Quantcast
La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Paroles & Musique

Rover, le vagabond des cordes vocales

Rover est de retour... de retour de voyages. Après s'être baladé de pays en aventures musicales, d'un retour forcé en France, Timothée Régnier naissait Rover. C'était en 2008. Depuis le "géant" songwriter a peaufiné son univers musical et aiguisé ses particularités vocales. Nous l'avons vu sur scène fin janvier à Auxerre et rêvé pour lui d'une Victoire. Celle-ci ne fut pas au rendez-vous mais l'émotion causée par sa découverte reste intacte !



Rover, le vagabond des cordes vocales
D'une scène à l'autre, Rover pose ses pas de géant et affirme son retour. Rover, alias Timothée Régnier, était en concert à la Smac Le Silex d'Auxerre le mercredi 30 janvier, et en compétition sur la scène du Zénith une semaine plus tard, étant nominé aux Victoires de la Musique dans la catégorie "Révélation du public".

Si la victoire ne lui a pas souri lors de la très professionnelle cérémonie des Victoires de la Musique, le succès public du songwriter français au parcours atypique n'en ai pas moins grand. Et quel parcours ! Expulsé du Liban pour une histoire de visa en 2008 où il y vivait depuis plus de 3 ans et où il avait créé avec son frère le groupe punk "The New Government", ce baroudeur à l'enfance globe-trotter (ayant grandi aux 4 coins du monde en fonction du travail paternel) s'installe en Bretagne où il travaille seul : écriture, composition, jeu, chant et arrangement.

Rover, le vagabond des cordes vocales
Après un EP quatre titres, son premier album sort en octobre 2012, les dates de tournée s'enchaînent et le public de plus en plus nombreux à chaque concert découvre un artiste atypique. Un tantinet dandy, un tantinet rockeur, Rover déclenche la passion. Sa voix particulière où il peut, dans la même chanson, monter avec facilité dans les aigus tout en explorant les subtiles profondeurs des graves. Une tessiture au spectre large, d'une étonnante fluidité qu'il parcoure avec une aérienne aisance - sans effet d'escalier - et de manière particulièrement spectaculaire sur "Aqualast".

Du haute-contre au ténor ! Tantôt à la guitare, tantôt au piano... Envolées vocales sur de fins mais solides fils musicaux où, en fonction des titres, l'on retrouve soit le son si particulier et chaud du piano Fender Rhodes, soit - en opposition - l'attaque claire et puissante de la Rickenbacker, guitare naturellement riche en aigües et offrant beaucoup de clarté sur les harmoniques, toutes qualités parfaitement adaptées aux capacités vocales de notre folk-singer !

Rover, le vagabond des cordes vocales
Entre ballades acoustiques et compositions plus punchy extrêmement ciselées et finement orchestrées... Entre rythmiques bien construites, piano percussif mais aux accords souples et fluides et guitare légère appuyant finement la base mélodique (sur "Lou" notamment)... Entre ligne de basse aux notes glissantes et nappes "synthé" discrètes, Rover est aussi un brillant compositeur.

Chaque morceau porte en lui une émotion... parfois indéfinissable, portée ou distillée par la voix, emmenée par la mélodie, les envolées... On l'écoute ! On écoute ! Il est touchant et la voix envoûtante... Un peu pop-rock, un peu folk... style ballade... assez cinématographique dans les ambiances. On peut d'ailleurs retrouver quelques uns de ses morceaux sur des bandes originales de plusieurs films : "Montparnasse" de Mikhaël Hers (2009), "Une aventure new-yorkaise" d'Olivier Lecot (2009), "Le jour de la grenouille" de Béatrice Pollet (2012) et "Les Yeux fermés" de Jessica Palud (2013).

Rover, le vagabond des cordes vocales
L'élégant géant à la stature châtelaine est un dompteur de mélancolie qui, avec grâce, distille son âme en mélodies atmosphériques aux multiples octaves. On aime et on pourrait l'écouter des heures en ne faisant rien que d'autre que de savourer ces morceaux où une lyrique tristesse s'associe à des explosions plus solaires. Plus qu'une révélation, un grand moment de scène et la garantie d'émotions peu communes offertes par un artiste dont la voix est comme l'âme d'un violon, le transmetteur de ses élans poétiques !

Note : Rover en anglais signifie "vagabond".

• Rover "Rover".
CD sorti le 8 octobre 2012.
Label : Cinq7. Distribution : Wagram Music.

>> Site de Rover

Rover, le vagabond des cordes vocales
Tournée :
15 février 2013 : Centre Culturel Le Mail, Soissons.
16 février 2013 : Usine à Gaz, Nyon (Suisse).
21 février 2013 : Centre Culturel Saint-André, Abbeville.
22 février 2013 : MJC, Villeneuve-la-Garenne.
23 février 2013 : Le Rack'am, Brétigny-sur-Orge.
27 février 2013 : Le Trianon, Paris.
Du 28 février au 2 mars 2013 : Milan, Turin et Rome, Italie.
7 mars 2013 : Théâtre Le Colisée, Lens (62).
8 mars 2013 : Théâtre Royal, Denain (59).
15 mars 2013 :Théâtre National, Bastia (20).
23 mars 2013 : L'Observatoire, Cergy (95).
4 avril 2013 : La Cartonnerie, Reims (51).
5 avril 2013 : Fuzz'Yon, La Roche-sur-Yon (85).
6 avril 2013 : Espace Keraudy, Plougonvelin (29).
Suite des dates sur le site de Rover.

Gil Chauveau et Laurence Navarro
Mercredi 13 Février 2013

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.






    Aucun événement à cette date.



À découvrir

Huit pièces de théâtre d'Agatha Christie éditées chez L'Œil du Prince

L'œuvre théâtrale d'Agatha Christie est très peu connue en France, ses pièces n'ayant quasiment jamais été publiées en français. C'est chose partiellement réparée avec la publication de huit textes - constituant une partie de son œuvre dramatique -, entre 2018 et 2020, aux Éditions L'Œil du Prince* dont deux, "Reconstitution" et "Le Point de rupture", le 12 novembre dernier.

En adaptant elle-même ses romans, Agatha Christie se révèle en dramaturge précise, maîtrisant parfaitement la tension dramatique du huis clos. Sa plume de romancière perce à travers des didascalies fournies, qui permettent de traverser les pièces comme des récits. On a pu le voir l'année dernière à La Pépinière Théâtre avec "La Souricière" mise en scène par Ladislas Chollat.

Ici, pour ces huit parutions, la traduction a été assurée par Gérald Sibleyras, auteur de quelques beaux succès dont "Un Petit Jeu sans conséquence" (co-écrit avec Jean Dell) et Sylvie Perez, journaliste et essayiste.

Gérald Sibleyras est l'auteur de nombreuses pièces : "Le Vent des peupliers", "La Danse de l'albatros", etc. Nommé quatre fois aux Molières comme meilleur auteur, il a gagné le Laurence Olivier Award de la meilleure comédie à Londres en 2006 pour l'adaptation du "Vent des peupliers". Il a reçu en 2010 le Molière de l'adaptateur pour "Les 39 marches". Gérald Sibleyras est également l'adaptateur de la pièce à succès "Des fleurs pour Algernon".

Gil Chauveau
27/11/2020
Spectacle à la Une

Lou Casa CD "Barbara & Brel" À nouveau un souffle singulier et virtuose passe sur l'œuvre de Barbara et de Brel

Ils sont peu nombreux ceux qui ont une réelle vision d'interprétation d'œuvres d'artistes "monuments" tels Brel, Barbara, Brassens, Piaf et bien d'autres. Lou Casa fait partie de ces rares virtuoses qui arrivent à imprimer leur signature sans effacer le filigrane du monstre sacré interprété. Après une relecture lumineuse en 2016 de quelques chansons de Barbara, voici le profond et solaire "Barbara & Brel".

© Alicia Gardes.
Comme dans son précédent opus "À ce jour" (consacré à Barbara), Marc Casa est habité par ses choix, donnant un souffle original et unique à chaque titre choisi. Évitant musicalement l'écueil des orchestrations "datées" en optant systématiquement pour des sonorités contemporaines, chaque chanson est synonyme d'une grande richesse et variété instrumentales. Le timbre de la voix est prenant et fait montre à chaque fois d'une émouvante et artistique sincérité.

On retrouve dans cet album une réelle intensité pour chaque interprétation, une profondeur dans la tessiture, dans les tonalités exprimées dont on sent qu'elles puisent tant dans l'âme créatrice des illustres auteurs que dans les recoins intimes, les chemins de vie personnelle de Marc Casa, pour y mettre, dans une manière discrète et maîtrisée, emplie de sincérité, un peu de sa propre histoire.

"Nous mettons en écho des chansons de Barbara et Brel qui ont abordé les mêmes thèmes mais de manières différentes. L'idée est juste d'utiliser leur matière, leur art, tout en gardant une distance, en s'affranchissant de ce qu'ils sont, de ce qu'ils représentent aujourd'hui dans la culture populaire, dans la culture en général… qui est énorme !"

Gil Chauveau
03/12/2020
Sortie à la Une

Vingt-huit personnalités du monde culturel et intellectuel déposent une demande au Conseil d'État : leur droit fondamental à la culture

© DR.
L'ensemble des acteurs du théâtre, cinéma, cirque, privés, publics, compagnies, organismes publics, syndicats, associations… seront présents ou représentés lundi matin devant le Conseil d'État pour demander au gouvernement la réouverture des lieux de Culture.

À l'occasion de cette audience, 28 personnalités du monde culturel et intellectuel se sont jointes hier à la procédure en déposant une demande pour invoquer, en tant que citoyen, leur droit fondamental d'accès à la culture.

Ils souhaitent que le Conseil d'État se saisisse de ce moment historique et consacre le droit à la Culture comme une liberté fondamentale en France.

Mireille Delmas Marty, Edgar Morin, Isabelle Adjani, Karin Viard, Juliette Binoche, Jean Nouvel, David Dufresne, Jean-Michel Ribes, Virigine Efira, Rokhaya Diallo, Charles Berling, Pauline Bureau, Philippe Torreton, Julie Gayet, Rebecca Zlotowski, François Morel, Nadège Beausson-Diagne, Nancy Huston, Bulle Ogier, Bernard Latarjet, Laurence Lascary, Patrick Aeberhard, Marcial Di Fonzo Bo, Anna Mouglalis, José-Manuel Gonçalves, Zahia Ziouani, Anny Duperey, Paul B. Preciado.

Cabinet en charge du dossier :
Cabinet Bourdon & Associés – Avocats, 01 42 60 32 60.
contact@bourdon-associes.com

Communiqué de presse du 20 décembre 2020.

La Rédaction
20/12/2020