La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
RV du Jour

Avignon Off 2015 "D'un retournement l'autre"... Notre coup de cœur du Off !

"D'un retournement l'autre", Théâtre de l'Alizé, Avignon Off 2015

En ce moment, au théâtre de l’Alizé, se joue pour quelques jours seulement, un texte savoureux de l’économiste Frédéric Lordon, mis en scène par Luc Clémentin. Ce spectacle extrêmement drôle est d’une ironie mordante et tout en alexandrin. À notre tour de nous amuser un peu et de vous livrer une critique… tout en alexandrin.



© DR.
© DR.
Monsieur,
Une plume sourit à votre babillage
Et souhaite à son tour parler ce beau langage…

Amis lecteurs, avecque ce morceau exquis
Entre beaux vers hardis et langage fleuri,
Lordon nous embarque dans un "retournement",
Pour lequel, vous aurez un grand amusement.
Pourtant, cher auteur, le sujet est si sérieux,
Que vos mots ne peuvent être si vaporeux.
Pour parler de crise, vous préférez le vers,
Après tout, contre un système bien trop pervers,
Tous les moyens sont bons, même la poésie !

Mais plutôt qu’un noble sujet de tragédie,
Vous inventez une comédie (sérieuse).
Le morceau est de choix, la pièce savoureuse,
L’humour taille un short à la race des seigneurs
Qui font du peuple leur éternel débiteur.

Et grâce à la faconde de nos chers acteurs,
Qui de tous ces requins nous montrent les fureurs,
Sous la direction d’un Lucque Clémentin
Les rires fusent devant ces nobles crétins.
La mise en scène est simple, mais astucieuse,
Les répliques sont tout à coup délicieuses.
D’un pupitre à l’autre, les visages s’éclairent,
Et laissent apparaître la rouerie des pairs.

Ces alexandrins, d’une modernité folle,
Grâce aux comédiens se changent en vitriol,
Ces vers claquent, sonnent si fort à nos oreilles
Qu’ils nous font entrevoir le pouvoir de l’oseille.

À son piano, Lully, c’est une femme mais qu’importe,
Donne le la à tous ces infâmes cloportes.
Notre cher président se console ici bas
Avecque la voix si douce de Carlita
Qui susurre que nos vies ne valent pas grand-chose,
Qu’elles passent subito comme fanent les roses.
Mais gare, chers messieurs, au grand retournement,
Nous aurons tous, je crois, notre part de tourment,
Car vous prenez la rue pour votre paillasson,
Et allez tous crever dans votre Panthéon.

Nos chers nouveaux Ayrault n’ont qu’à bien se tenir.
Les chaussett’ Superman sont vraiment à bannir.

"D’un retournement l’autre"

© DR.
© DR.
Auteur : Frédéric Lordon, économiste.
Mise en scène : Luc Clémentin.
Avec : Simon Bellahsen, Didier Boulle, Gérald Cesbron, Luc Clémentin, Loïc Risser, Stéphane Valensi, Alain Veniger, Alexandrine Monnot (chant), Léa Gerber (piano)
Régie : Mathieu Bouillon.
Recherche sonore : Coraline Janvier.
Durée : 1 h 10.

Avignon Off Du 10 au 18 juillet 2015.
Tous les jours à 10 h, séance supplémentaire vendredi 17 juillet 2015 à 16 h 25.
Théâtre de l’Alizé, 15, rue du 58e Régiment d'Infanterie, Avignon, 06 83 25 24 52.

Vendredi 17 Juillet 2015

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

Bernard Adamus "C'qui nous reste du Texas"… Blues et beau

Pour son quatrième album, Bernard Adamus, avec son style blues très marqué, fricote avec le rock pour nous mener vers le grand nord sur des chansons qui se nourrissent de différents tempos aux paroles truculentes.

Bernard Adamus
Bernard Adamus, d'origine polonaise, a débarqué à ses trois ans au Québec. Depuis maintenant plus de dix ans, il trace une ligne artistique saluée par la critique avec ses albums "Brun" (2009), "No2" (2012) et "Sorel soviet so what" (2015). Du premier jusqu'au dernier LP, "C'qui nous reste du Texas", la qualité est toujours chevillée aux accords.

Avec ses dix titres, cet opus a une allure toujours foncièrement blues aux relents parfois rock. L'artiste a laissé très majoritairement son harmonica dans son étui. Sa voix, caractéristique, traînante, presque criarde, est utilisée comme effet multiplicateur de ses émotions.

Les chœurs sont discrets bien que parfois appuyés comme pour "Chipotle". Certaines compositions telle que "L'erreur" excelle dans un blues avec la contrebasse de Simon Pagé très présente, accompagnée de quelques notes de piano pour rendre un son plus clair quand celui-ci est, à dessein, légèrement étouffé par des percussions. La voix monte haut perchée au refrain où claironne un saxophone donnant un tournis musical, tel le reflet d'un état d'âme où la tristesse se berce d'incompréhension. C'est dans ces cassures de rythme que se mêlent d'autres éléments musicaux et vocaux donnant une tessiture aboutie. Le début d'une chanson peut ainsi être décharné à dessein comme celui d'un désert, d'un seul à seul avec l'artiste.

Safidin Alouache
05/05/2020
Spectacle à la Une

"I Fratelli Lehman" par la Cie Tom Corradini Teatro de Turin

Captation intégrale Ce spectacle sans paroles (ou très peu) - mais pas sans bruitages ! - devait être présenté au Théâtre Ambigu durant le festival Off d'Avignon cet été. Du fait de l'annulation, la compagnie italienne Tom Corradini Teatro de Turin vous invite à visionner cette pièce burlesque sur l'argent, la cupidité et l'amour raconté avec le langage du clown, sans interaction verbale, adapté à un public de tous âges et de toutes nationalités.

Comédie visuelle et physique interprété par deux talentueux clowns turinois (Tom Corradini et Michele Di Dedda), "I Fratelli Lehman" (The Lehman Brothers) raconte l'histoire d'un couple de banquiers et de financiers dont les capacités et les compétences les ont rendus célèbres et respectés dans tout le monde.

Apparemment, ils ont tout, des voitures rapides, de beaux secrétaires, des bureaux luxueux, un style de vie somptueux. Cependant, un jour leur fortune est anéantie en quelques minutes après un plongeon désastreux du marché boursier. Des richesses à la misère, ils doivent maintenant transformer leur échec en opportunité et gravir de nouveau la montagne du succès.

Gil Chauveau
21/04/2020
Sortie à la Une

Soigne le monde "Heal The World" de Michael Jackson par les Franglaises

Les Franglaises vous souhaitent encore et toujours un joyeux confinement en vous offrant une reprise franglisée de "Heal The World" de Michael Jackson ou "Soigne Le Monde" de Michel Fils de Jacques. Bonne écoute !

Soigne le monde
"Même confinés, les Franglaises récidivent en traduisant littéralement le très à-propos "Heal the World" de Michael Jackson : "Soigne le Monde". Enregistré et réalisé 100 % en confinement, les trente-cinq membres de la troupe donnent de la voix pour "faire de ce monde une meilleure place". "Enjoy… Euh, appréciez !"

Les Franglaises… le spectacle
Comédie musicale à la façon d'un "opéra pop" à l'américaine, le spectacle propose de traduire les plus grands succès du répertoire anglophone… histoire de vérifier, à travers un "test-aveugle", la pertinence de ces grands tubes mondiaux, des Scarabées à Reine, en passant par Michel Fils-de-Jacques et les Filles Épices… et bien plus encore…
Se prenant les pieds dans les incohérences des traductions littérales au premier degré à la manière de "google-trad", et emportés par la fiction de ces pièces musicales, les interprètes offrent une tournure explosive au spectacle qui vire au cabaret fou version Monty Python !
Durée : 1 h 45

Gil Chauveau
31/03/2020