses débuts, Chahuts défend l’idée d’une co-construction, démarche participative où les habitants et les artistes prennent part et s’emparent du processus créatif. C’est avant tout un état d’esprit, espiègle et décalé. Les artistes sont présents sur toute la durée du festival. Ils sont logés chez l’habitant et flairent l’air de Bordeaux et du quartier. Chahuts, c’est aussi un travail à l’année avec les habitants du quartier, impliqués dans des projets qui voient le jour pendant le festival. Une aventure collective qui appartient aux uns et aux autres, chacun dans sa singularité, au sein du collectif."

L'autre particularité du festival, qui est implanté dans le quartier Saint-Michel, en plein cœur du Bordeaux patrimonial, est de pratiquer le "nomadisme transversal", en évitant la concentration culturelle, créant des partenariats avec l'ensemble des acteurs de l’agglomération bordelaise et se concrétisant par une programmation dans une vingtaine de lieux différents, imaginant un maillage explicite d'un environnement urbain en plein expansion.
Cette année encore, le programme est axé sur la plus grande pluridisciplinarité possible, jouant l'équilibre entre valeurs sûres et découvertes : Laurent Petit interpellera les agora-sceptiques avec l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine, Joris Lacoste (ancien des Laboratoires d’Aubervilliers) présentera une nouvelle entrée de l’Encyclopédie de la parole, Jérôme Rouger proposera une étape de travail de son projet "Inoffensif sur la valeur de la parole politique".
De plus, pour les 20 ans de Chahuts, auront lieu les "Causeries" lors d’une journée professionnelle qui questionnera les nouveaux usages du récit dans la création contemporaine.

Samedi 11 juin
9 h : "Sophro Épluchage", Place Saint-Michel.
16 h 30 : Vernissage exposition De Mèche, Galerie Mollat.

Mardi 14 juin
9 h : "Assises Silencieuses", Anne Roy, 7e Étage et demi.
14 h & 17 h : "Opération Bouillon CUB", ANPU, Bordeaux.
17 h : "Caravanes des rendez-vous de Terres-Neuves", Place Saint-Michel.
19 h : Inauguration, Place Saint-Michel.
20 h 30 : Ronan Tablantec, Sébastien Barrier, Place Saint-Michel.
22 h : The battle of the war, l’Oiseau Bleu, Place Saint-Michel.

Mercredi 15 juin
9 h : "Assises Silencieuses", Anne Roy, 7e Etage et demi.
10 h : Petit-déjeuner littéraire, Ludothèque Bordeaux Bastide.
14 h : Spécialité Chahuts, L’Oiseau Bleu, Place Saint-Michel.
14 h : "Je de société", 7e Étage et demi.
15 h : "Faim de loup", Pierre Deschamps, Centre d’Animation du Grand Parc.
18 h 30 : "Opération Bouillon CUB", ANPU, Saint-Médard-en-Jalles.
19 h : Apéro Concert, Balafre, 7e Étage et demi.
19 h : "Encyclopédie de la parole", TNT -Manufacture de chaussures.
21 h : "Opération Bouillon CUB", ANPU, Blanquefort.
21 h : "Blindtest", Jobi et Joba, 7e Étage et demi.
21 h 15 : "Flashmeute", Place Saint-Michel.
22 h : "Rouge Chaperon", Compagnie Mouka, Imprimerie Boucherie.
23 h 30 : "Garou Rouge", Halof et Coline, Imprimerie Boucherie.

14/06 au 18/06/2011, Chahuts, Festival des arts de la parole, Bordeaux, Gironde
Jeudi 16 juin
9 h 30 > 17 h 30 : Les Causeries de Chahuts, Musée d’Aquitaine & DRAC.
10 h : Petit Déjeuner littéraire, Centre d’Animation Benauge.
14 h : "Je de société", 7e Étage et demi.
16 h & 18 h : "Opération Bouillon CUB", ANPU, Bègles.
18 h : Conférence, Jean-Pierre Garnier, 7e Étage et demi.
19 h : "Ouverture 14", Encyclopédie de la parole, CAPC Musée d’art contemporain.
19 h 30 : La Soirée des Ambassadeurs de Chahuts, 7e Étage et demi.
20 h 30 : "Marlon", Aude Lachaise, Pessac.
21 h : Collectif de Mèche, rue Andronne.
23 h : "Au bord de la mare", La Grosse Situation, Théâtre l’Œil-La Lucarne.
23 h : "Faust you boy", Nicolas Soullard, L’Abrenat.
Les Faces B de Chahuts
21 h 30 : Sapritch, 7e Étage et demi.
22 h 30 : Monsieur Crane, 7e Étage et demi.
23 h 30 : Père Dodudaboum, 7e Étage et demi.
00 h 30 : DJ Set Monsieur Crane et Père Dodubadoum, 7e Étage et demi.

Vendredi 17 juin
9 h : "Assises Silencieuses", Anne Roy, 7e Étage et demi.
10 h : Petit-déjeuner littéraire, 7e Étage et demi.
14 h : "Je de société", 7e Étage et demi.
14 h >19 h : Spécialité Chahuts, Sébastien Barrier, N’a qu’1 Œil.
17 h 30 : "Les Cantonniers", Compagnie Bougrelas, Place Saint-Michel.
18 h 30 : Spécialité Chahuts, Aude Lachaise, Chez l’habitant.
19 h: "Encyclopédie de la parole", TNT -Manufacture de chaussures.
19 h 30 : Apéro Concert, Monsieur Lune, 7e Étage et demi.
19 h 30 : "Inoffensif-Expérience 12", Jérôme Rouger, OARA Molière Scène d’Aquitaine.
21 h : Collectif de Mèche, rue Andronne.
21 h 30 : "Argus du Cannibalisme & Hack’Art", Théâtre l’Œil-La Lucarne.
22 h 30 : "Rouge Chaperon", Compagnie Mouka, Imprimerie Boucherie.
23 h : "Au bord de la mare", La Grosse Situation, Théâtre l’Œil-La Lucarne.
0 h : "Garou rouge", Halof et Coline, Imprimerie Boucherie.
0 h : "Faust you boy", Nicolas Soullard, L’Abrenat.
Les Faces B de Chahuts
22 h : Enterré sous X, 7e Étage et demi.
23 h 30 : 0800, 7e Étage et demi.
0 h 30 : DJ Milesker, 7e Étage et demi.

Samedi 18 juin
9 h : Sophro-Épluchage, Place Saint-Michel.
9 h : Assises Silencieuses, Anne Roy, 7e Étage et demi.
10 h : Petit-déjeuner littéraire, Centre d’Animation Saint-Pierre.
10 h & 11 h 30 : "Theù", Art-Hache-Scène, Bibliothèque Saint-Michel/Capucins.
11 h & 12 h : "Faust you boy", Nicolas Soullard, Chez l’habitant.
14 h >19 h : Spécialité Chahuts, Sébastien Barrier, N’a qu’1 Œil.
15 h : Thé Dansant, 7e Étage et demi.
15 h 30 : Gaston et Lucie, Monsieur Lune et Sébastien Rost, Floirac.
17 h : Battle danse hip-hop, Place Saint-Michel.
20 h 15 : Chorale Encyclopédie, Place Saint-Michel.
20 h 30 : Bal Domingo Bohio, Place Saint-Michel.
22 h : Beasty, Place Saint-Michel.
22 h 30 : DJ Francis Allez Les Filles, Place Saint-Michel.
23 h : "Horipeaux", Compagnie Mouka, Place Saint-Michel & Imprimerie Boucherie.

20e Festival des arts de la parole Chahuts
Du 14 au 18 juin 2011.
Association des arts de la parole, Bordeaux (33).
25 rue Permentade
05 56 91 32 08/05 56 92 22 27.
contact@chahuts.net
www.chahuts.net

Gil Chauveau
Vendredi 20 Mai 2011

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives





Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.






    Aucun événement à cette date.



À découvrir

"Sabordage" Comme une synthèse de la modernité… une implosion écologique à venir, avenir sombre de notre monde…

Elle fut riche et belle, plaisante et paradisiaque, pays de cocagne… puis devint consommatrice et opulente, industrieuse, minière et calamité écologique, pour finir mendiante et désespérée, à l'avenir destructif d'une future terre qui coule à pic… C'est la "belle" histoire de l'île de Nauru*, miroir de notre prochain anéantissement - au délicat (!) mais définitif intitulé "6e extinction de masse" -, qui nous est contée par le talentueux Collectif Mensuel.

Narration aux allures de débats, de commentaires, d'échanges réalistes… Scénographie en une forme d'actions documentaires, visible au lointain par report vidéo "en direct", en rappel de notre monde de l'image, expression ironique de nos chaînes d'infos en continu pour une structure créative d'un théâtre pédagogique, d'un reportage théâtralisé… Car ici tout est vrai, le drame, les horreurs économiques, le dézingage des ressources et de l'environnement… le sabordage de l'île a vraiment eu lieu, sans parler des perspectives radieuses d'une fin en version sous-marine !

Le récit - dans un préambule exposant un éden de rêve aux allures de paradis touristique, sis à quelques encablures de la Papouasie-Nouvelle-Guinée (près de 2 700 km quand même !) - se construit sur un montage cinématographique et télévisuel où le collectif puise dans les séries et films des années soixantes-dix quatre-vingt, tous célèbres et ancrées dans nos imaginaires collectifs…

Gil Chauveau
11/10/2019
Spectacle à la Une

FAB 2019 "Concours européen de la chanson philosophique" La philosophie mise en musique dans un dispositif à faire kiffer "l'euro-vision"

Massimo Furlan, performer suisse mâtiné d'Italien, était dans ses jeunes années fan de l'Eurovision, de ses paillettes éblouissantes et de ses bluettes sentimentales réunissant joyeusement sa famille autour du petit écran. Près d'un demi-siècle plus tard, c'est la grande avant-scène du Carré qui le projette sous les sunlights en splendide ordonnateur - flanqué d'une superbe créature en robe lamé - de deux soirées "enchantées" dédiées à une vision de notre Monde. Comme quoi divertissement populaire et réflexion de pointe peuvent rimer ensemble…

FAB 2019
Reconstituant somptueusement le décorum kitsch du concours de l'Eurovision ayant à jamais impressionné ses premières émotions artistiques, le performer semble jubiler en détournant "sérieusement" le répertoire d'origine pour proposer un récital de onze chansons dont l'écriture a été confiée par ses soins à des philosophes, sociologues et autres chercheurs sachant penser le monde. L'interprétation de ces textes métaphoriques revient à des artistes costumés de manière délirante, projetés en direct par un vidéaste décuplant leur truculente présence scénique sur les notes d'un orchestre en live.

Quant au Jury réuni sur une singulière estrade roulante dénotant avec sa "notabilité", il est composé d'éminents professeurs d'université et sommités intellectuelles se prêtant avec grâce et bonheur au jeu de leur interprétation avant d'attribuer leur note. Le public - le genre l'impose - est sollicité en permanence afin de faire entendre également "sa voix" captée par un "votaton" chargé d'enregistrer le volume d'applaudissements attribué à chaque candidat.

Yves Kafka
15/10/2019
Sortie à la Une

"Fake"… Un "Peer Gynt" pour explorer le monde de l'info et de l'intox

"Fake - Tout est faux, tout est fou", Gare de l'Est, Paris

L'homme vagabonde sous les toits ferroviaires, au carrefour des âmes voyageuses… il est conteur. Peer Gynt partit aussi à l'aventure, cheminant entre rêve et réalité. Le narrateur s'en inspire pour démêler le vrai du faux… de notre réalité… Extraire le fake à l'ère des news…

Spectacle déambulatoire, performance de rues (ici intérieure), Fake convoque un conteur, un concepteur compositeur, des musiciens, pour une exploration d'un nouveau type où le spectateur, équipé d'un casque audio, se laisse emmener, au sens littéral comme virtuel dans une promenade découverte entre vraies et fausses informations.

Dans ce périple artistique, ce dernier garde toute liberté d'action, plus précisément de mouvements, déambulant dans l'espace proposé au fil de ses envies, de ses inspirations ou guidé par l'histoire, narration sonore, vocale et musicale, composée en direct et diffusée dans le casque et/ou influencé par la vue, le cheminement de l'acteur, Abbi Patrix, interprétant à sa façon Peer Gynt, exprimant son ressenti du lieu, posant des questions sur la véracité du réel ou interrogeant le badaud passant.

Les éléments sonores audibles dans le casque sont superposés, sans apparente cohérence mais peuvent stimuler ou orienter la perception du spectateur qui fait le choix d'être actif ou passif, ponctuellement ou de manière permanente, redevenant alors un simple observateur.

Gil Chauveau
10/10/2019