Quantcast
La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
CédéDévédé

L'ONB joue son atout cœur pour les dames !

Et part en tournée sur les routes de France

Formation éminemment masculine, l'Orchestre National de Barbès a joué sa "Dame de cœur" pour son dernier album, mettant ainsi à l'honneur quelques amies chanteuses dans d'étonnants duos. En plus des musiciens invités que l'on retrouve souvent lors d'un nouvel opus de ce type de combo, Samira Brahmia, Tanya Michelle, Samia Diar, Emilie Dautricourt, Malouma et Lolita Saldanha se sont jointes à la bande toujours joyeusement métissée de Youssef Boukella.



© ONB.
© ONB.
Dix-huit ans de scène et quatre albums à mettre à l'actif du combo parisien qui véhicule depuis 1996 (date de leur naissance au New Morning) la "French Touch Transmaghrebine". Cette dernière est composée d'un subtile mélange d'épices d'Afrique du nord - châabi, raï, gnawa - et d'ingrédients venus des quatre coins de la planète - rock, reggae, ska, musette, etc. -, d'une association d'artistes aux multiples origines - maghrébines (Maroc, Algérie, Tunisie), française, portugaise - et de l'association d'instruments divers et variés, traditionnels ou modernes - derbouka, bongo, conga, bendir, basse, guitares, batterie, cuivres, claviers ou encore accordéon… Le tout donnant un mets musical énergique et métissé qui se déguste avec enthousiasme dans une ambiance redoutablement festive !

Pour ce nouvel album, sur six des quatorze titres, des chanteuses copines sont donc venues se joindre à notre bande survoltée et méditerranéenne : "On a tenu à rendre hommage à toutes les femmes qui endurent, depuis des millénaires, des moments difficiles", explique Luis Saldanha, manager de l’ONB.

© Ali Mobarek.
© Ali Mobarek.
Trois nouveaux membres rejoignent également à l'ONB et seront présent sur la grande tournée qui débute ce mois-ci (la scène étant avant tout leur marque de fabrique) : Basile Theoleyre, un jeune titi parisien au chant et à la trompette, Cédric Ricard au saxophone et Mamoun Dehane à la batterie.

Dès le premier titre, "Méditerranée" - comme une déclaration d'intention -, ça tourne du feu de dieu, ça bouge, ça fait frissonner les gambettes, ça donne une irrésistible envie de se lever et de danser... avec une banane incroyable (voir la vidéo), ça donne la patate... Un vrai groove de folie !
Et un texte qui fait le tour d'un bassin méditerranéen riche de nos origines, de celle de notre civilisation qui se construisit sur un formidable et fertile brassage.
"Je t'ai médité, maudite et aimée... Méditerranée
Je t'ai médité, maudite et aimée... mer de mes ainés
Je t'ai médité, maudite et aimée... Méditerranée
Je t'ai médité, maudite et aimée... mon terrain d'été"

© ONB.
© ONB.
Suit "Keyna"... qui continue à la même cadence, construit sur des arabesques de rythmes soutenus et chaloupés, plus rock peut-être avec quelques riffs de guitares incisifs ; et avec des voix qui, sur la fin de la chanson, nous gratifie d'une efficace ritournelle voyageuse. Très rock aussi, avec des percussions qui tourne à un galop du diable - impossible de rester scotcher à son siège -, "Chouf" où l'on retrouve Samia Diar au chant.

Plus traditionnelle mais maniant la cadence funky, "Gamra" nous fait partager les aventures d'un convoyeur de marchandises. Ici on retrouve le jeu des puissants chants masculins qui se répondent dans une dynamique éprouvée... Et toujours l'énergie est là, sans doute l'un des marqueurs les plus forts de ce nouvel opus de l'ONB. Les compositions s'enchaînent et le groove endiablé est continuellement présent. Passant par la voix soul, chaude voire torride de Tanya Michelle et les surprenantes claquettes gnawas dans "Right Here" ; ou avec l'accordéon de Mehdi Askeur et la voix gouailleuse de Basile Theoleyre, le titi parisien nouveau venu, pour "Adrien", un hommage à Paname et au Parigots.

La fête à la sauce "ONB" ne serait pas complète sans une bonne dose d'humour et quelques agapes bien épicées... que l'on retrouve dans "Les mets", un titre qui rajoute une pointe pimentée à cette recette colorée et remarquablement bien réussie qu'est "Dame de cœur"... Brassage chamarré en mode fiesta, se conjuguant au masculin et au féminin !

À partir du 16 mai, l'Orchestre National de Barbès promène à nouveau son groove festif et métissé sur les routes de France et cela... pour votre plus grand bonheur !
Avec l'ONB, on entend les cigales, ça sent bon la figue et ça nous chauffe le cœur !

● Orchestre National de Barbès "Dame de cœur".
Production : La Prod JV.
Distribution : L'autre Distribution.
Sortie : 3 mars 2014.

© Ali Mobarek.
© Ali Mobarek.
Chanteuses invitées :
Samira Brahmia, Tanya Michelle, Samia Diar, Émilie Dautricourt, Malouma et Lolita Saldanha.

Tournée
16 mai 2014 : Villepinte (93).
24 mai 2014 : Festival Arabesque, Montpellier (34).
7 juin 2014 : En plein Air, Plaisir (78).
8 juin 2014 : En plein Air, Ordiap (64).
14 juin 2014 : Festival Musik à Pile, Saint-Denis de Pile, près de Bordeaux (33).
18 juin 2014 : Festival Timitar, Agadir (Maroc).
21 juin 2014 : En plein Air, Haguenau (67).
22 juillet 2014 : En plein Air, Chambéry (73).
8 août 2014 : Festival, Djedida (Maroc).
3 octobre 2014 : Le Metronum, Toulouse (31).
10 octobre 2014 : Abri Blues, Bois d'Arcy (78)
11 octobre 2014 : Centre Culturel, Champs-sur-Marne (77).
17 octobre 2014 : Centre Culturel, Saint Pierre de Corps (37).
24 octobre 2014 : La Tannerie, Bourg en Bresse (01).
15 novembre 2014 : Moloco , Montbéliard (25).
19 novembre 2014 : Le Hublot, Nancy (54).
28 novembre 2014 : VIP, Saint Saint-Nazaire (44).
29 novembre 2014 : La Luciole, Alençon (61).
5 décembre 2014 : Le Forum, Vauréal (95).
6 décembre 2014 : L'Echonova, Saint-Ave (56).
30 janvier 2015 : La Faïencerie, Boulogne-sur-Mer (62).
31 janvier 2015 : Le Grand Mix, Tourcoing (59).
19 février 2015 : Théâtre, Corbie (80).


Gil Chauveau
Mardi 15 Avril 2014

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.






    Aucun événement à cette date.



À découvrir

Huit pièces de théâtre d'Agatha Christie éditées chez L'Œil du Prince

L'œuvre théâtrale d'Agatha Christie est très peu connue en France, ses pièces n'ayant quasiment jamais été publiées en français. C'est chose partiellement réparée avec la publication de huit textes - constituant une partie de son œuvre dramatique -, entre 2018 et 2020, aux Éditions L'Œil du Prince* dont deux, "Reconstitution" et "Le Point de rupture", le 12 novembre dernier.

En adaptant elle-même ses romans, Agatha Christie se révèle en dramaturge précise, maîtrisant parfaitement la tension dramatique du huis clos. Sa plume de romancière perce à travers des didascalies fournies, qui permettent de traverser les pièces comme des récits. On a pu le voir l'année dernière à La Pépinière Théâtre avec "La Souricière" mise en scène par Ladislas Chollat.

Ici, pour ces huit parutions, la traduction a été assurée par Gérald Sibleyras, auteur de quelques beaux succès dont "Un Petit Jeu sans conséquence" (co-écrit avec Jean Dell) et Sylvie Perez, journaliste et essayiste.

Gérald Sibleyras est l'auteur de nombreuses pièces : "Le Vent des peupliers", "La Danse de l'albatros", etc. Nommé quatre fois aux Molières comme meilleur auteur, il a gagné le Laurence Olivier Award de la meilleure comédie à Londres en 2006 pour l'adaptation du "Vent des peupliers". Il a reçu en 2010 le Molière de l'adaptateur pour "Les 39 marches". Gérald Sibleyras est également l'adaptateur de la pièce à succès "Des fleurs pour Algernon".

Gil Chauveau
27/11/2020
Spectacle à la Une

Lou Casa CD "Barbara & Brel" À nouveau un souffle singulier et virtuose passe sur l'œuvre de Barbara et de Brel

Ils sont peu nombreux ceux qui ont une réelle vision d'interprétation d'œuvres d'artistes "monuments" tels Brel, Barbara, Brassens, Piaf et bien d'autres. Lou Casa fait partie de ces rares virtuoses qui arrivent à imprimer leur signature sans effacer le filigrane du monstre sacré interprété. Après une relecture lumineuse en 2016 de quelques chansons de Barbara, voici le profond et solaire "Barbara & Brel".

© Alicia Gardes.
Comme dans son précédent opus "À ce jour" (consacré à Barbara), Marc Casa est habité par ses choix, donnant un souffle original et unique à chaque titre choisi. Évitant musicalement l'écueil des orchestrations "datées" en optant systématiquement pour des sonorités contemporaines, chaque chanson est synonyme d'une grande richesse et variété instrumentales. Le timbre de la voix est prenant et fait montre à chaque fois d'une émouvante et artistique sincérité.

On retrouve dans cet album une réelle intensité pour chaque interprétation, une profondeur dans la tessiture, dans les tonalités exprimées dont on sent qu'elles puisent tant dans l'âme créatrice des illustres auteurs que dans les recoins intimes, les chemins de vie personnelle de Marc Casa, pour y mettre, dans une manière discrète et maîtrisée, emplie de sincérité, un peu de sa propre histoire.

"Nous mettons en écho des chansons de Barbara et Brel qui ont abordé les mêmes thèmes mais de manières différentes. L'idée est juste d'utiliser leur matière, leur art, tout en gardant une distance, en s'affranchissant de ce qu'ils sont, de ce qu'ils représentent aujourd'hui dans la culture populaire, dans la culture en général… qui est énorme !"

Gil Chauveau
03/12/2020
Sortie à la Une

Vingt-huit personnalités du monde culturel et intellectuel déposent une demande au Conseil d'État : leur droit fondamental à la culture

© DR.
L'ensemble des acteurs du théâtre, cinéma, cirque, privés, publics, compagnies, organismes publics, syndicats, associations… seront présents ou représentés lundi matin devant le Conseil d'État pour demander au gouvernement la réouverture des lieux de Culture.

À l'occasion de cette audience, 28 personnalités du monde culturel et intellectuel se sont jointes hier à la procédure en déposant une demande pour invoquer, en tant que citoyen, leur droit fondamental d'accès à la culture.

Ils souhaitent que le Conseil d'État se saisisse de ce moment historique et consacre le droit à la Culture comme une liberté fondamentale en France.

Mireille Delmas Marty, Edgar Morin, Isabelle Adjani, Karin Viard, Juliette Binoche, Jean Nouvel, David Dufresne, Jean-Michel Ribes, Virigine Efira, Rokhaya Diallo, Charles Berling, Pauline Bureau, Philippe Torreton, Julie Gayet, Rebecca Zlotowski, François Morel, Nadège Beausson-Diagne, Nancy Huston, Bulle Ogier, Bernard Latarjet, Laurence Lascary, Patrick Aeberhard, Marcial Di Fonzo Bo, Anna Mouglalis, José-Manuel Gonçalves, Zahia Ziouani, Anny Duperey, Paul B. Preciado.

Cabinet en charge du dossier :
Cabinet Bourdon & Associés – Avocats, 01 42 60 32 60.
contact@bourdon-associes.com

Communiqué de presse du 20 décembre 2020.

La Rédaction
20/12/2020