La Revue du Spectacle, le magazine des arts de la scène et du spectacle vivant. Infos théâtre, chanson, café-théâtre, cirque, arts de la rue, agenda, CD, etc.
À l'affiche

10/05 au 17/06/2011, Le Lucernaire, Paris, "Entre ciel et chair" - 10/05/2011

L’histoire vraie de deux amants mythiques : le philosophe Pierre Abélard et son élève Héloïse. Enfants d’un siècle fervent traversé par les Croisades et la légende de Tristan et Yseult, ils connaîtront l’extase amoureuse, mais aussi la vengeance de l’oncle et tuteur d’Héloïse, Fulbert, qui fera émasculer Abélard. Entrés dans les ordres, ils seront séparés… jusqu’au tombeau qui les réunira....  

4/05 au 29/05/2011, Théâtre de l'Aquarium, Paris, "Le Sang des amis" - 07/05/2011

Fresque théâtrale et sonore, "Le Sang des amis" est une réécriture de "Jules César" et de "Antoine et Cléopâtre" de Shakespeare. Les acteurs relatent comment l’assassinat de Jules César, perpétré au nom de la liberté et de la république, se retourne contre ses auteurs en précipitant la transformation de la République romaine en Empire. Amitié, trahison, course au pouvoir, conflits à répétition,...  

10 et 31/05/2011, Essaïon, Paris, Alain Dion en concert - 05/05/2011

Alain vous prend par la main pour monter dans les étages de son immeuble et vous présente ses voisins . Des personnages haut en couleur... ou pas ! Avec leurs drames , leurs joies , du rire aux larmes... la vie quoi ! La leur et peut être un peu la vôtre ! Alain Dion fait son petit bonhomme de chemin dans le milieu artistique depuis quelques années. Il prend d'abord son temps en faisant des...  

11/05 au 28/05/2011, Cabaret Sauvage, Paris, "Barbès Café" - 04/05/2011

Barbès Café est un spectacle musical, sur une idée originale de Méziane Azaïche (écriture en collaboration avec Naïma Yahi), qui donne à voir, en plusieurs tableaux, comme autant d’époques, l’histoire des musiques de l’immigration maghrébine en France. Des origines, marquées par le blues de l’exil chanté dans les bars de Barbès, à aujourd’hui, où le legs des anciens est défendu par une nouvelle...  

4/05 au 23/07/2011, Le Lucernaire, Paris, "Dieu, qu’ils étaient lourds… !" - 04/05/2011

"Vous comprenez, le vice de cette civilisation c’est qu’elle veut faire tout très vite, n’estce pas, alors c’est un peu la chansonnette… une affaire qui compte par dix minutes… euh… alors qu’en vérité les nouveautés… ben… euh… c’est une affaire de cinq cents années… mille années…" L-F. Céline Construit à partir de différents entretiens que Louis-Ferdinand Céline a bien voulu enregistrer pour la...  

11/05 au 29/05/2011, Théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas, Grenoble, "Il suffit de peu" - 02/05/2011

"J’avais une famille, comme toi. J’avais tout comme tout le monde. J’ai tout laissé d’un coup…" Après des années d’errance, Georgette passe ses journées dans une petite gare. Elle connaît tout : les horaires, les trains régulièrement en retard, elle observe le contrôleur, la femme de ménage, elle arpente les moindres recoins… Entre deux trains elle apostrophe les voyageurs. Elle ne veut pas...  

29/04 au 19/06/2011, Vingtième Théâtre, Paris, "Les Fourberies de Scapin" - 02/05/2011

N’ayant pour balancier que sa baguette magique, Scapin déploie ses acrobaties sur le ciel étoilé de Naples. Auteur, acteur, metteur en scène, montreur de marionnettes, le maître illusionniste conçoit les postiches, noue et dénoue les intrigues, donne vie et voix à des ombres, à des personnages. Scapin, prince des miracles ! Le génie même du théâtre ? Ennuyé de l’Olympe, le prince des chats décida...  

31/05/2011, Le Fourneau, Brest, "Carny Noir" - 30/04/2011

La compagnie Tumble Circus, découverte en pointe Bretagne en 2010 grâce au réseau européen ZEPA, vient en résidence pour la première fois en France pour cette nouvelle création qui utilise le clown, le cirque, la farce et la satire comme véhicule de ce récit édifiant, voulant déranger, inspirer et surtout rappeler aux gens qu'ils ne sont pas seuls. Les Tumble Circus sont les réfugiés d'un pays...  

12/03 au 21/05/2011, Théâtre Ranelagh, Paris, "Le Misanthrope" - 25/04/2011

Dans une mise en scène de Serge Lipszyc. C’est au Théâtre Ranelagh jusqu’au 21 mai prochain. “Une drôle de comédie... C’est l’histoire d’un homme qui aime une femme et qui n’arrive pas à le lui dire...” - Louis Jouvet s’amusait à résumer ainsi le misanthrope. - C’est cela... et c’est aussi un peu plus... Texte : Molière. Mise en scène : Serge Lipszyc. Avec : Bruno Cadillon, Gérard...  

Depuis le 12/04/2011, Théâtre du Petit Montparnasse, Paris, "Le Gorille" - 24/04/2011

Après le succès rencontré au Théâtre du Lucernaire, Le Petit Montparnasse reprend "le Gorille", un spectacle de Brontis et Alejandro Jodorowsky. Un gorille, capturé dans la forêt africaine, est embarqué dans une caisse à bord d’un navire en direction de Hambourg, afin d’y être exposé au zoo. Pour sortir de cet enfermement, il décide de devenir homme. Au prix d’intenses efforts, il réussit à...  
1 ... « 15 16 17 18 19 20



    Aucun événement à cette date.



À découvrir

Le festival Nice Classic Live poursuit sa mue

Un nouveau festival à Nice ? Depuis 2018, le Nice Classic Live a repris l'héritage des Concerts du Cloître et le fait fructifier. Pour l'édition 2019, le festival s'étoffe en offrant une belle programmation estivale dans divers lieux patrimoniaux de la ville et en créant une Session d'Automne pour les cent ans des Studios de la Victorine.

Le festival Nice Classic Live poursuit sa mue
Depuis 1958, les Concerts du Cloître embellissaient les étés des adeptes de la perle de la Méditerranée (habitants et touristes). Désormais sous la direction artistique et la présidence de l'enfant du pays, la pianiste Marie-Josèphe Jude, le festival devient un rendez-vous classique majeur des Niçois et plus largement de la Région Provence-Côte d'Azur. Le festival investit ainsi de nouveaux lieux tels que le Musée Matisse ou le Palais Lascaris, un chef-d'œuvre baroque en plus du superbe Cloître du XVIe siècle - jouxtant avec son jardin et sa roseraie le Monastère de Cimiez fondé au IXe siècle par des Bénédictins.

Pour cette deuxième édition sous le nouvel intitulé de Nice Classic Live, Marie-Josèphe Jude a imaginé une programmation placée sous le signe de la filiation entre les compositeurs, les artistes invités (la crème des interprètes français) ; réunissant également une famille d'artistes dans le cadre de l'Académie internationale d'Été qui donne sa chance aux jeunes talents depuis soixante ans. Petite sélection des concerts à ne pas rater si vous avez la chance de passer quelques jours le long de la Baie des Anges.

Christine Ducq
28/06/2019
Spectacle à la Une

39e édition du Festival de la Vézère

Du 9 juillet au 22 août 2019, la 39e édition du Festival de la Vézère propose une vingtaine de concerts très variés et deux beaux opéras de chambre avec la compagnie Diva Opera dans quatorze lieux du riche patrimoine de Corrèze.

39e édition du Festival de la Vézère
Créé en 1981, le Festival de la Vézère a toujours eu à cœur de proposer une série de rendez-vous musicaux d'une très grande qualité en Corrèze. Deux orchestres, une compagnie d'opéra, des chanteurs et des instrumentistes d'envergure internationale mais aussi de jeunes talents (que le festival a toujours su repérer avant l'envol de leur carrière) se succèderont jusqu'à la fin de l‘été. À suivre, quelques rendez-vous choisis dans une programmation qui cultive l'éclectisme.

Des deux orchestres invités, l'Orchestre d'Auvergne toujours fidèle au festival vient d'obtenir le label "Orchestre national" cette année. Il sera dirigé par son chef depuis 2012, Roberto Forès Veses. Dans le Domaine de Sédières, on l'entendra dans un beau programme d'airs de Mozart à Broschi accompagner la soprano russe qui monte, Julia Lezhneva (14 août). Le second est l'Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine dirigé par Jean-François Heisser qui donnera à entendre une de ses commandes (entre autres pépites telle la 41e symphonie "Jupiter" de Mozart) pour sa première venue en Corrèze, "Le Rêve de Maya" de Samuel Strouk - un double concerto pour accordéon et violoncelle, que joueront ses créateurs Vincent Peirani et François Salque (16 juillet).


Christine Ducq
26/06/2019
Sortie à la Une

•Off 2019• Le marathon "hors pair" de William Mesguich… Entretien à paroles déliées

William Mesguich, monstre de travail scénique et maître ès arts dramatiques, doté d'une soif inextinguible pour tout ce qui le fait vibrer, s'apprête à affronter un Festival d'Avignon tout particulièrement chaud cet été… Et ce n'est pas là que question de canicule ! Qu'on en juge par le programme pantagruélique qu'il a dévoilé en "avant-première" à La Revue du Spectacle.

•Off 2019• Le marathon
Yves Kafka - William Mesguich, votre appétit pour le théâtre n'est plus à prouver, mais pour cette édition d'Avignon 2019, on pourrait parler de boulimie… On vous verra quatre fois en tant que comédien et pas moins de cinq en tant que metteur en scène. Alors, comme le personnage de "Liberté !" que vous mettez en jeu, êtes-vous atteint "d'une curieuse maladie, celle de ne pas arriver à faire des choix" ? Brûler les planches serait-ce votre manière à vous de soigner cette addiction dont vous avez hérité ?

William Mesguich - Les chiens ne font pas des chats… L'exemple donné par mon père m'a "imprégné" durablement. Sa faconde, son enthousiasme, sa générosité… J'aime infiniment le théâtre. Il ne s'agit pas de courir après l'exploit, d'établir des records, mais de faire vivre cet amour du théâtre. Je suis profondément heureux sur les planches…

J'aime la vie, ma famille, mes amis… mais il est vrai que je suis tout particulièrement heureux sur la scène, quand je dis des textes et ai le bonheur de les partager. C'est là ma raison de vivre. Depuis 23 ans, c'est le désir de la quête qui me porte. Après quoi je cours ? Une recherche de reconnaissance ? Ou peut-être, simplement, ma manière à moi d'exister…

Yves Kafka
25/06/2019