La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Pitchouns

Fidelio : Un opéra-conte qui porte la force de l'enchantement et la puissance de la Liberté

"Fidelio", Walpurgis Muziektheater, Tournée

Ils sont beaux tous les deux et jeunes et s'aiment. Ils défilent pour la liberté et la jeune femme ne se défile pas quand il faut sauver son homme qui est emprisonné dans une geôle infâme pour avoir manifesté. Elle se travestit en homme (ce qui est classique dans tout bon récit), se jette dans la gueule du loup et réussit son coup…



© Stef Depover.
© Stef Depover.
Elle avance par ruse et séduction, ne recule pas devant la force et la violence, déjoue les pièges que son déguisement, suscitant des désirs ambigus, entraîne. Son homme, victime de l'arbitraire, est mal en point mais vivant.

Superwoman.

Le seul opéra que Beethoven ait écrit dans la traversée de l'épopée Napoléonienne en Allemagne est transposé pour les enfants par Judith Vindevogel.

L'adaptation simplifie le récit en n'en retenant que l'essentiel ainsi que les nœuds que constituent les grands airs des sopranos et du baryton. Le livret est véritablement contemporain avec ses tics de langages. Les images sont d'actualité et la musique d'accompagnement rythmée ne rechigne pas à avoir une couleur électronisée. Le Fidélio pour enfants et leurs parents est une œuvre originale et à l'évidence atteint les petits d'hommes du vingt et unième siècle.

© Stef Depover.
© Stef Depover.
Le résultat est étonnant, ébouriffe quelque peu et emporte une adhésion immédiate car le récit est fort et le jeu, qui glisse souplement du mime au dialogue, équilibré. Ce Fidélio constitue une entrée en matière d'opéra stimulante.

Car les interprètes comédiens sont d'authentiques chanteurs d'opéra ! Ils créent de véritables caractères travaillés chacun par son grand air. Le vieux maître qu'est Beethoven prouve encore, grâce à eux, la permanence, la jeunesse et la pertinence de sa musique. Les enfants restent bouche bée devant la puissance et la grâce du chant. Ils découvrent qu'il y a tout ça dans Fidelio : le voyage initiatique de l'illusion lyrique au désenchantement, la force et de la puissance de la Liberté, la force et la puissance de l'Amour et de la Fidélité, la force et l'optimisme de la vie plus fort que la déchéance et la mort. La force de l'enchantement.

Le spectateur entend comment la musique amplifie le récit d'une histoire simple, éprouve le sentiment, toujours révolutionnaire, de la Liberté.

Tout cela finit comme il se doit en chanson par un hymne à la joie revisité et repris en chœur par le public.

"Fidelio"

© Stef Depover.
© Stef Depover.
Opéra-conte de Judith Vindevogel d'après Beethoven.
À partir de six ans.
Traduction : Lorenzo Caròla en collaboration avec Judith Vindevogel.
Création, conception, livret et mise en scène : Judith Vindevogel.
Musique : Ludwig von Beethoven.
Avec : Liesbeth Devos/Annelies Van Hifte (soprano), Astrid Stockman/Laure Campion (soprano), Ronan Debois/Kurt Gysen (baryton), Jago Moons (musicien), Saïd Boumazoughe (film).
Scénographie et lumière : Stef Depover.
Arrangements : Jago Moons.
Costumes : Caroline Wittemans (conception) et Hilde Mertens (exécution).
Masque et marionnette : Filip Peeters.
Régisseur de plateau et son : Francis Van Laere.
Décor : Francis Van Laere, Danny Havermans, Vicente Simone y Araixa, Marco Santy.
Illustration : Ingrid Godon.
Actions culturelles : Nathalie Négro (pianoandco).
Durée : 45 minutes environ.

© Stef Depover.
© Stef Depover.
Tournée
6 au 9 janvier 2016 : Opéra de Saint-Étienne, Saint-Étienne (42).
12 au 14 janvier 2016 : La Gare Franche, Marseille (13).
18 au 22 janvier 2016 : Le Trident - Scène nationale Cherbourg-Octeville, Cherbourg-Octeville (50).

10 février au 6 mars 2016 : HETPALEIS, Anvers (Belgique).
10 et 11 mars 2016 : Théâtre de la Ville, Courtrai (Belgique).
15 au 17 mars 2016 : La Ferme du Buisson - Scène nationale de Marne-la-Vallée, Noisiel (77).
30 mars au 2 avril 2016 : Le Bateau Feu, Dunkerque (59).

Jean Grapin
Lundi 4 Janvier 2016

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

Bernard Adamus "C'qui nous reste du Texas"… Blues et beau

Pour son quatrième album, Bernard Adamus, avec son style blues très marqué, fricote avec le rock pour nous mener vers le grand nord sur des chansons qui se nourrissent de différents tempos aux paroles truculentes.

Bernard Adamus
Bernard Adamus, d'origine polonaise, a débarqué à ses trois ans au Québec. Depuis maintenant plus de dix ans, il trace une ligne artistique saluée par la critique avec ses albums "Brun" (2009), "No2" (2012) et "Sorel soviet so what" (2015). Du premier jusqu'au dernier LP, "C'qui nous reste du Texas", la qualité est toujours chevillée aux accords.

Avec ses dix titres, cet opus a une allure toujours foncièrement blues aux relents parfois rock. L'artiste a laissé très majoritairement son harmonica dans son étui. Sa voix, caractéristique, traînante, presque criarde, est utilisée comme effet multiplicateur de ses émotions.

Les chœurs sont discrets bien que parfois appuyés comme pour "Chipotle". Certaines compositions telle que "L'erreur" excelle dans un blues avec la contrebasse de Simon Pagé très présente, accompagnée de quelques notes de piano pour rendre un son plus clair quand celui-ci est, à dessein, légèrement étouffé par des percussions. La voix monte haut perchée au refrain où claironne un saxophone donnant un tournis musical, tel le reflet d'un état d'âme où la tristesse se berce d'incompréhension. C'est dans ces cassures de rythme que se mêlent d'autres éléments musicaux et vocaux donnant une tessiture aboutie. Le début d'une chanson peut ainsi être décharné à dessein comme celui d'un désert, d'un seul à seul avec l'artiste.

Safidin Alouache
05/05/2020
Spectacle à la Une

"I Fratelli Lehman" par la Cie Tom Corradini Teatro de Turin

Captation intégrale Ce spectacle sans paroles (ou très peu) - mais pas sans bruitages ! - devait être présenté au Théâtre Ambigu durant le festival Off d'Avignon cet été. Du fait de l'annulation, la compagnie italienne Tom Corradini Teatro de Turin vous invite à visionner cette pièce burlesque sur l'argent, la cupidité et l'amour raconté avec le langage du clown, sans interaction verbale, adapté à un public de tous âges et de toutes nationalités.

Comédie visuelle et physique interprété par deux talentueux clowns turinois (Tom Corradini et Michele Di Dedda), "I Fratelli Lehman" (The Lehman Brothers) raconte l'histoire d'un couple de banquiers et de financiers dont les capacités et les compétences les ont rendus célèbres et respectés dans tout le monde.

Apparemment, ils ont tout, des voitures rapides, de beaux secrétaires, des bureaux luxueux, un style de vie somptueux. Cependant, un jour leur fortune est anéantie en quelques minutes après un plongeon désastreux du marché boursier. Des richesses à la misère, ils doivent maintenant transformer leur échec en opportunité et gravir de nouveau la montagne du succès.

Gil Chauveau
21/04/2020
Sortie à la Une

Soigne le monde "Heal The World" de Michael Jackson par les Franglaises

Les Franglaises vous souhaitent encore et toujours un joyeux confinement en vous offrant une reprise franglisée de "Heal The World" de Michael Jackson ou "Soigne Le Monde" de Michel Fils de Jacques. Bonne écoute !

Soigne le monde
"Même confinés, les Franglaises récidivent en traduisant littéralement le très à-propos "Heal the World" de Michael Jackson : "Soigne le Monde". Enregistré et réalisé 100 % en confinement, les trente-cinq membres de la troupe donnent de la voix pour "faire de ce monde une meilleure place". "Enjoy… Euh, appréciez !"

Les Franglaises… le spectacle
Comédie musicale à la façon d'un "opéra pop" à l'américaine, le spectacle propose de traduire les plus grands succès du répertoire anglophone… histoire de vérifier, à travers un "test-aveugle", la pertinence de ces grands tubes mondiaux, des Scarabées à Reine, en passant par Michel Fils-de-Jacques et les Filles Épices… et bien plus encore…
Se prenant les pieds dans les incohérences des traductions littérales au premier degré à la manière de "google-trad", et emportés par la fiction de ces pièces musicales, les interprètes offrent une tournure explosive au spectacle qui vire au cabaret fou version Monty Python !
Durée : 1 h 45

Gil Chauveau
31/03/2020