La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Concerts

Unique récital à Paris de Murray Perahia, pianiste de légende

Le 8 juin 2015 à la Philharmonie, le légendaire pianiste américain Murray Perahia donne son unique récital parisien dans le cadre de la série de concerts "Piano****" qu'il honore de sa présence depuis plus de trente ans. Pour nous faire l'offrande de son jeu chantant et introspectif dans son répertoire de prédilection mais aussi nous emmener vers de nouveaux territoires.



© DR.
© DR.
Faut-il encore présenter Murray Perahia ? Ce n'est pas seulement le virtuose renommé qui appartient au cercle fermé des pianistes qui jouissent depuis longtemps de la faveur du public dans le monde entier - parce qu'auréolé d'une aura quasi mythique. C'est aussi le représentant à lui seul d'un pan entier de l'histoire de la musique.

Né en 1947 à New York, il a été le disciple, l'ami et le partenaire des plus grands. Benjamin Britten et Peter Pears fondateurs du Festival d'Aldeburgh - dont il fut en héritier le directeur artistique -, Pablo Casals, Rudolf Serkin, Mieczyslaw Horszowski, Vladimir Horowitz, Radu Lupu, la liste est longue de ces génies dont il peut dire qu'il les a vraiment connus et fréquentés. Ajoutons Dietrich Fischer-Dieskau qu'il accompagna en 1990 en tournée pour un "Voyage d'hiver" schubertien d'anthologie - immortalisé sur disque.

Un coffret paru en 2012 de plus de soixante-dix CD témoigne de ces exceptionnelles et riches quarante ans de carrière. Une expérience et une maturité que le pianiste peut à juste titre revendiquer puisqu'elles ont permis à l'homme de déployer une intime compréhension de ses compositeurs de prédilection : Mozart, Haydn, Schubert, Beethoven, Schumann et Chopin…

Philharmonie de Paris (Extérieur entrée) © Beaucardet.
Philharmonie de Paris (Extérieur entrée) © Beaucardet.
Et vint Bach qui lui sauva littéralement la vie quand il dut arrêter de jouer car souffrant d'un problème à la main pendant près de deux ans. Dans sa quête existentielle d'une totale intelligence des œuvres (et ce, humainement, philosophiquement, musicalement et artistiquement), Murray Perahia n'a pas poursuivi l'ambition d'une carrière ou d'un ego mais y a engagé tout son être.

Dans le récital parisien - son premier à la Philharmonie -, ce savoir, cette très grande empathie à la fois analytique et spirituelle au service des œuvres se déploiera dans son répertoire baroque et classique de toujours. Mais aventureux et modeste - considérant qu'il est enfin prêt -, Murray Perahia offrira aussi à son public la Sonate n°14 "Clair de Lune" de Beethoven et une pièce de César Franck. Nouveaux territoires servis humblement par un artiste incomparable.

Concert le 8 juin 2015 à 20 h 30.

Philharmonie de Paris, 01 44 84 44 84.
Grand Auditorium.
221, avenue Jean Jaurès, Paris 19e.
>> philharmoniedeparis.fr

Programme :
J. S. Bach, Suite française n°6 en mi majeur BWV 817.
J. Haydn, Sonate n°31 en la bémol majeur Hob.XVI.46 et Variations en fa mineur Hob.XVII.6.
L. van Beethoven, Sonate n°14 opus 27 "Clair de lune".
C. Franck, Prélude, Choral et Fugue.
F. Chopin, Scherzo n°1 opus 20.

Christine Ducq
Dimanche 7 Juin 2015


1.Posté par LAMANDE MARC HENRI le 08/06/2015 13:05
"Considérant qu'il est enfin prêt..." Cette phrase est admirable !
Elle me rappelle une anecdote concernant Wilhem Kempf et qui m'a été rapportée par mon défunt maître Raymond Trouard : Kempf avait enregistré à la Deutsch Grammophon l'intégrale des sonates de Beethoven. Bien des années plus tard la maison de disques propose à l'artiste de faire un nouvel enregistrement des trente-deux sonates. Raymond l'en félicite et Kempf de lui confier : "Cette fois, il faut vraiment que je travaille !"

Nouveau commentaire :

Concerts | Lyrique


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

Nice Classic Live - Académie internationale d'Été de Nice

Du 30 juillet au 15 août 2020, la troisième édition du Nice Classic Live consacrée aux répertoires classique et jazz sous la direction artistique de Marie-Josèphe Jude se tiendra dans le Jardin des Arènes de Cimiez.

Nice Classic Live - Académie internationale d'Été de Nice
Le concert d'ouverture du 30 juillet "Métamorphoses", en écho à l'exposition au musée Matisse, propose un concert de pianos avec les "Métamorphosis" de Philippe Glass, puis la transcription pour deux pianos et huit mains des neuf symphonies de Beethoven. On y applaudira Claire Désert, Valentina Igoshina, Marie-Josèphe Jude, Michel Béroff, Florent Boffard. À 21 h 30 un concert de jazz sera donné par Pierre Bertrand et la Caja Negra Sextet.

Le jour suivant, Beethoven sera encore à l'honneur avec Olivier Charlier et Marc Coppey ainsi que les pianos de Michel Béroff et Emmanuel Strosser et, à 21 h 30, Jean-Philippe Collard et Patrick Pouvre d'Arvor offriront un concert lecture "L'âme de Chopin". Beaucoup d'autres compositeurs encore, jusqu'au 15 août. Citons Poulenc Tchaikovsky, Barber, Stravinsky, Éric Satie Mozart, Purcell, Ravel, Gershwin et beaucoup d'autres pour le plaisir de réentendre de la musique vivante en live avec les meilleurs artistes du moment.

Christine Ducq
18/07/2020
Spectacle à la Une

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival "Parade(s)" à Nanterre

Le festival "Parade(s)", qui devait avoir lieu la première semaine de juin, a dû être annulé suite à la crise sanitaire… Mais la ville, l'équipe du festival "Parade(s)" et Les Noctambules - école de cirque et lieu de fabrique des Arènes de Nanterre - ont décidé de programmer en juillet et en août des propositions circassiennes dans les quartiers.

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival
Ainsi, durant tout l’été, 10 échappées seront accueillies dans le cadre des Terrasses d'été imaginées par la ville de Nanterre dans chaque quartier. Une programmation des arts du cirque et de la rue qui mêle spectacles de danse, numéros de cirque (tissu, trapèze, mât chinois, etc.), impromptus spectaculaires et poétiques, ateliers de jonglage et de sérigraphie… mais aussi espace détente avec transats, jeux d'eau et animations.

Les artistes invités, (en alternance) :
Léonardo Montresor, Christopher Lopresti et Lou Carnicelli, Thomas Trichet, Hervé Dez Martinez et Boris Lafitte (Cie FFF), Iorhanne Da Cunha et Anahi de las Cuevas (Cie l'un Passe), Rocco Le Flem (Cie Iziago), Déborah Mantione (Cie Trat), Laura Terrancle (Cie Femme Canon), Yumi Rigout (Cie Furinkaï), Antoine Helou, Ilaria De Novellis, Atelier de la Banane…
Coordination artistique : Satchie Noro.

Gratuit et ouvert à tous.
De 15 h à 19 h, en continu.

Gil Chauveau
06/07/2020
Sortie à la Une

"Nos films" Faire vibrer le cinéma, même absent, au cœur de nos rêves

Cendre Chassanne, femme de théâtre amoureuse de cinéma, rend hommage au 7e art. À sa manière. En mettant en scène "Nos films" sur un plateau de théâtre quasi vide. Le spectateur est face à un acteur seul sur le plateau éclairé chichement. Un micro et, au lointain, quelques légendes filmiques peu visibles.

Il n'y a pas de ces images animées en contrepoint du jeu. De celles qui fascinent et dispersent l'attention. Ce qui est rare de nos jours… L'acteur se trouve dans la situation commune du spectateur qui, à la sortie de la séance de cinéma, conserve la vivacité de son émotion, son plaisir. Comme un trop-plein de sensations à transmettre.

Sur scène, l'acteur se trouve au point focal, au point neutre, face au public, mis en position de raconter. Sommé en quelque sorte de raconter. La représentation proposée par Cendre Chassanne est celle de la prise de parole. Après coup, après la représentation. Comme si celle-ci devait être réitérée pour mieux exister. Des fragments, des bribes, comme extraites de la projection.

Le projet de Cendre Chassanne prévoit neuf films portés par neuf comédiens en trois trilogies successives qui seront achevées en 2020. La première porte sur la "nouvelle vague" - François Truffaut, Jacques Doillon, Agnès Varda. Trois monologues distincts. Trois témoignages. Trois comédiens différents. Trois pépites théâtrales.

Jean Grapin
21/07/2020