La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Théâtre

La Botte secrète, c’est sans équivoque la quête du pied qui s’institue !

"La Botte secrète", Athénée théâtre Louis-Jouvet, Paris

La Compagnie Les Brigands fête ses dix ans dans la joie et la virtuosité à l’Athénée Louis Jouvet en présentant un opéra bouffe de Claude Terrasse et livret de Franc Nohain, "La Botte secrète".



"La Botte secrète" © Yves Petit.
"La Botte secrète" © Yves Petit.
Cet opéra bouffe, créé le 27 janvier 1903, se situe dans l’héritage de Jacques Offenbach, il est aussi à la jointure d’Alphonse Allais et Alfred Jarry (pour l’Ubu duquel Claude Terrasse écrivit la musique), mais aussi d’Érik Satie ou Claude Debussy. Également de Pierre Bonnard (beau frère de Claude Terrasse). Une occasion rêvée de découvrir un patrimoine égrillard mais pas seulement.

La scène se présente à Paris. C’est une ville formidable, saine, et le quatorze juillet, jour de république triomphante, on peut même botter les fesses aux aristos et pincer les fesses aux princesses… Ville romantique, elle est aussi fière de ses égouts tout neuf. "Les égouts, c’est Venise chez soi", déclare l’égoutier, héros de cette histoire au même titre que le prince ou la princesse. Celle-ci, en femme libre, atteinte de fièvre acheteuse, court les trottoirs et trouve enfin chaussures à son pied et celui-là est forcément à la recherche de sa corne.

"La Botte secrète" est une farce à allusions où le moindre mot a double sens mais révèle, de la part de ses auteurs, un regard aigu sur une société qui découvre, dans l’excitation du monde moderne, le frottement des classes sociales, la liberté du plaisir et du confort. La botte secrète, c’est sans équivoque la quête du pied qui s’institue.

"La Botte secrète" © Yves Petit.
"La Botte secrète" © Yves Petit.
Cette pochade, qui s’inscrit dans le courant des zutistes et fumistes, présente une forme sophistiquée de l’humour populaire et littéraire ainsi qu’une vision lucide et tranchée de la lutte des classes.

L’image contemporaine qu’en propose le metteur en scène tempère quelque peu cet aspect pour en actualiser le coté fripon et adoucir la violence sous-jacente.

Frénésie et ivresse de la ville lumière. Le spectateur, le mélomane écoute une suite de petits bijoux d’opéra sérieux pour sopranos, ténors et barytons (Ah, le duo de la princesse et de l’égoutier) et voit avec bonheur le chef d’orchestre et ses musiciens s’échauffer dans la fosse.

Histoire de rappeler que tout en France finit par des chansons et que le sérieux dans le travail est une approche du rire, le spectacle d’anniversaire de la Cie Les Brigands a le bon goût de se terminer par une revue de music-hall sur la passerelle des années vingt.
Des girls, un florilège des grands airs de l’opérette française (avec un petit faible pour Maurice Yvain et Jacques Offenbach). Quel pied !

"La Botte secrète"

"La Botte secrète" © Yves Petit.
"La Botte secrète" © Yves Petit.
Opéra bouffe de Claude Terrasse.
Livret : Franc-Nohain.
Direction musicale : Christophe Grapperon.
Mise en scène : Pierre Guillois.
Compagnie Les Brigands.
Opéra bouffe en un acte, représenté pour la première fois au Théâtre des Capucines, à Paris le 27 janvier 1903.
Orchestration : Thibault Perrine.
Scénographie : Florence Evrard.
Lumières : Christophe Forey.
Costumes : Axel Aust, assisté de Camille Pénager.
Chorégraphie et assistante à la mise en scène : Stéphanie Chêne.
Maquillages et coiffures : Catherine Nicolas.
Avec : Diana Axentii (la Princesse), Christophe Crapez (le Prince), Vincent Deliau (M. Edmond), David Ghilardi (Hector), Vincent Vantyghem (l’Égoutier).
À l'occasion des 10 ans de la Compagnie Les Brigands, "La Botte secrète" sera suivie d’une revue surprise, avec la participation exceptionnelle de douze artistes qui ont participé à une ou plusieurs productions de la compagnie fondée en 2001 : Anne-Lise Faucon, Léticia Giuffredi, Emmanuelle Goizé, Estelle Kaïque, Isabelle Mazin, Lara Neumann, Charlotte Plasse, Camille Slosse, Muriel Souty, Jean-Philippe Catusse, Gilles Favreau et Olivier Hernandez.
Durée : 1 h 35 sans entracte (La Botte Secrète + la revue surprise).

Du 16 décembre 2011 au 8 janvier 2012.
20 et 27 décembre à 19 h.
16, 21, 22, 23, 28, 29, 30, 31 décembre et 4, 5, 6 et 7 janvier à 20 h.
18 décembre et 8 janvier à 16 h.
Athénée théâtre Louis-Jouvet, Paris 9e, 01 53 05 19 19.
>> athenee-theatre.com

Jean Grapin
Mercredi 21 Décembre 2011

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

Bernard Adamus "C'qui nous reste du Texas"… Blues et beau

Pour son quatrième album, Bernard Adamus, avec son style blues très marqué, fricote avec le rock pour nous mener vers le grand nord sur des chansons qui se nourrissent de différents tempos aux paroles truculentes.

Bernard Adamus
Bernard Adamus, d'origine polonaise, a débarqué à ses trois ans au Québec. Depuis maintenant plus de dix ans, il trace une ligne artistique saluée par la critique avec ses albums "Brun" (2009), "No2" (2012) et "Sorel soviet so what" (2015). Du premier jusqu'au dernier LP, "C'qui nous reste du Texas", la qualité est toujours chevillée aux accords.

Avec ses dix titres, cet opus a une allure toujours foncièrement blues aux relents parfois rock. L'artiste a laissé très majoritairement son harmonica dans son étui. Sa voix, caractéristique, traînante, presque criarde, est utilisée comme effet multiplicateur de ses émotions.

Les chœurs sont discrets bien que parfois appuyés comme pour "Chipotle". Certaines compositions telle que "L'erreur" excelle dans un blues avec la contrebasse de Simon Pagé très présente, accompagnée de quelques notes de piano pour rendre un son plus clair quand celui-ci est, à dessein, légèrement étouffé par des percussions. La voix monte haut perchée au refrain où claironne un saxophone donnant un tournis musical, tel le reflet d'un état d'âme où la tristesse se berce d'incompréhension. C'est dans ces cassures de rythme que se mêlent d'autres éléments musicaux et vocaux donnant une tessiture aboutie. Le début d'une chanson peut ainsi être décharné à dessein comme celui d'un désert, d'un seul à seul avec l'artiste.

Safidin Alouache
05/05/2020
Spectacle à la Une

"I Fratelli Lehman" par la Cie Tom Corradini Teatro de Turin

Captation intégrale Ce spectacle sans paroles (ou très peu) - mais pas sans bruitages ! - devait être présenté au Théâtre Ambigu durant le festival Off d'Avignon cet été. Du fait de l'annulation, la compagnie italienne Tom Corradini Teatro de Turin vous invite à visionner cette pièce burlesque sur l'argent, la cupidité et l'amour raconté avec le langage du clown, sans interaction verbale, adapté à un public de tous âges et de toutes nationalités.

Comédie visuelle et physique interprété par deux talentueux clowns turinois (Tom Corradini et Michele Di Dedda), "I Fratelli Lehman" (The Lehman Brothers) raconte l'histoire d'un couple de banquiers et de financiers dont les capacités et les compétences les ont rendus célèbres et respectés dans tout le monde.

Apparemment, ils ont tout, des voitures rapides, de beaux secrétaires, des bureaux luxueux, un style de vie somptueux. Cependant, un jour leur fortune est anéantie en quelques minutes après un plongeon désastreux du marché boursier. Des richesses à la misère, ils doivent maintenant transformer leur échec en opportunité et gravir de nouveau la montagne du succès.

Gil Chauveau
21/04/2020
Sortie à la Une

Soigne le monde "Heal The World" de Michael Jackson par les Franglaises

Les Franglaises vous souhaitent encore et toujours un joyeux confinement en vous offrant une reprise franglisée de "Heal The World" de Michael Jackson ou "Soigne Le Monde" de Michel Fils de Jacques. Bonne écoute !

Soigne le monde
"Même confinés, les Franglaises récidivent en traduisant littéralement le très à-propos "Heal the World" de Michael Jackson : "Soigne le Monde". Enregistré et réalisé 100 % en confinement, les trente-cinq membres de la troupe donnent de la voix pour "faire de ce monde une meilleure place". "Enjoy… Euh, appréciez !"

Les Franglaises… le spectacle
Comédie musicale à la façon d'un "opéra pop" à l'américaine, le spectacle propose de traduire les plus grands succès du répertoire anglophone… histoire de vérifier, à travers un "test-aveugle", la pertinence de ces grands tubes mondiaux, des Scarabées à Reine, en passant par Michel Fils-de-Jacques et les Filles Épices… et bien plus encore…
Se prenant les pieds dans les incohérences des traductions littérales au premier degré à la manière de "google-trad", et emportés par la fiction de ces pièces musicales, les interprètes offrent une tournure explosive au spectacle qui vire au cabaret fou version Monty Python !
Durée : 1 h 45

Gil Chauveau
31/03/2020