La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Paroles & Musique

Le Toulouse Con Tour : Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious… L’histoire d’un trio improbable !

Pour monter ce répertoire, les trois chanteurs Toulousains ont mis en place une trame et sélectionné en priorité des artistes avant les titres. Parmi ces artistes repris : Carlos Gardel, Francis Cabrel, Pierre Perret, Nino Ferrer, Pierre Vassiliu, Les Fabulous trobadors, sans oublier Claude Nougaro et bien d’autres…



© DR.
© DR.
L’idée initiale était également qu’ils soient accompagnés uniquement par l’accordéon de Lionel Suarez afin de s’approprier les chansons originales sans les caricaturer. Ce n’est que plus tard dans le tour de chant que viendra la percussion. Dans l’avenir, ils n’envisagent pas de réaliser d’autres projets ensemble mais faire évoluer celui-ci afin de conserver une cohérence et justification de leur collaboration. Tant que l’envie de partager cette expérience avec le public sera présente ils continueront de parcourir les routes de France.

"Il n’y a pas d’enjeux", disent-ils, car ils s’amusent sur scène et se nourrissent les uns des autres. Dès les premières minutes du spectacle, une projection vidéo dresse un portait tout en autodérision des trois artistes. Le ton est donné, le jeu sera dans la simplicité. Comme à la maison, en douceur, ils vous invitent à partager un moment musical dans leur salon. Là est toute la difficulté, faire croire au public à la simplicité, à l’improvisation, alors qu’il y a bien évidemment beaucoup de travail afin de parfaire cette prestation vraiment excellentissime ! Le jeu est profond, sincère, mêlant l’humour et la mélancolie à la tendresse. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les amoureux de la belle chanson française.

Trois artistes… trois questions…

Yvan Cujious © DR.
Yvan Cujious © DR.
Yvan Cujious, vous êtes l’initiateur de ce projet scénique Toulousain. Quand cette idée est-elle née ?

Yvan Cujious - J’avais initié de nombreux événements autour de Claude Nougaro et de cette notion encrée de famille Toulousaine, il y a plusieurs années. J’ai sollicité Michel Art Mengo et Magyd Cherfi dans le cadre de mon album. J’ai trouvé intéressant de les faire se rencontrer. J’avais pour eux un vrai respect et attachement à leur travail artistique.

Je me suis dit que se connaissant peu, l’improbabilité de la rencontre m’intéressait. Petit à petit, l’idée de monter un spectacle autour de Toulouse a germé dans ma tête. J’ai réuni toutes mes idées, remontant à toutes mes années dans la musique, autour de cette synergie-là. J’ai proposé mon projet en premier à Magyd puis à Michel.

Art Mengo © DR.
Art Mengo © DR.
Michel Armengot, qu’est-ce qui vous a séduit dans la proposition d’Yvan Cujious ?

Michel Armengot - Yvan a prononcé un mot important "l’improbabilité", c’est ce qui m’a séduit avant tout, le côté inattendu de la proposition, du projet. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire avec ces deux gars-là ? Cela m’obligeait à la création et à savoir faire des passerelles artistiques, un véritable défi. Et puis quand nous nous sommes rencontrés tous les trois, j’ai vu que le défi n’était si difficile que cela à relever. Nous nous sommes rapidement mis d’accord sur le contenu du répertoire et je me suis dit que c’était tout à fait jouable.

La singularité et polyvalence d’Yvan Cujious m’ont séduit aussi. Magyd et moi, nous sommes sans doute plus dans l’artistique et c’est ce qui donne de la force au trio, une assise confortable et crédible. Les activités parallèles d’Yvan telle l’animation de l’émission "Loft Music" sur Sud Radio, la production scénique, ou la gestion d’entreprise, le démarquent dans le showbiz. Sa personnalité est très intéressante et rare. J’ai vraiment apprécié cette particularité.

Magyd Cherfi, vous passez d’une vaste formation de musiciens lorsque vous étiez membre du groupe Zebda à cette formule réduite en trio, de surcroit à une ambiance intimiste et non festive. Tout comme vos deux acolytes, c’est cette nouveauté qui vous a fait accepter l’aventure ?

Magyd Cherfi - Exactement, ce projet scène me permet de sortir de ce cadre et faire un trait avec le passé. C’était formidable mais j’aspire à autre chose. Une proposition comme celle-ci me permet de vivre une situation différente et pleinement dans ce que j’ai maintenant envie de vivre. Nous avons tous trois des univers complètement différents et fouiller les personnalités de ses deux autres artistes est captivant. Les aventures collectives m’intéressent toujours. Je ne connaissais pas bien Yvan et pas du tout Michel. Ce spectacle est notre récréation régulière !

Magyd Cherfi © DR.
Magyd Cherfi © DR.
À noter que pour 2016, les trois artistes préparent respectivement la sortie d’un nouvel album solo ! Affaire à suivre donc…

Toulouse Con Tour
Chanson française.
Art Mengo : Chant, guitare, piano.
Magyd Cherfi : Chant.
Yvan Cujious : Chant, trompette, piano.
Lionel Suarez : Accordéon.
Production : Passerelle productions.
Contact scène : Isabelle Sire.
isabelle.sire@pbox-concerts.com

© DR.
© DR.
Tournée 2015-2016
7 novembre 2015 : Les Bains douches, Lignières-en-Berry (18).
10 novembre 2015 : Le Quai des Arts, Argentan (61).
19 novembre 2015 : Festival "Les oreilles en pointe", Unieux (42).
20 novembre 2015 : La Boiserie, Malzan (84).
21 novembre 2015 : Espace Caravelle, Meaux (77).
26 novembre 2015 : Salle Du Vigean, Eysines (33).
27 novembre 2015 : La Manoque, Tonneins (47).
05 décembre 2015 : Théâtre Comoédia, Aubagne (13).
11 décembre 2015 : Salle Socio-culturelle, Génac (2016).
28 janvier 2016 : La Source, Fontaine (38).
30 janvier 2016 : Espace culturel Lucien Mounaix, Biganos (33).
7 février 2016 : Halle aux Grains, Toulouse (31).
26 février 2016 : Le Carré Blanc, Tinqueux (51).
18 mars 2016 : Le Printemps des Bretelles, Illkirch (67).

Pierre-Yves Paris
Vendredi 30 Octobre 2015

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives





    Aucun événement à cette date.



À découvrir

Le festival Nice Classic Live poursuit sa mue

Un nouveau festival à Nice ? Depuis 2018, le Nice Classic Live a repris l'héritage des Concerts du Cloître et le fait fructifier. Pour l'édition 2019, le festival s'étoffe en offrant une belle programmation estivale dans divers lieux patrimoniaux de la ville et en créant une Session d'Automne pour les cent ans des Studios de la Victorine.

Le festival Nice Classic Live poursuit sa mue
Depuis 1958, les Concerts du Cloître embellissaient les étés des adeptes de la perle de la Méditerranée (habitants et touristes). Désormais sous la direction artistique et la présidence de l'enfant du pays, la pianiste Marie-Josèphe Jude, le festival devient un rendez-vous classique majeur des Niçois et plus largement de la Région Provence-Côte d'Azur. Le festival investit ainsi de nouveaux lieux tels que le Musée Matisse ou le Palais Lascaris, un chef-d'œuvre baroque en plus du superbe Cloître du XVIe siècle - jouxtant avec son jardin et sa roseraie le Monastère de Cimiez fondé au IXe siècle par des Bénédictins.

Pour cette deuxième édition sous le nouvel intitulé de Nice Classic Live, Marie-Josèphe Jude a imaginé une programmation placée sous le signe de la filiation entre les compositeurs, les artistes invités (la crème des interprètes français) ; réunissant également une famille d'artistes dans le cadre de l'Académie internationale d'Été qui donne sa chance aux jeunes talents depuis soixante ans. Petite sélection des concerts à ne pas rater si vous avez la chance de passer quelques jours le long de la Baie des Anges.

Christine Ducq
28/06/2019
Spectacle à la Une

39e édition du Festival de la Vézère

Du 9 juillet au 22 août 2019, la 39e édition du Festival de la Vézère propose une vingtaine de concerts très variés et deux beaux opéras de chambre avec la compagnie Diva Opera dans quatorze lieux du riche patrimoine de Corrèze.

39e édition du Festival de la Vézère
Créé en 1981, le Festival de la Vézère a toujours eu à cœur de proposer une série de rendez-vous musicaux d'une très grande qualité en Corrèze. Deux orchestres, une compagnie d'opéra, des chanteurs et des instrumentistes d'envergure internationale mais aussi de jeunes talents (que le festival a toujours su repérer avant l'envol de leur carrière) se succèderont jusqu'à la fin de l‘été. À suivre, quelques rendez-vous choisis dans une programmation qui cultive l'éclectisme.

Des deux orchestres invités, l'Orchestre d'Auvergne toujours fidèle au festival vient d'obtenir le label "Orchestre national" cette année. Il sera dirigé par son chef depuis 2012, Roberto Forès Veses. Dans le Domaine de Sédières, on l'entendra dans un beau programme d'airs de Mozart à Broschi accompagner la soprano russe qui monte, Julia Lezhneva (14 août). Le second est l'Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine dirigé par Jean-François Heisser qui donnera à entendre une de ses commandes (entre autres pépites telle la 41e symphonie "Jupiter" de Mozart) pour sa première venue en Corrèze, "Le Rêve de Maya" de Samuel Strouk - un double concerto pour accordéon et violoncelle, que joueront ses créateurs Vincent Peirani et François Salque (16 juillet).


Christine Ducq
26/06/2019
Sortie à la Une

•Off 2019• Le marathon "hors pair" de William Mesguich… Entretien à paroles déliées

William Mesguich, monstre de travail scénique et maître ès arts dramatiques, doté d'une soif inextinguible pour tout ce qui le fait vibrer, s'apprête à affronter un Festival d'Avignon tout particulièrement chaud cet été… Et ce n'est pas là que question de canicule ! Qu'on en juge par le programme pantagruélique qu'il a dévoilé en "avant-première" à La Revue du Spectacle.

•Off 2019• Le marathon
Yves Kafka - William Mesguich, votre appétit pour le théâtre n'est plus à prouver, mais pour cette édition d'Avignon 2019, on pourrait parler de boulimie… On vous verra quatre fois en tant que comédien et pas moins de cinq en tant que metteur en scène. Alors, comme le personnage de "Liberté !" que vous mettez en jeu, êtes-vous atteint "d'une curieuse maladie, celle de ne pas arriver à faire des choix" ? Brûler les planches serait-ce votre manière à vous de soigner cette addiction dont vous avez hérité ?

William Mesguich - Les chiens ne font pas des chats… L'exemple donné par mon père m'a "imprégné" durablement. Sa faconde, son enthousiasme, sa générosité… J'aime infiniment le théâtre. Il ne s'agit pas de courir après l'exploit, d'établir des records, mais de faire vivre cet amour du théâtre. Je suis profondément heureux sur les planches…

J'aime la vie, ma famille, mes amis… mais il est vrai que je suis tout particulièrement heureux sur la scène, quand je dis des textes et ai le bonheur de les partager. C'est là ma raison de vivre. Depuis 23 ans, c'est le désir de la quête qui me porte. Après quoi je cours ? Une recherche de reconnaissance ? Ou peut-être, simplement, ma manière à moi d'exister…

Yves Kafka
25/06/2019