La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.



Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
CédéDévédé

"Don César de Bazan" de Jules Massenet enregistré… une première mondiale !

Un opéra de jeunesse de Jules Massenet ressuscite grâce à un sextuor de chanteurs de très grand talent, joliment accompagnés par les excellents chœur Aedes et orchestre des Frivolités Parisiennes, dirigés par Mathieu Romano.



© DR.
© DR.
Des très nombreux opéras composés par Jules Massenet, beaucoup ont disparu. Et dans cette très grande production, peu connaissait ce "Don César de Bazan" créé à l'Opéra Comique le 30 novembre 1872, reçu d'ailleurs plutôt fraîchement. Œuvre de jeunesse de Jules Massenet (composée en quelques semaines à 30 ans sur commande), cet opéra comique, au livret inspiré d'une pièce écrite (d'après Victor Hugo) pour le mythique Frédéric Lemaître, ne brille pas tout à fait encore du grand style de la maturité.

Mais avec ses belles mélodies, sa couleur pittoresque, son sens plaisant du rythme, ses belles couleurs instrumentales et ses rôles nécessitant des chanteurs de la meilleure école française, on comprend sans peine ce qui dans l'opéra a pu attirer les artistes des Frivolités Parisiennes - un orchestre fondé en 2012 par Benjamin El Arbi et Mathieu Franot. Cet orchestre de chambre, qui se veut l'héritier spirituel de celui de l'Opéra Comique dissous dans les années soixante, et grand découvreur de partitions oubliées, est spécialisé dans la musique française légère des XIXe et XXe siècles. "Légères" peut-être mais véritablement dignes de notre attention.

© DR.
© DR.
Sur les pas de Grétry et Auber, Massenet - ce grand ami et élève d'Ambroise Thomas - parvient à insuffler à une histoire plutôt conventionnelle son sens "de la couleur, de la poésie, des situations musicales et des effets de mise en scène" (Massenet, Lettre à H. Quinzard), projet esthétique qu'il mènera encore et toujours dans ses œuvres ultérieures, avec le succès que l'on sait. Ce succès dans sa carrière opératique ne venant qu'en 1877 avec "Le Roi de Lahore". Charmant à défaut d'être captivant, "Don César de Bazan" témoigne déjà d'un métier sûr, de cette facilité due à une "prodigieuse fécondité" que semblait un peu regretter Debussy au lendemain de la mort de Massenet (août 1912) dans son article nécrologique publié dans "Le Matin".

Don César, cousin sympathique de l'affreux Don Salluste dans "Ruy Blas", est ce Grand d'Espagne désargenté et charmant, qui va tomber amoureux de Maritana (un beau personnage de bohémienne, une Carmen avant l'heure - moins l'insolence et la sensualité brute). Bazan saura déjouer les intrigues d'un Don José, premier ministre diabolique du roi Charles II d'Espagne. Ce dernier évidemment également amoureux de la bohémienne, ce qui entraînera quiproquos et autres scènes d'alliances, de jalousie, de séduction - toute la panoplie d'un opéra comique plaisant, que Les Frivolités Parisiennes ont recréé puis enregistré pour ce CD avec une distribution luxueuse au Théâtre impérial de Compiègne.

Avec ses couleurs espagnoles, cette "partition légère, brillante, pimpante, écrit évidemment au courant de la plume" (dixit C. Saint-Saëns) se laisse écouter avec plaisir. Surtout quand elle est défendue par un sextuor de chanteurs en grande forme et inspirés. Laurent Naouri incarne puissamment, et avec la verve qu'on lui connaît, ce picaresque Don César. Il donne de l'épaisseur et même de l'emphase burlesque à un personnage un peu vieillot et convenu (tous le sont ici) dans cette bluette sentimentale très IIIe République. Face à lui, la superbe Elsa Dreisig offre son soprano cristallin, son timbre enchanteur et sa diction parfaite à Maritana.

Le croustillant Don José, c'est Christian Helmer, un beau baryton qui défend avec gourmandise son personnage de jaloux perfide. Le Charles II de Thomas Bettinger, ayant les aigus du rôle, est loin de démériter dans ce sextuor idéal. Un sextuor idéal puisque la parfaite mezzo Marion Lebègue (Lazarille) et le baryton Christian Moungoungou (un membre des Chœurs de l'Opéra national de Paris) sont tout sauf secondaires dans cette espagnolade joyeuse.

Tous font honneur à cette belle tradition française du noble chant, et son art déclamatoire unique. Les Frivolités Parisiennes, qui ont reconstruit la partition en la resserrant (elle a brûlé en 1887 dans l'incendie de la Salle Favart), sont un orchestre décidément bien intéressant, un personnage en soi ; tendre dans les duos d'amour, buffo à point et même électrique dans les scènes comiques. Il rend justice à l'écriture symphonique ultra raffinée de Massenet. Le chœur Aedes est en tout point excellent à son habitude. Tous dirigés par Mathieu Romano, ces artistes brillent par leur cohésion de groupe et la ferveur de leur engagement. Quand la passion de la redécouverte se marie avec l'excellence et l'amour du métier, le public se régale toujours.

● "Massenet - Don César de Bazan".
Naouri. Dreisig. Lebègue. Bettinger. Helmer. Moungoungou.
Ensemble Aedes. Les Frivolités Parisiennes. Mathieu Romano.
Label : Naxos
Distribution : Naxos Records.
Sortie : juin 2020.

Christine Ducq
Mercredi 22 Juillet 2020

Nouveau commentaire :

Théâtre | Danse | Concerts & Lyrique | À l'affiche | À l'affiche bis | Cirque & Rue | Humour | Festivals | Pitchouns | Paroles & Musique | Avignon 2017 | Avignon 2018 | Avignon 2019 | CédéDévédé | Trib'Une | RV du Jour | Pièce du boucher | Coulisses & Cie | Coin de l’œil | Archives


Brèves & Com


Numéros Papier

Anciens Numéros de La Revue du Spectacle (10)

Vente des numéros "Collectors" de La Revue du Spectacle.
10 euros l'exemplaire, frais de port compris.







À découvrir

L'îlot de la Chapelle Saint-Michel, lieu emblématique du Lac de Serre-Ponçon et des Hautes-Alpes, une scène culturelle !

Ce projet, mené par l'association He le'ale'a qui initie des actions culturelles d'envergure tout au long de l'année dans les Hautes-Alpes, se déroulera le 13 et le 20 août. La première date sera dédiée à la danse et au blues. Un événement à vivre sur l'eau sous le regard protecteur du Grand Morgon et de son pic trônant à 2324 m.

L'îlot de la Chapelle Saint-Michel, lieu emblématique du Lac de Serre-Ponçon et des Hautes-Alpes, une scène culturelle !
He le'ale'a n'en est pas à sa première expérience pour ce qui est d'inviter les pratiques artistiques et les artistes de renom dans des lieux insolites. Il y a eu récemment la deuxième édition de "Musique au Sommet" des concerts de musiques actuelles (swing, jazz, rock, soul, folk, etc.) dans un village de 300 habitants, Prunières, en dehors des lieux touristiques… une scène comme suspendue entre les crêtes du domaine skiable de la station de Réallon et le Lac de Serre-Ponçon pour 3 concerts à des altitudes différentes…

Et, aujourd'hui, l'îlot Saint-Michel qui s'inscrit dans ces propositions alliant cadre exceptionnel, valorisation du patrimoine - qu'il soit bâti ou environnemental - et excellence artistique. L'îlot deviendra ainsi une scène naturelle qui se prêtera à partir de 19 h à un Drive-in Boat accueillant des artistes de la musique et de la danse.

Une distanciation de fait, à l'heure du COVID, pour un coucher de soleil inoubliable. Le 13 août, c'est l'artiste international de blues, Cisco Herzhaftet qui sera sur scène et jouera les morceaux de son nouvel albu. En première partie, la Compagnie Isabelle Mazuel, de Briançon, présentera un spectacle de danse contemporaine intitulée "Fauteuil d'extérieur". Le 20 août, la couleur musicale sera Pop-Jazz.

Gil Chauveau
06/08/2020
Spectacle à la Une

La Semaine Acadienne fête son quinzième anniversaire

C'est du 8 au 15 août 2020 que se déroulera cette nouvelle édition avec la présence sur scène de Natasha St-Pier, du groupe de rock Mes souliers sont rouges, du Trio Sortilège, du Morand Cajun Band, de Pascal Periz (ex-chanteur du groupe Pow Wow), entre autres.

La Semaine Acadienne fête son quinzième anniversaire
Créée en 2006 pour rendre hommage aux soldats Acadiens ayant débarqué en 1944 sur la Côte de Nacre, la Semaine Acadienne est aujourd'hui un festival qui perpétue ces commémorations mais surtout s'est révélé être l'une des manifestations phares consacrées à la musique traditionnelle et d'aujourd'hui de l'Acadie, avec des artistes venant des deux rives de l'Atlantique.

Malgré un contexte difficile dû à la crise du Covid-19, a Semaine Acadienne revient pour souffler ses quinze bougies avec de grands artistes mais également avec ateliers, animations, conférences, projections de documentaires, cérémonies commémoratives en hommage aux soldats Acadiens, bal country, randonnée pédestre sur les traces des soldats canadiens, défilé de voitures anciennes. Tous les incontournables du festival seront bien au rendez-vous.

Gil Chauveau
04/08/2020
Sortie à la Une

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival "Parade(s)" à Nanterre

Le festival "Parade(s)", qui devait avoir lieu la première semaine de juin, a dû être annulé suite à la crise sanitaire… Mais la ville, l'équipe du festival "Parade(s)" et Les Noctambules - école de cirque et lieu de fabrique des Arènes de Nanterre - ont décidé de programmer en juillet et en août des propositions circassiennes dans les quartiers.

Les Échappées Cirque remplacent, durant cet été de déconfinement, le festival
Ainsi, durant tout l’été, 10 échappées seront accueillies dans le cadre des Terrasses d'été imaginées par la ville de Nanterre dans chaque quartier. Une programmation des arts du cirque et de la rue qui mêle spectacles de danse, numéros de cirque (tissu, trapèze, mât chinois, etc.), impromptus spectaculaires et poétiques, ateliers de jonglage et de sérigraphie… mais aussi espace détente avec transats, jeux d'eau et animations.

Les artistes invités, (en alternance) :
Léonardo Montresor, Christopher Lopresti et Lou Carnicelli, Thomas Trichet, Hervé Dez Martinez et Boris Lafitte (Cie FFF), Iorhanne Da Cunha et Anahi de las Cuevas (Cie l'un Passe), Rocco Le Flem (Cie Iziago), Déborah Mantione (Cie Trat), Laura Terrancle (Cie Femme Canon), Yumi Rigout (Cie Furinkaï), Antoine Helou, Ilaria De Novellis, Atelier de la Banane…
Coordination artistique : Satchie Noro.

Gratuit et ouvert à tous.
De 15 h à 19 h, en continu.

Gil Chauveau
06/07/2020