La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Festivals

12/06 au 16/06/2012, Chahuts, Festival des arts de la parole, Bordeaux, Gironde

En 2011, Chahuts... ce fut 12 000 spectateurs, 30 propositions artistiques, 8 projets participatifs et 20 lieux partenaires ! Pour la 21e édition, le Festival des Arts de la Parole de Bordeaux continue de mélanger les genres et les gens... entre tchatche et conte, slam, lecture, théâtre, poésie et chanson, etc. Chahuts, c’est une semaine où les artistes portent leur propre parole, en ont la responsabilité.



Dagger Brothers © Pierre Planchenault.
Dagger Brothers © Pierre Planchenault.
Une adresse directe qui crée une proximité forte entre l’artiste et le public. Des projets généralement sans décors, qui provoquent des images mentales en permettant à chaque spectateur de se créer son propre univers grâce à son histoire, ses expériences.

"Chahuts défend un point de vue : le fait que les gens se forgent le leur. Lieu de débat, de controverse, il se situe toujours dans l’idée qu’une construction ensemble passe par le dialogue. S’il est houleux, c’est tant mieux, c’est que des pensées se construisent et qu’elles circulent. L’utopie de Chahuts, c’est l’ensemble, la responsabilité individuelle, la légitimité de chacun et de tous, la prise de parole assumée, l’écoute curieuse, ouverte et bienveillante.

"C’est un endroit de jubilation et de partage, loin d’un catalogue de spectacles dénués de cohérence, de résonance, d’invention, loin de quelque chose qui s’apparenterait uniquement à une programmation. C’est avant tout un état d’esprit, espiègle et décalé, certaines règles du jeu : les artistes partagent la vie du quartier Saint-Michel (en plein cœur du Bordeaux patrimonial) pendant toute la durée du festival, s'installent chez les habitants, flânent chez les commerçants. La présence continue de ceux-ci permet un échange d'une qualité unique et irremplaçable.

WCBH © James Bouquard.
WCBH © James Bouquard.
"Chahuts, c’est aussi un travail à l’année avec les habitants du quartier, impliqués dans des projets qui voient le jour pendant le festival. Une aventure collective qui appartient aux uns et aux autres, chacun dans sa singularité, au sein du collectif. La question de l’humain au cœur du projet est une notion fondamentale pour l’Association qui, plus que jamais, souhaite inscrire son action dans des projets à long terme en passant des commandes auprès d’artistes en fonction d’un contexte particulier.

"À 20 ans révolus, l'Association des arts de la parole peut affirmer la maturité de son projet associatif qui s'appuie sur l’idée de circulation des personnes entre structures, entre quartiers, entre générations pour un maillage permettant une circulation des projets, des idées et des compétences. L'association travaille avec ses partenaires à l'élaboration de projets portés de la même façon par tous, avec les mêmes responsabilités pour aller vers une action commune qui valorise l’implication de tous.

"Et toujours des tentatives et des moments inédits qui font la particularité du festival : les Ambassadeurs de Chahuts, la Chorale chahuteuse, le Chalumeau (la gazette du festival qui vous brûle les doigts), ou encore la nouveauté de cette édition, les GreetChahuters pour une visite personnelle et poétique du quartier Saint-Michel."

Caroline Melon, Directrice artistique.

Flashmeute © Pierre Planchenault.
Flashmeute © Pierre Planchenault.
Mardi 12 juin
13 h : "We can be heroes", Groupenfonction, Place Saint-­Michel.
19 h : Inauguration, Place Saint-­Michel.
19 h 30 : "We can be heroes", Groupenfonction, Place Saint-­Michel.
21 h : "Le Cabaret de l'impossible", Achille Grimaud, Sergio Grondin, François Lavallée, TnBA.

Mercredi 13 juin
9 h : "Assises silencieuses", Anne Roy, 7e étage et demi.
13 h : "We can be heroes", Groupenfonction, Place Saint-Projet.
19 h 30 : "Blindtest", 7e étage et demi.
20h : "Enclave", Agence de Géographie Affective, Bègles.
21h30 : "Passages", Alain Le Goff, 7e étage et demi.
23h : "Mon cauchemar", Elise Simonet, Halles des Douves.

"Enfant sucre - Maison" par la Cie Mouka © Modjo.
"Enfant sucre - Maison" par la Cie Mouka © Modjo.
Jeudi 14 juin
9 h 30 à 17 h 30 : "Les Causeries de Chahuts", Musée d’Aquitaine.
18 h 30 : "Spatih", Pascal Rueff, OARA.
20 h : "Enclave", Agence de Géographie Affective, Saint-Médard-en-Jalles.
20 h 30 : "7 Monologues", Pépito Matéo, Pessac.

Vendredi 15 juin
9 h : "Assises silencieuses", Anne Roy, 7e étage et demi.
18 h : "Les Cantonniers", Compagnie Bougrelas, Place Sainte-Croix.
20 h : "Enclave", Agence de Géographie Affective, Floirac.
20 h 30 : Carte blanche Québec, OARA.
20 h 30 : Battle de danse hip-hop, Animaniaxxx, 7e étage et demi.
00 h : DJ Set, Milesker, 7e étage et demi.

Samedi 16 juin
7 h : Parcours Yoga, Anne Roy, Quartier Saint-Michel.
9 h : "Sophro-Epluchage", Cécile Delhommeau, Place St Michel.
Journée : Une place à prendre, Quartier Saint-Michel.
14 h : Thé dansant, Jean-Bernard Colso, 7e étage et demi.
15 h : "Enclave", Agence de Géographie Affective, Eysines.
20 h 30 : Bal, 7e étage et demi.

21e Festival des arts de la parole Chahuts
Du 12 au 16 juin 2012.
Association des arts de la parole,
25, rue Permentade, Bordeaux (33).
Billeterie : 05 56 33 84 34.
contact@chahuts.net
www.chahuts.net

Gil Chauveau
Mardi 5 Juin 2012

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

Bernard Adamus "C'qui nous reste du Texas"… Blues et beau

Pour son quatrième album, Bernard Adamus, avec son style blues très marqué, fricote avec le rock pour nous mener vers le grand nord sur des chansons qui se nourrissent de différents tempos aux paroles truculentes.

Bernard Adamus
Bernard Adamus, d'origine polonaise, a débarqué à ses trois ans au Québec. Depuis maintenant plus de dix ans, il trace une ligne artistique saluée par la critique avec ses albums "Brun" (2009), "No2" (2012) et "Sorel soviet so what" (2015). Du premier jusqu'au dernier LP, "C'qui nous reste du Texas", la qualité est toujours chevillée aux accords.

Avec ses dix titres, cet opus a une allure toujours foncièrement blues aux relents parfois rock. L'artiste a laissé très majoritairement son harmonica dans son étui. Sa voix, caractéristique, traînante, presque criarde, est utilisée comme effet multiplicateur de ses émotions.

Les chœurs sont discrets bien que parfois appuyés comme pour "Chipotle". Certaines compositions telle que "L'erreur" excelle dans un blues avec la contrebasse de Simon Pagé très présente, accompagnée de quelques notes de piano pour rendre un son plus clair quand celui-ci est, à dessein, légèrement étouffé par des percussions. La voix monte haut perchée au refrain où claironne un saxophone donnant un tournis musical, tel le reflet d'un état d'âme où la tristesse se berce d'incompréhension. C'est dans ces cassures de rythme que se mêlent d'autres éléments musicaux et vocaux donnant une tessiture aboutie. Le début d'une chanson peut ainsi être décharné à dessein comme celui d'un désert, d'un seul à seul avec l'artiste.

Safidin Alouache
05/05/2020
Spectacle à la Une

"I Fratelli Lehman" par la Cie Tom Corradini Teatro de Turin

Captation intégrale Ce spectacle sans paroles (ou très peu) - mais pas sans bruitages ! - devait être présenté au Théâtre Ambigu durant le festival Off d'Avignon cet été. Du fait de l'annulation, la compagnie italienne Tom Corradini Teatro de Turin vous invite à visionner cette pièce burlesque sur l'argent, la cupidité et l'amour raconté avec le langage du clown, sans interaction verbale, adapté à un public de tous âges et de toutes nationalités.

Comédie visuelle et physique interprété par deux talentueux clowns turinois (Tom Corradini et Michele Di Dedda), "I Fratelli Lehman" (The Lehman Brothers) raconte l'histoire d'un couple de banquiers et de financiers dont les capacités et les compétences les ont rendus célèbres et respectés dans tout le monde.

Apparemment, ils ont tout, des voitures rapides, de beaux secrétaires, des bureaux luxueux, un style de vie somptueux. Cependant, un jour leur fortune est anéantie en quelques minutes après un plongeon désastreux du marché boursier. Des richesses à la misère, ils doivent maintenant transformer leur échec en opportunité et gravir de nouveau la montagne du succès.

Gil Chauveau
21/04/2020
Sortie à la Une

Soigne le monde "Heal The World" de Michael Jackson par les Franglaises

Les Franglaises vous souhaitent encore et toujours un joyeux confinement en vous offrant une reprise franglisée de "Heal The World" de Michael Jackson ou "Soigne Le Monde" de Michel Fils de Jacques. Bonne écoute !

Soigne le monde
"Même confinés, les Franglaises récidivent en traduisant littéralement le très à-propos "Heal the World" de Michael Jackson : "Soigne le Monde". Enregistré et réalisé 100 % en confinement, les trente-cinq membres de la troupe donnent de la voix pour "faire de ce monde une meilleure place". "Enjoy… Euh, appréciez !"

Les Franglaises… le spectacle
Comédie musicale à la façon d'un "opéra pop" à l'américaine, le spectacle propose de traduire les plus grands succès du répertoire anglophone… histoire de vérifier, à travers un "test-aveugle", la pertinence de ces grands tubes mondiaux, des Scarabées à Reine, en passant par Michel Fils-de-Jacques et les Filles Épices… et bien plus encore…
Se prenant les pieds dans les incohérences des traductions littérales au premier degré à la manière de "google-trad", et emportés par la fiction de ces pièces musicales, les interprètes offrent une tournure explosive au spectacle qui vire au cabaret fou version Monty Python !
Durée : 1 h 45

Gil Chauveau
31/03/2020